PQI My Lockey : un lecteur d'empreintes digitales Windows Hello à moins de 35 euros

En attendant que les constructeurs se bougent
PQI My Lockey : un lecteur d'empreintes digitales Windows Hello à moins de 35 euros
Crédits : Johan Swanepoel/iStock/ThinkStock

Si Windows Hello est disponible depuis quelques années maintenant, les PC qui exploitent cette solution de connexion biométrique sont encore rares. Heureusement, il existe désormais des lecteurs d'empreintes digitales compatibles et compacts, vendus pour quelques dizaines d'euros.

Ces dernières années, le chiffrement et la reconnaissance d'empreintes digitales sont presque devenus un standard sur nos appareils mobiles. Apple a rendu ces dispositifs relativement transparents sous iOS et macOS, notamment avec Touch ID, et la même tendance s'observe du côté d'Android, même sur l'entrée de gamme.

De son côté, Microsoft est largement en retard. Le chiffrement Bitlocker n'est toujours proposé que sur les versions Pro de Windows 10. Problème : en cas de perte ou de vol, les données sont accessibles en clair sur le HDD/SSD avec l'édition classique. La biométrie est tout aussi loin d'être un standard dans nos PC, tant pour l'offre entreprise que grand public.

Windows Hello à la rescousse

Microsoft paie ici sa volonté (toujours présente) d'utiliser la sécurité comme un élément de segmentation, mais aussi son manque de capacité à fédérer l'écosystème PC autour d'implémentations simples et unifiées .

Bien que de nombreux travaux aient été menés pour tenter changer les choses ces dernières années, il aura fallu attendre Windows 10 et Hello pour voir un début de réponse. Mais même ainsi, rares sont les machines qui en tirent parti. Il y a bien la gamme Surface, quelques PC portables ou la possibilité d'utiliser une webcam compatible (Logitech BrioRazer Stargazer ou autre), mais on est loin d'une généralisation.

Il faut dire que le coût de ces solutions est loin d'être négligeable et c'est seulement au gré des mises à jour de Windows 10 que tous les éléments se sont mis en place pour rendre l'ensemble attractif. Résultat, il n'est pas vraiment courant de voir des utilisateurs ajouter de la biométrie à une machine existante.

PQI My Lockey : un petit capteur facile à mettre en place

Depuis quelques mois, on voit néanmoins plusieurs constructeurs proposer des solutions se voulant simples et abordables. Il suffit de rechercher Windows Hello sur Amazon pour s'en rendre compte. Parmi les accessoires disponibles, nous avons retenu la clé USB (2.0) My Lockey de PQI, proposée à un peu plus de 30 euros.

Elle cumule plusieurs avantages : elle est vendue à un tarif raisonnable, est plutôt compacte et semble bien pensée avec une diode lumineuse sur le dessus et le capteur sur sa partie latérale. Elle est donc plus simple à transporter qu'un lecteur classique (parfois imposant) et pourra donc parfaitement s'adapter à un ordinateur portable.

PQI My LockeyPQI My Lockey

Lors de son annonce, à la fin de l'année dernière, PQI vantait une solution capable de reconnaître une empreinte en 0,15 seconde, certifiée FIDO UAF, apte à gérer plusieurs empreintes et à les reconnaitre dans différentes situations.

Nous en avons donc acheté un exemplaire pour le tester.

Windows Hello s'améliore, le code PIN peut être alphanumérique

Comme toujours avec Windows Hello, il faut commencer par configurer votre compte (local ou non) avec un mot de passe et un code PIN annoncé comme plus sûr (notamment dans sa méthode de stockage). Si jamais vous oubliez de le faire, n'ayez crainte : cela vous sera proposé par la suite.

On regrettera toujours cette obligation d'une double méthode de connexion que l'on ne retrouve pas sur d'autres systèmes. Mais heureusement, Microsoft a fini par entendre notre appel : avec la Fall Creators Update, qui sera accessible à tous dès le mois prochain (voir notre analyse), il n'est plus forcément numérique. Il devient ainsi possible d'ajouter des lettres et des symboles sans avoir à vous rendre dans les outils d'administration. Cocher une case suffit (voir ci-dessous).

La procédure ne change pas, et une fois le code PIN créé, vous n'avez plus qu'à connecter la clé My Lockey à un port USB.

Windows Hello PINWindows Hello PIN

... peu de manipulations nécessaires

Tout l'intérêt de Windows Hello repose dans son intégration au système. Bien que PQI propose une application spécifique, vous n'aurez pas à l'utiliser ou même à l'installer pour faire fonctionner la clé.

Il suffit de se rendre dans la section dédiée à Windows Hello des Options de connexion (Touche Windows + i > Comptes) pour pouvoir configurer une ou plusieurs empreintes digitales via le bouton Ajouter. Il faudra d'abord entrer votre code PIN par sécurité, puis commencer par un premier doigt.

Vous devrez le presser et le lever plusieurs fois afin que le système enregistre le modèle de votre empreinte de manière complète. Une fois la procédure terminée, vous pourrez utiliser Windows Hello pour votre connexion. Vous aurez également la possibilité d'ajouter un autre doigt.

Windows Hello EmpreintesWindows Hello EmpreintesWindows Hello Empreintes

Pour tester, il suffit de vous déconnecter (Touche Windows + L) puis de placer votre doigt sur le capteur. Cela fonctionne aussi bien pour une première connexion que lors d'une mise en veille.

Un dispositif de connexion rapide et multi-comptes

Comme annoncé par PQI (et comme sur les appareils mobiles), la connexion via une empreinte digitale est presque instantanée, même si vous utilisez un doigt de manière « non conventionnelle » (main droite pour un capteur placé à gauche de la machine par exemple). Il peut parfois y avoir un raté, selon la position du doigt comparée au modèle enregistré.

On apprécie l'usage multicompte d'une telle clé. Chaque doigt (ou celui de différentes personnes) peut déverrouiller une session différente, ce qui peut être utile pour distinguer un usage personnel/professionnel ou pour une machine familiale avec plusieurs utilisateurs.

À l'inverse, pour désactiver Windows Hello, rien de plus simple : retirez la clé de votre machine. Vous pouvez l'utiliser avec plusieurs appareils sans problème, l'empreinte étant stockée de manière locale et sécurisée par Windows (voir les détails). Notre seul regret sera de n'avoir trouvé aucun système d'accroche pour placer cet accessoire sur un porte-clés.

Enfin, sachez que vous pouvez supprimer l'ensemble des empreintes liées à un compte, mais pas pour une empreinte individuelle. Dommage.

Microsoft améliore son code PIN, mais il reste encore du travail

Un produit comme PQI My Lockey peut donc être intéressant pour qui veut ajouter de la biométrie à une machine, portable ou non. Il gagne en intérêt avec l'arrivée de la Fall Creators Update de Windows 10 qui n'oblige plus à utiliser un code PIN numérique. On regrettera néanmoins qu'il ne soit pas possible dans le même temps de se débarrasser du mot de passe (au moins pour un compte local) qui fait doublon, ou de l'interdire comme méthode de connexion.

Reste maintenant à espérer que Microsoft et ses partenaires sauront passer la seconde. Les problèmes liés à la sécurité deviennent de plus en plus courants et généraliser des solutions simples à l'usage ne peut qu'inciter les utilisateurs à prendre de meilleures habitudes.

Sur ce terrain, on regrettera une fois de plus le choix de Microsoft de ne pas proposer Bitlocker comme solution de chiffrement par défaut dans Windows ou même simplement accessible dans l'édition Famille.

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

43 commentaires
Avatar de ErGo_404 Abonné
Avatar de ErGo_404ErGo_404- 02/10/17 à 11:48:52

L'empreinte est-elle stockée sur la clé elle-même ?
Est-ce qu'il existe de telles clés compatibles avec Linux ?

Avatar de Gu0sur20 Abonné
Avatar de Gu0sur20Gu0sur20- 02/10/17 à 11:57:33

[troll/on] 

"le code PIN peut être alphanumérique"

Oui parce que les mots de passes, c'est tellement so 90's
 
[troll/off]

Édité par Gu0sur20 le 02/10/2017 à 12:00
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 02/10/17 à 12:02:25
  1. Lire l'article c'est bien
    1. Pas de dispositif similaire que je sache, mais avec FIDO UAF, peut être un moyen de finir par standardiser ça. Disons que se logguer avec autre chose qu'un mdp sous Linux, ça relève souvent de la bonne séance de prise de tête
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 02/10/17 à 12:03:12

Comme dit, il y a des différences de fond entre les deux. Le souci c'est que le PIN n'existe que si un mdp existe (stupidité imposé par la legacy de l'OS sans doute) et qu'avant le PIN était forcément numérique.

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 02/10/17 à 12:03:33

n produit comme PQI My Lockey peut donc être intéressant pour qui veut ajouter de la biométrie à une machine, portable ou non.

J'ai testé la fonction biométrie/Hello de Win10 sur mon tout nouveau Laptop HP... ca ne fonctionne pas. Je ne sais pas trop si le problème vient de la partie "enregistrement des empreintes" ou la partie "reconnaissance" ou si c'est de la faute de windows, ou du driver, ou du capteur...

Tout ce que je peux dire => Not Ready For Prime Time !

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 02/10/17 à 12:10:46

Donc tu as un souci non identifié avec une machine, et tu considères que tout le système est à jeter ? Globalement, à chaque fois que j'ai utilisé Hello, ça fonctionnait. Donc à voir si la machine n'a pas un souci ou un paquet de mises à jour en retard. 

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 02/10/17 à 12:24:54

C'est un HP laptop pré-installé avec windows 10 par un partenaire Microsoft OEM.

En tant que client, je ne suis pas là pour réparer une fonctionnalité qu'on m'a vendue.

En tant que geek, je me pencherait peut-être sur la question de le faire fonctionner... Mais si ca ne fonctionne déjà pas out-of-the-box, ca n'augure rien de bon sur la robustesse du truc.

=> je préfère désactiver ce truc là jusqu'a la prochaine génération de HW/SW.

Avatar de fred42 Abonné
Avatar de fred42fred42- 02/10/17 à 12:26:40

Ce que je ne comprends pas c'est comment un Personal Identification Number peut ne pas être numérique.

Mais je suis trop attaché à la signification des noms.

Sinon, je ne comprends pas non plus comment on peut être heureux qu'un procédé qui ne devrait servir qu'à l'identification serve à l'authentification. C'est une faiblesse dans la sécurité d'une machine.

Mais je ne dois pas être assez moderne ni suffisamment fans du digital (utilisé à dessein).

Avatar de ZoZo INpactien
Avatar de ZoZoZoZo- 02/10/17 à 12:28:04

Cela fait quelques mois que j'ai cette clé PQI, achetée sur Amazon.fr, et j'en suis bien satisfait ! Ce n'est pas nécessairement réservé aux laptops, je l'utilise pour mon desktop, branchée dans un hub USB situé près de mon clavier.

Avatar de tom103 Abonné
Avatar de tom103tom103- 02/10/17 à 12:29:10

J'ai un lecteur d'empreinte sur mon PC Dell, et franchement, ça marche super mal... je sais pas si ça vient du lecteur lui-même ou de Windows Hello, mais c'est super lent et ça marche 1 fois sur 3. Alors que sur mon téléphone (Nexus 5X), c'est instantané et ça marche à tous les coups.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact