Revue de presse : le SSD 950 Pro M.2 et NVMe de Samsung tient-il ses promesses ?

Chaud devant !
Revue de presse : le SSD 950 Pro M.2 et NVMe de Samsung tient-il ses promesses ?

Après la théorie, place aux tests pratiques pour les SSD 950 Pro de Samsung. Est-ce que l'interface NVMe, son format M.2 et ses puces de V-NAND (48 couches) font des étincelles ? Plusieurs de nos confrères ont pu les tester et nous livrent leur conclusion.

Il y a tout juste un mois, Samsung présentait ses nouveaux SSD haut de gamme : les 950 Pro. Pour le moment, ils sont uniquement disponibles au format M.2 (PCI Express 3.0 x4) et ils exploitent une interface NVM Express (NVMe) à la place de l'AHCI. Pour rappel, celle-ci commence à se démocratiser sur les cartes mères, notamment chez des fabricants comme ASUSGigabyte et MSI qui proposent des mises à jour pour certains de leurs modèles.

Disponibles depuis quelques semaines en précommandes à partir de 205,99 euros, les premiers tests des SSD 950 Pro viennent d'être publiés, l'occasion de faire le point sur les performances. Dans l'ensemble, les débits sont conformes aux annonces du fabricant avec plus de 2500 Mo/s en lecture et 1500 Mo/s en écriture pour la version de 512 Go, ce qui ne le place pas très loin du SSD 750 Series d'Intel.

Samsung 950 Pro

Selon les tests, les 950 Pro de Samsung s'en sortent plus au moins bien face à la concurrence, et notamment les 750 Series et SM951 qui sont également avec une interface NVMe. Chez AnandTech par exemple, les 950 Pro occupent les premières places sur les trois batteries de tests maison, tandis que sous IOmeter les performances sont en chute libre en écriture de données aléatoires, elles tombent au niveau des MX200 et 850 Pro par exemple. Du côté de la consommation électrique, les nouveaux SSD de Samsung sont généralement les plus gourmands.

Mais nos confrères de Clubic soulèvent un autre souci : « le problème, c'est que même sur des exercices dans lequel il est à l'aise (et meilleur que le modèle d'Intel), il ne peut supporter une sollicitation trop longue, la faute à une élévation importante de température du contrôleur, qui le handicape sur des exercices qui demandent plus de temps qu'une simple copie d'un dossier ». Le contrôleur de leur SSD aurait ainsi dépassé les 90°C ! Il faudra voir si, comme pour les 750 Series d'Intel, EK proposera également un waterblock dédié, mais cela risque d'être bien plus compliqué avec un SSD M.2.

Dans tous les cas, voici une sélection de quelques tests afin de se faire une idée précise des performances que l'on peut attendre des 950 Pro de Samsung :

En français : 

En anglais :

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact