Apple renouvelle ses chers iMac et ajoute un modèle 21,5" 4K

Quelques mesquineries seront à noter
Systèmes 5 min
Apple renouvelle ses chers iMac et ajoute un modèle 21,5" 4K

Apple vient de renouveler complètement ses iMac. Il n’y a désormais plus de modèles 27 pouces sans écran 5K, tandis que la gamme 21,5 pouces accueille maintenant un modèle 4K. Des évolutions logiques, même si la firme a fait plusieurs choix nettement critiquables pour économiser quelques bouts de chandelle.

Dans les iMac, un modèle s’est éteint, un autre s'éveille. Du côté des iMac 27 pouces, qui représentent clairement le haut de gamme, la dalle 2560 x 1440 pixels a disparu et seuls des modèles à écran 5K (5120 x 2880 pixels) sont désormais disponibles. La plus petite configuration, vendue 2 099 euros, comprend un Core i5 à 3,2 GHz, 8 Go de DDR3, un disque dur de 1 To, une Radeon R9 M380 avec 2 Go de GDDR5 et la nouvelle souris Magic Mouse 2.

Pour 200 euros supplémentaires, le disque dur devient un Fusion Drive de 1 To et la carte graphique est cette fois une Radeon R9 M390, toujours avec 2 Go de mémoire. Avec 300 autres euros de plus, le Core i5 passe à 3,3 GHz, le Fusion Drive grimpe à 2 To et le GPU est cette fois une Radeon RM395 avec 2 Go de mémoire.

Mais ces tarifs, déjà élevés, s’accompagnent de quelques petites précisions qui ne feront clairement pas plaisir à ceux qui attendaient ce renouvellement pour se lancer. Nous y reviendrons.

La gamme 21,5 pouces accueille un modèle 4K

La gamme 21,5 pouces est elle aussi renouvelée. Le modèle d’entrée de gamme, si l’on peut dire, est vendu 1 249 euros et intègre un Core i5 à deux cœurs (HD Graphics 6000) épaulé par 8 Go de DDR3 et un disque dur de 1 To. La dalle ne change pas et reste du 1080p tout ce qu’il y a de plus standard. À 1 499 euros, la configuration passe au Core i5 (quad-core) à 2,8 GHz et à une partie graphique Iris Pro 6200, le reste ne changeant pas.

Vendue 1 699 euros, la nouvelle déclinaison 21,5 pouces présente une dalle 4K de 4096 x 2304 pixels. Cette hausse de 300 euros présente du même coup un i5 un peu plus puissant avec ses 3,1 GHz. Le reste de la configuration ne change pas, et on reste donc sur 8 Go de DDR3 avec un disque dur de 1 To. Et malheureusement, les petits détails vont avoir toute leur importance.

imac 2015imac

Un trop grand nombre de mesquineries

D’une part, ceux qui connaissent bien les références des parties graphiques Intel auront reconnu que toutes les machines 21,5 pouces, y compris la déclinaison 4K, restent sur des puces de la génération Broadwell. Seuls les iMac 27 pouces passent à Skylake, un choix sans doute guidé par la partie graphique intégrée Iris Pro 6200 (Broadwell-K) plus véloce, ce que pourront peut être regretter certains.

D’autre part, il devient aberrant qu’une machine vendue 2 099 euros (le premier iMac 27 pouces) soit vendue avec un disque dur 7200 tpm. La situation est pire sur les modèles 21,5 pouces puisqu’on y trouve… des modèles 5400 tpm. Le Fusion Drive devrait être généralisé depuis longtemps, et non seulement ce n’est pas le cas, mais le modèle 1 To ne contient plus que 24 Go de stockage flash, là où il en possédait avant 128. Seuls les versions 2 et 3 To du Fusion Drive possèdent les 128 Go.

En outre, les options et nouveaux accessoires sont très onéreux. Même si l’on prend le modèle le plus cher, passer à 16 Go de mémoire vive coute 240 euros, et même 720 euros pour 32 Go. La machine a beau posséder un Fusion Drive de 2 To, passer à un SSD de 1 To coûte la bagatelle de 840 euros. On peut faire évoluer la Radeon R9 M395 2 Go vers une M395X avec 4 Go, mais il faudra ajouter 300 euros supplémentaires.

De nouveaux accessoires, mais bien trop chers

Quant aux accessoires, ils sont tous rénovés. La Magic Mouse 2 est fournie en standard avec tous les nouveaux iMac, mais on peut la remplacer par le Magic Trackpad 2, pour 60 euros de plus. Pourquoi un tel écart ? Parce que le nouveau Trackpad intègre en fait la technologie Force Touch. Seul, il est tout de même vendu 149 euros.

Le Magic Keyboard 2 est pour sa part présent en standard, mais sera vendu seul 119 euros, bien trop cher pour un clavier qui n’a rien de plus à offrir qu’une ergonomie améliorée. Notez que tous ces accessoires se rechargent avec un câble Lightning. Apple n’est visiblement pas gêné de placer le connecteur sous sa souris, même si le constructeur assure que deux petites minutes de recharge suffisent pour une journée entière d’utilisation. D’ailleurs, aucun accessoire ne se sert plus de piles (enfin), une batterie lithium-ion étant présente.

Le renouvellement n’est donc guère folichon et l’arrivée de Skylake pour les modèles 27 pouces ou d’une déclinaison 4K pour l’iMac 21,5 pouces ne suffisent pas à compenser des tarifs qui, s’ils n’ont pas bougé, s’accompagnent d’un trop grand nombre de petites mesquineries.

Une mise à jour 10.1 pour iMovie est également disponible dans le Mac App Store. Elle apporte plusieurs améliorations, dont la possibilité de travailler sur des vidéos 1080p en 60 images et des vidéos 4K. Pour ces dernières, le Mac ne doit pas être plus vieux que 2011 et doit posséder au minimum 4 Go de mémoire vive.

Le support des vidéos 1080p à 60 images par seconde est lui aussi de la partie. Certains éléments d’interface ont en outre été retravaillés, comme la vue Multimédia qui affiche maintenant un plus grand nombre d’éléments.

  • Introduction
  • La gamme 21,5 pouces accueille un modèle 4K
  • Un trop grand nombre de mesquineries
  • De nouveaux accessoires, mais bien trop chers
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact