ASUS, Gigabyte et MSI face à la baisse des ventes de PC

And the winner is...
ASUS, Gigabyte et MSI face à la baisse des ventes de PC

Les trois principaux fabricants de cartes mères ont dernièrement fait le point sur leur santé financière. ASUS, Gigabyte et MSI se portent globalement bien, mais tous trois doivent faire face à la chute du marché du PC, et à ce petit jeu, certains se préparent mieux que d'autres.

Ces dernières années, les ventes de PC reculent trimestre après trimestre, et comme nous l'avions mis en avant dans un article précédent, la plupart des acteurs de ce marché cherchent à se renouveler. Si les fabricants de PC sont les premiers à faire les frais de ce changement de climat, les équipementiers (fabricants de composants et de périphériques) ont eux aussi un peu de souci à se faire. 

ASUS mise sur les terminaux mobiles pour rebondir

Du côté d'ASUSTeK (la maison mère d'ASUS) par exemple, le virage du mobile a déjà été initié il y a quelques années, et le constructeur taiwanais semble s'en sortir relativement bien. Au deuxième trimestre 2015 son chiffre d'affaires s'est maintenu avec 99,4 milliards de dollars taïwanais, soit 2,71 milliards d'euros, en hausse de 4 % sur un an, pendant que son bénéfice net ne reculait que de 3 % sur la même période à 4,66 milliards de dollars taïwanais, soit 127 millions d'euros. 

Ces bonnes performances, la société ne les doit pas spécialement au monde du PC sur lequel elle est très présente puisqu'elle vend non seulement des ordinateurs (fixes et portables) mais également des composants tels que les cartes mères, les cartes graphiques ou les cartes son, sans parler des périphériques (casques, écrans, souris etc.). En réalité, les ventes de produits liés au monde PC représentent une part de plus en plus faible des résultats de l'entreprise, tandis que ceux liés aux terminaux mobiles progressent. 

ASUS Q2 15 ASUS Q2 15 ASUS Q2 15

Ainsi au deuxième trimestre 2014, les ventes de PC portables comptaient pour 60 % des revenus d'ASUSTeK, les composants pour 14 % (mais pour une part importante des bénéfices), les terminaux mobiles pour 13 % et une branche « divers » comprenant notamment les ordinateurs fixes et les périphériques comptait pour 12 % du total. En 2015, et à revenus équivalents, les ventes de produits liés à l'univers PC (hors composants, mais machines fixes comprises cette fois-ci) pesait pour 61 % du total. Dans le même temps, la part du mobile a quasi doublé pour atteindre 22 %.

Le constructeur pense d'ailleurs que cette tendance va se confirmer, non seulement sur le court terme avec une hausse de 30 % de ses ventes de terminaux mobiles au prochain trimestre (à 7,8 millions d'unités dont 6 millions de téléphones) mais également sur le long terme.

ASUSTeK estime ainsi que ses revenus issus du marché mobile excèderont ceux provenant du marché PC, même si ces derniers continueront de progresser. Pour autant, il ne faut pas oublier que si les composants ne sont plus une part importante du chiffre d'affaires, ils représentent encore une large part des bénéfices. Malheureusement, aucun chiffre détaillé n'est donné sur la question.

Gigabyte cible le gaming et l'internet des objets

Chez les deux grands concurrents d'ASUS que sont Gigabyte et MSI, la stratégie est quelque peu différente. Dans le dernier rapport annuel du premier, on apprend ainsi que l'objectif pour les années à venir consiste principalement à « étendre la profondeur et le spectre des gammes de produits, avec une attention particulière sur des produits avancés à destination des joueurs compétitifs » ou encore à « lancer des périphériques pour les ordinateurs de jeu professionnels ».

À côté de ça, la marque prévoit aussi de se lancer dans l'internet des objets « pour satisfaire les demandes des consommateurs ». Ne vous attendez toutefois pas à voir débarquer une montre connectée Gigabyte, le fabricant préférant plutôt se concentrer sur la fabrication de petits serveurs.

Pour l'heure, le constructeur s'en sort plutôt bien, puisque ses ventes de cartes mères continuent d'augmenter d'une année sur l'autre, tout comme celles de ses autres produits (cartes graphiques, ordinateurs portables, périphériques), qui représentent une part de plus en plus significative de ses revenus. Par contre, la part des produits non liés au marché du PC (smartphones, tablettes, routeurs...) n'est pas dévoilée par la marque. Rien de bien étonnant en sachant que ces marchés ne sont pas les principales cibles de Gigabyte.

Gigabyte sales
Répartition des revenus de Gigabyte par type de produit

MSI : les joueurs pour seul salut ?

Chez MSI, on joue plutôt la carte de la discrétion. Le fabricant ne met en ligne que le strict minimum concernant ses résultats financiers, et le dernier rapport disponible ne remonte qu'à fin 2014. Pour 2015, il faut se contenter d'un petit tableau (non audité) récapitulant les ventes mensuelles de la marque.

Côté stratégie, la marque se fait aussi discrète. Sur son site web consacré aux investisseurs, on ne retrouve pour ainsi dire aucune information à ce sujet, pas même dans son dernier bulletin trimestriel. Difficile de savoir dans ces conditions ce que compte faire la société pour faire face à l'érosion du marché du PC.

La marque explique seulement, et de manière assez timide, qu'elle explore en ce moment diverses options, notamment dans le domaine du « Cloud », de la vidéosurveillance, de la robotique et de l'automobile. Mais aucune de ces tentatives ne semble avoir abouti sur une activité durable pour le moment. Tout au plus, certains se souviendront peut-être de l'aspirateur-robot présenté par la marque en 2010 au Computex. Souhaitons à MSI de trouver la bonne recette avant que le marché du PC ne prenne vraiment du plomb dans l'aile.

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

36 commentaires
Avatar de latlanh INpactien
Avatar de latlanhlatlanh- 16/09/15 à 15:32:52

"Le pc é mor" Cara62 16/09/2015

Avatar de Drozo Abonné
Avatar de DrozoDrozo- 16/09/15 à 15:34:16

 

latlanh a écrit :

"Le pc é mor" Cara62 16/09/2015

Il troll sur les PC parce qu'il ne sait jouer qu'avec un pad ...

Avatar de latlanh INpactien
Avatar de latlanhlatlanh- 16/09/15 à 15:36:30

VilraleuR a écrit :

Il troll sur les PC parce qu'il ne sait jouer qu'avec un pad'à Candy crush ...

Avatar de detlef INpactien
Avatar de detlefdetlef- 16/09/15 à 15:42:37

en même temps vu les dernière nouveauté coté matériel, pas étonnant que les joueurs ne renouvelle pas leurs config ... mon combo I7 2600 + 780 va encore durer longtemps

Avatar de Cara62 Abonné
Avatar de Cara62Cara62- 16/09/15 à 15:42:55

VilraleuR a écrit :

Il troll sur les PC parce qu'il ne sait jouer qu'avec un pad ...

latlanh a écrit :

"Le pc é mor" Cara62 16/09/2015

Bande de jaloux, mon Ifone X gamer explose votre PC

Édité par Cara62 le 16/09/2015 à 15:43
Avatar de ginuis INpactien
Avatar de ginuisginuis- 16/09/15 à 15:47:08

Et moi donc même si je peux pas prétendre jouer à tout... Quad Core Q6600 4 go de ram et une GTX 560... Sincèrement je m'amuse plutôt bien... je pensais changer cette année mais j'ai comme un doute...

Avatar de coucou_lo_coucou_paloma INpactien
Avatar de coucou_lo_coucou_palomacoucou_lo_coucou_paloma- 16/09/15 à 15:47:53

C'est plutôt une bonne chose pour ma part.

Avatar de Fab'z Abonné
Avatar de Fab'zFab'z- 16/09/15 à 15:48:33

Le marché se stabilise là ou il aurait du se stabiliser :)
Il est pas mort pour autant.
 
 
Trop de gens se sont fait conseillé par des vendeurs de grande surface et se retrouvent avec des gros PC bien puissant pour lire leurs mails, surfer et stocker des photos.
 

Un smartphone et un peu de cloud réfléchi font l'affaire pour pas mal de monde.

Édité par Fab'z le 16/09/2015 à 15:49
Avatar de Aloyse57 Abonné
Avatar de Aloyse57Aloyse57- 16/09/15 à 15:50:12

À force de ne plus vendre des PC "tour", ces derniers vont finir par disparaître, ou au moins devenir si rares qu'ils seront inabordables, même pour les gamers.
Vont survivre les laptops et les hybrides, mais il faut se préparer à l'idée que les machines de gamers (et toute l'industrie qui gravite autour) appartiennent à une espèce dont la disparition est inéluctable.

Avatar de FunnyD INpactien
Avatar de FunnyDFunnyD- 16/09/15 à 15:52:36

Si cela t'embetes tant de ne pas changer, je peux te delester de ton matériel à titre gracieux.

Édité par FunnyD le 16/09/2015 à 15:52
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact