De Threadripper à Vega, AMD souffle le chaud et le froid

NVIDIA doit bien se marrer
De Threadripper à Vega, AMD souffle le chaud et le froid

AMD a décidé de lancer sa nouvelle offre haut de gamme cet été. L'occasion pour le constructeur de répondre à Intel et NVIDIA sur un terrain où ils manquaient de concurrence. Et autant dire que l'un s'en tire bien mieux que l'autre...

Conformément à ses précédentes annonces (voir ici et ), AMD a mis ces derniers jours deux nouvelles gammes de produits sur le marché : les processeurs Ryzen Threadripper, équipes de 8 à 16 cœurs, et les Radeon RX Vega.

Threadripper : c'est bourrin, mais ça passe

Dans le premier cas, le pari semble plutôt réussi puisque l'on retrouve des puces offrant de très bonnes performances, et pouvant atteindre les 4 GHz. De quoi faire face au haut de gamme de l'offre actuelle d'Intel. Il faudra tout de même veiller à faire attention aux subtilités introduites par le Game Mode.

Cela se fait par contre au prix d'une composition assez étrange (deux dies utilisés sur quatre présents), d'un socket assez complexe à monter et surtout de cartes mères très coûteuses. Il n'est ainsi pas aisé de trouver des modèles à base de chipset X399, surtout à moins de 400 euros. Le tarif de ces deux puces s'est de son côté stabilisé aux alentours de 900 et 1100 euros, respectivement.

AMD Ryzen Threadripper TarifsAMD Ryzen Threadripper Tarifs

Certains regretteront aussi sans doute qu'il faille à AMD 16 cœurs pour dépasser de peu ce que propose Intel avec dix, les deux modèles étant approximativement proposés au même tarif. On y verra donc une réussite un peu moindre que la petite révolution qu'a été l'arrivée des Ryzen 7. Mais c'est néanmoins encourageant et cela montre que la marque sait à nouveau répondre à son concurrent sur presque tous les terrains, des années après avoir abandonné sa gamme FX.

Tests des Ryzen Threadripper en français :

Tests des Ryzen Threadripper en anglais :

Vega : une désillusion à presque tous les niveaux

Vient le tour des Radeon RX Vega... et là, autant dire que c'est une autre paire de manches. AMD n'a pourtant pas lésiné sur la communication ces derniers mois, multipliant les invitations à la presse, conférences et autres unboxing exclusifs. Tout cela, pour arriver à un produit qui n'a, disons-le clairement, presque rien pour lui.

Comme les dernières informations le laissaient penser, le gigantisme de la puce (12,5 milliards de transistors, 486 mm²), la fréquence jusqu'à 1,67 GHz et le TDP jusqu'à 345 watts étaient le signe que le constructeur avait dû tirer la corde un peu fort pour réussir à se retrouver face aux GeForce GTX 1080 de NVIDIA. Des cartes qui, pour rappel, exploitent une puce GP104 de 7,2 milliards de transistors pour 314 mm²) et annoncent un TDP de... 180 watts. 

L'architecture étant une évolution de Polaris, et la finesse de gravure étant identique, il n'y a pas eu de magie : l'efficacité de l'ensemble est exécrable d'un point de vue performance/watt, la carte Vega 64 semble plutôt bruyante et elle se retrouve le plus souvent au niveau d'une GTX 1080, donc encore loin derrière la GTX 1080 Ti. Le modèle Vega 56 semble un peu plus intéressant, dépassant de son côté la GTX 1070, mais là aussi au prix d'efforts démesurés.

Des tarifs annoncés limités... à 137 pièces chez LDLC

Tout irait pour le mieux, si AMD avait suivi une stratégie habituelle pour les Radeon : se démarquer par un rapport performances / prix bien plus attractif que son concurrent direct. C'est d'ailleurs ce qui était attendu. Mais les choses ont commencé à dérailler à l'annonce des prix officiels.

Tout d'abord, il était question de 399 et 499 dollars, mais aussi de packs permettant de cumuler l'achat d'une carte avec un écran FreeSync 2 ou certains jeux de partenaires. Dans la pratique, on s'est rapidement éloigné de cela et les choses sont même allées bien plus loin que ce que nous avions pu imaginer.

AMD Radeon RX VegaPromo AMD Vega LDLC

En effet, les revendeurs proposaient des modèles Vega 64 sans aucun jeu en bundle à 650 euros, voire 750 euros dans certains cas. Des packs annoncés, seul celui avec Prey et Wolfenstein II commence à montrer le bout de son nez chez LDLC... pour des modèles de MSI ou Sapphire à 750 euros pièce. Parfois il s'agit d'une édition limitée, parfois d'une version watercoolée. Dans tous les cas elles sont pour le moment indisponibles.

Mais si l'on y regarde de plus près, on voit que des modèles affichent un tarif de 507,90 euros chez LDLC avec un code promotionnel. Mais celui-ci est, selon les conditions affichées par le revendeur, limité à 137 pièces et seulement jusqu'au 15 septembre prochain. Comme il est encore valable, on supposera que ce chiffre n'a toujours pas été atteint.

Pour AMD les Radeon RX Vega se vendent juste trop bien

Dans la pratique, le tarif annoncé par AMD à la presse ne correspond donc qu'à une promotion temporaire. Une méthode détestable, qui ne peut que biaiser les conclusions de nos confrères lors de la parution des tests le jour J, celles-ci devant donc être revues quelques jours plus tard.

Interrogé sur le sujet, AMD n'a pas vraiment répondu à nos interrogations sur la raison de cette pratique, nous renvoyant à ses partenaires pour ce qui est de connaître le tarif officiel de ses cartes. Le constructeur s'est ainsi limité à nous fournir une position qui préfère vanter une demande qui serait tellement forte que les stocks ont été vidés. Un avis que ne semble pas partager la plupart des personnes que nous avons interrogées sur le sujet :

« La demande des Radeon RX Vega64 continue de dépasser les attentes. AMD travaille de manière rapprochée avec ses partenaires pour répondre à cette demande. Nos stocks de lancement étaient composés du modèle Radeon RX Vega64 positionné à $499, des Radeon RX Vega64 Black Packs à $599, et des Radeon RX Vega64 Aqua Packs à $699.

Nous travaillons avec nos partenaires pour réapprovisionner tous les SKUs des Radeon RX Vega64 et notamment les cartes seules et les packs pour joueurs dans les prochaines semaines. Vous devriez voir arriver des stocks de Vega dans les jours à venir. »

Bref, on ne peut que regretter une telle attitude et attribuer un carton rouge à AMD pour ce lancement des Radeon RX Vega. Nous n'avions au départ que peu d'espoir face au renouveau que représentait cette génération. Cette « affaire » n'a fait que renforcer nos interrogations concernant la situation du Radeon Technologies Group, qui pénalise une fois de plus la stratégie globale d'AMD et pire, son image en tant que société.

Espérons donc que des décisions seront enfin prises pour que les choses changent rapidement et que la superbe retrouvée par la division CPU se retrouve au niveau des GPU.

Tests des Radeon RX Vega en français :

Tests des Radeon RX Vega en anglais :

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

46 commentaires
Avatar de Mimoza Abonné
Avatar de MimozaMimoza- 21/08/17 à 16:08:12

Ils ont tout mis sur le dev CPU et il y avait plus rien pour les CG ?

Édité par Mimoza le 21/08/2017 à 16:08
Avatar de ScicoPat INpactien
Avatar de ScicoPatScicoPat- 21/08/17 à 16:16:23

En résumé, c'est pas encore demain qu'AMD va revenir embêter Intel sur le marchés des puces PC...Bon ben on va continuer à payer nos CG le prix d'une console de jeu, tant pis :-\

Avatar de freelanco Abonné
Avatar de freelancofreelanco- 21/08/17 à 16:17:21

Au vu de la détresse des finances avant Ryzen, c'est très probable...

Avatar de Zarnon Abonné
Avatar de ZarnonZarnon- 21/08/17 à 16:32:08

Je serai curieux de voir comment ça se passe en interne chez AMD. Entre les marketeux qui bombardent littéralement avec de annonces à tout va des mois avant la sortie et ceux qui développent les produits ça doit être pas top l'ambiance.

J'espère que les mineurs (et gamers...) achèteront les cartes en masse afin de permettre à AMD de renflouer les caisses pour les prochains produits. Après tout qui aurait parié il y a 1 an un tel retour d'AMD sur la partie CPU ? 
J'espère avoir une telle surprise sur les prochaines générations sur la partie GPU...

Avatar de The_Nubbies_ Abonné
Avatar de The_Nubbies_The_Nubbies_- 21/08/17 à 16:34:11

ScicoPat a écrit :

En résumé, c'est pas encore demain qu'AMD va revenir embêter Intel sur le marchés des puces PC...Bon ben on va continuer à payer nos CG le prix d'une console de jeu, tant pis :-\

Tu voulais pas dire Nvidia plutôt ?

Car en matière de carte graphique, on peut dire se que l'on veut sur AMD,
mais il botte le cul à intel...

Édité par The_Nubbies_ le 21/08/2017 à 16:34
Avatar de ScicoPat INpactien
Avatar de ScicoPatScicoPat- 21/08/17 à 16:35:31

Ahah oui bien vu

Avatar de the_Grim_Reaper Abonné
Avatar de the_Grim_Reaperthe_Grim_Reaper- 21/08/17 à 16:36:43

The_Nubbies_ a écrit :

Tu voulais pas dire Nvidia plutôt ?

Car en matière de carte graphique, on peut dire se que l'on veut sur AMD,
mais il botte le cul à intel...

Bah, justement non, Intel c'est 60% du parc de puces graphiques...
Merci les processeurs Core avec IGP ... :lol:

Avatar de Obidoub INpactien
Avatar de ObidoubObidoub- 21/08/17 à 16:42:28

Mimoza a écrit :

Ils ont tout mis sur le dev CPU et il y avait plus rien pour les CG ?

Lisa > Raja

Avatar de teddyalbina Abonné
Avatar de teddyalbinateddyalbina- 21/08/17 à 16:46:36

Heu le threadripper envoi du très lourd, sachant que pas mal d'applications ne sont pas du tout optimiser pour les puces AMD ... et désolé mais le four Intel à 10 cœurs il va throttler à mort à la moindre grosse sollicitation de plus de 10 minutes ... Il faut un refroidissement industriel pour faire tourner leur bouse correctement ou alors perdre la garantie en bricolant le cpu histoire qu'il puisse servir à autre chose que faire des bench à la noix.

Bref l'un des CPU est réellement utilisable pour de grosses demandes sans devoir le bricoler, vendre ses enfants et investir dans un refroidissement à l'azote liquide. L'autre est un machin fait à l'arrache à la dernière seconde, pour lequel il faut vendre son âme au diable, investir dans un refroidissement au azote/plutonium (au minimum) et perdre la garantie si on veut pouvoir l'utiliser à fond plus de 10 minutes.

Et la Vega perso elle m'intéresse pour sa capacitée de compute. Parce que bon acheter un GPU juste pour jouer s'est un peu comme acheter une Ferrari pour rouler à paris. On se retrouve à jeter des machines surpuissantes qui au final n'ont jamais été exploitée complètement.

Sans déconner achetez vous des consoles au lieu de gâcher du matos et de l'électricité inutilement.

Édité par teddyalbina le 21/08/2017 à 16:50
Avatar de Lyptow INpactien
Avatar de LyptowLyptow- 21/08/17 à 16:54:52

Vous n'avez pas compris qu'ils veulent faire en sorte que le produit soit difficile à shopper pour faire monter le désir du consommateur afin qu'il se rue dessus par peur qu'il n'y en ait plus. Une stratégie à la OnePlus en gros.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact