Revue de presse : chère Radeon R9 Nano

We're not gonna take it
Revue de presse : chère Radeon R9 Nano

AMD a finalement donné le feu vert pour les tests de la Radeon R9 Nano, sa variante compacte de la R9 Fury X sortie quelques semaines plus tôt. Annoncée à pas moins de 690 euros, elle a pour objectif de séduire les joueurs à la recherche d'une carte puissante au format réduit. Mission accomplie ?

Après un paper launch dans les règles de l'art, AMD vient finalement d'ouvrir les vannes pour les premiers tests de sa Radeon R9 Nano, qui n'est autre que la troisième carte de la marque basée sur un GPU de la génération Fiji. Mais là où la Radeon R9 Fury X misait tout sur la puissance brute sans se soucier de la consommation et du dégagement thermique, la R9 Nano y prête une attention toute particulière, son format compact l'y obligeant.

Petite à l'extérieur, avec un gros GPU à l'intérieur

Si elle ne vole pas son appellation au vu de son faible encombrement (15,24 cm de longueur seulement), ses entrailles ne font par contre pas dans la demi-mesure. On retrouve ainsi le même GPU que dans la Radeon R9 Fury X, avec le même nombre d'unités de traitement (4096) et autant de mémoire, en l'occurrence 4 Go de HBM à 500 MHz sur un bus de 4096 bits. 

La fréquence de fonctionnement du GPU a par contre été significativement revue à la baisse, avec « 1 GHz maximum » sur la Nano, contre 1050 MHz pour sa grande sœur, une concession nécessaire pour maintenir le TDP de la carte sous la barre des 175 watts. En pratique, et selon les tests de nos confrères de Hardware.fr, dans une configuration mini-ITX et sous 3DMark11, la R9 Nano affiche une fréquence de moyenne d'environ 840 MHz.

Une carte plus « verte » aux performances un peu en retrait

Sur le plan des performances, les tests de nos confrères révèlent que la R9 Nano offre des résultats situés entre ceux d'une GeForce GTX 980 de référence et ceux d'une R9 Fury classique. Il est donc possible de jouer dans de très bonnes conditions dans la plupart des titres récents avec une définition de 2560 x 1440 pixels, voire en 4K sur certains jeux moins gourmands. 

Côté consommation, AMD a fait de gros progrès. La R9 Nano offre de meilleures performances qu'une Radeon R9 390X de référence, tout en consommant environ 40 % d'énergie en moins. Cela lui offre donc un rapport performances/consommation un peu plus proche de celui proposé par les GPU NVIDIA de la génération Maxwell.

Un produit cher et peu disponible

Un gros point noir subsiste par contre au niveau du prix mais aussi de la disponibilité. Alors qu'une GeForce GTX 980, aux performances équivalentes se négocie à partir de 465 euros, la Radeon R9 s'affiche à partir de 690 euros chez les revendeurs. Du côté des GTX 970 Mini, un peu moins compactes que cette Nano, il est question de 330 euros chez Gigabyte ou 360 euros chez ASUS...

On notera d'ailleurs que cela concerne uniquement le modèle de Sapphire. Chez ASUS, il faudra compter 100 euros de plus. La raison est sans doute à chercher du côté de la disponibilité puisque seulement quelques cartes sont présentes sur le marché français. De quoi assurer les stocks en apparence, alors que la production ne suit pas.

Cela a d'ailleurs causé des soucis à l'occasion des tests. En France, ils sont ainsi assez rares. Outre-Atlantique, des médias comme TechPowerUp, Tech Report ou HardOCP ont ainsi été mis de côté. Dans un premier temps, Roy Taylor d'AMD (VP des ventes) a tenté d'expliquer que leurs tests n'étaient pas « fair », ce qui aurait justifié cette mise à l'écart. Depuis, il s'est ravisé et même excusé auprès de Tech Report. AMD a néanmoins du faire des choix.

Espérons tout de même que la situation s'améliore sur le plan de la disponibilité, même si du côté des tarifs, il y a pour le moment peu de chance pour que la gamme Fiji à base de HBM voit ses prix baisser de manière notable. Reste donc à voir si les adeptes de la marque, habitués aux rapports performances/prix importants, se laisseront tenter ou bouderont cette génération.

En français : 

En anglais :

  • Introduction
  • Petite à l'extérieur, avec un gros GPU à l'intérieur
  • Une carte plus « verte » aux performances un peu en retrait
  • Un produit cher et peu disponible
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact