Razer rajeunit les capteurs de ses souris Diamondback et Orochi

Toujours plus de DPI
Razer rajeunit les capteurs de ses souris Diamondback et Orochi

Razer a profité de l'IFA pour dévoiler deux nouveaux modèles de souris qui viendront enrichir sa gamme d'ici le mois d'octobre. La première est une version rafraichie de l'Orochi, un modèle dédié aux adeptes de mobilité, et la seconde n'est autre qu'une nouvelle variante de la Diamondback, une souris initialement lancée en 2004.

La PAX East n'a pas suffi à Razer pour présenter l'ensemble de ses nouveautés pour cet automne. Après la Wildcat, une manette à 180 euros pour PC et Xbox One, sensée concurrencer le Xbox Elite Controller de Microsoft, le constructeur s'est rendu à l'IFA de Berlin pour montrer au monde les deux prochaines souris qui viendront enrichir sa gamme. 

L'Orochi s'offre une deuxième jeunesse

Razer a d'abord décidé de redonner un petit coup de jeune à sa souris Orochi, sortie en 2009 puis rafraichie en 2013. Il s'agit pour rappel d'un modèle sans fil hybride (Bluetooth/filaire), ciblant principalement les joueurs nomades, notamment grâce à ses dimensions réduites (99 x 67 x 35 mm). 

Si l'ancien modèle se contentait d'un capteur laser d'une résolution de 6 400 DPI, la nouvelle mouture profite d'un capteur laser à 8 200 DPI, un brin plus précis. Autre avantage de cette nouvelle mouture, son autonomie a été améliorée, passant de 30 heures en jeu à environ 60 heures. Cette nouvelle mouture reste compatible avec Razer Synapse et profite toujours d'une forme adaptée aux droitiers et aux gauchers. Dernière nouveauté, l'adaptation du système d'éclairage maison Chroma, permettant de choisir la couleur des illuminations de sa souris parmi 16 millions de couleurs.

Razer OrochiRazer Orochi

Seul gros point noir, Razer fournit sa souris avec des piles AA classiques plutôt que des batteries rechargeables. Une drôle de pingrerie, surtout pour un modèle qui sera lancé en octobre prochain à 84,99 euros.

La Diamondback ressuscite

La marque a également décidé de faire revenir l'un de ses modèles phares d'entre les morts. Razer s'était fait connaître en 2004 avec sa Diamondback, qui s'était illustrée à l'époque grâce à un capteur plus précis que ce qui se faisait à ce moment-là, et le constructeur compte nous refaire le même coup 11 ans plus tard. 

La nouvelle Diamondback (illustration en haut de l'article) dispose en effet d'un capteur laser avec une résolution de 16 000 DPI, le même que celui intégré dans la Mamba que Razer a présenté en juin dernier, mais qui n'est toujours pas disponible sur le marché. La Diamondback profite également de l'éclairage Chroma cher à la marque, ainsi que de neuf boutons programmables. Lancement prévu en octobre 2015, au tarif de 99,99 euros en France.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact