Maximus VIII Formula : ASUS dévoile une carte mère Z170 watercoolée à 399 euros

Overclock and chill
Maximus VIII Formula : ASUS dévoile une carte mère Z170 watercoolée à 399 euros

ASUS vient d'annoncer le lancement d'une nouvelle carte mère très haut de gamme : la ROG Maximus VIII Formula. Basée sur un chipset Z170 d'Intel elle s'adresse particulièrement aux mordus d'overclocking, notamment grâce à son waterblock installé sur l'étage d'alimentation du processeur

Le CES n'a pas encore débuté que déjà les premières annonces commencent à tomber. ASUS sera présent sur place (tout comme nos chers David et Sebastien) et le constructeur prévoit d'y montrer le prochain fleuron de sa gamme de cartes mères : la ROG Maximus VIII Formula. Elle vient se placer entre les Maximus VIII Hero/Ranger et la Extreme qui s'occupe du très haut de gamme.

Du refroidissement liquide pour les amateurs d'overclocking

La principale caractéristique de ce modèle réside dans la présence d'un waterblock sur les MOSFET de l'étage d'alimentation du processeur. Selon la marque le dissipateur utilisé peut être utilisé de manière passive ou bien en y faisant circuler de l'eau, ce qui abaisserait la température des composants refroidis jusqu'à 23 degrés... dans des conditions qui n'ont pas été détaillées. Quoi qu'il en soit, en cas de surcadençage un peu musclé du processeur, cela ne devrait apporter que du bon.

ASUS Maximus VIII FormulaASUS Maximus VIII Formula

Justement, ASUS se vante d'avoir porté son système « 5-Way Optimization » déjà utilisé sur d'autres cartes depuis 2014. Celui-ci permet notamment de pouvoir modifier la fréquence du processeur ou sa tension d'alimentation depuis Windows, ou encore de gérer les paramètres de refroidissement à la volée grâce à un utilitaire maison. Probablement pas de quoi convaincre les adeptes de l'overclocking, mais les utilisateurs un peu moins familiers avec cette technique y trouveront peut-être leur compte.

Une connectique pléthorique

Équipée d'un chipset Z170 et au format ATX standard, elle peut accueillir les processeurs Intel Core de sixième génération (Skylake), sur son socket LGA 1151. Quatre emplacements sont également prévus pour des modules de DDR4, avec une fréquence maximale de 3 733 MHz et un total de 64 Go.

Pour les cartes d'extension, on trouvera deux ports PCIe 3.0 x16 (compatibles SLI, cablés en x8/x8 lors d'une utilisation simultanée) prévus pour accueillir des cartes graphiques et d'un troisième PCIe 3.0 x16 câblé en x4. Trois ports PCIe 2.0 x1 sont également prévus pour d'autres modules d'extension.

Au niveau de la connectique interne, il y a peu de chance que l'on soit tenté de rajouter quoi que ce soit avec une carte supplémentaire. Huit ports SATA 3.0, accompagnés par deux SATA Express, un port U.2 et un autre M.2 sont par exemple prévus pour le stockage. 

ASUS Maximus VIII Formula

La connectique extérieure se compose quant à elle de dix ports USB 3.0 (six à l'arrière et quatre en façade), de deux USB 3.1 (dont un en type C) et de quatre ports USB 2.0 à relier en façade. Un port réseau gigabit est également disponible, mais le constructeur a fait l'impasse sur la connectivité sans-fil, ce qui est un peu dommage, même sur une machine fixe. Pour l'affichage, il faut se contenter d'un port HDMI 1.4a et d'un DisplayPort 1.2. Pour le son, une puce ROG SupremeFX capable de gérer le 7.1 est également de la partie.

Des gadgets qui font gonfler la facture

ASUS a également intégré à sa carte mère une farandole de gadgets et de petites attentions pas spécialement indispensables. Le constructeur se vante ainsi d'avoir employé « des lasers de haute précision pour graver de superbes motifs sur la ROG Armor qui habille la Maximus VIII Formula ». Des gravures certes fort esthétiques, mais dont on ne verra la couleur qu'une fois de temps en temps en dépoussiérant sa machine.

La fameuse « armure » qui habille la carte a d'ailleurs été truffée de 28 diodes dont la couleur peut être paramétrée par l'utilisateur. La Maximus VIII Formula embarque aussi un contrôleur pour piloter directement la couleur et l'intensité d'autres sources lumineuses dans votre boîtier. Sachez enfin qu'une backplate noire habille également l'arrière de la carte.

Tout cela a bien évidemment un coût et ça se ressent au moment de régler l'addition. À 399 euros, le dernier bébé d'ASUS ne se destine qu'à quelques amateurs fortunés. Pour ceux-là, il sera disponible en France dès la fin du mois de janvier prochain.

  • Introduction
  • Du refroidissement liquide pour les amateurs d'overclocking
  • Une connectique pléthorique
  • Des gadgets qui font gonfler la facture
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact