Apple Store : peu de nouveautés, mais encore une forte hausse des prix

Payer plus pour... la même chose
Systèmes 3 min
Apple Store : peu de nouveautés, mais encore une forte hausse des prix

Apple vient de faire une révision de ses produits sur son Store qui ne passera pas inaperçue chez ceux qui comptaient se commander un Mac. Les tarifs ont en effet augmenté, et parfois de manière très sensible. Du côté des MacBook cependant, on note quelques nouveautés, notamment l’arrivée du Force Touch.

Une hausse généralisée des prix sur les Mac fixes, les options et les accessoires

Si vous comptiez vous acheter un Mac fixe, l’addition sera plus salée. Les prix des Mac Mini, iMac et Mac Pro ont tous augmenté et ce, sans aucune nouveauté à proposer. Il s’agit en fait de la révision des tarifs commencée en mars dernier et provoquée par un changement important dans la parité euro/dollar. Les iMac prennent ainsi entre 150 et 200 euros selon les modèles, le Mac Mini de 50 à 100 euros, mais la facture sera nettement plus lourde pour le Mac Pro : 400 euros supplémentaires sur le premier modèle, 600 pour le second.

Du côté des options, on note également une hausse généralisée, et les accessoires ne sont pas épargnés non plus. Vous souhaitiez acheter un clavier filaire, un modèle Bluetooth ou une Magic Mouse ? Tous les prix ont augmenté de 10 euros, soit respectivement 59, 79 et 79 euros. Le câble Thunderbolt classique de 50 cm passe de 31 à 35 euros, tout comme le chargeur de piles. Même le câble permettant de passer du connecteur USB-C à l’USB classique passe de 21 à 25 euros.

On note tout de même un nouveau modèle fixe : un iMac Retina plus accessible car moins puissant. Comparé au seul modèle qui existait, le nouveau venu garde évidemment sa dalle 5K, mais le processeur i5 passe à 3,3 GHz (contre 3,5 GHz), le disque dur n’est plus qu’un modèle classique de 1 To (au lieu d’un Fusion Drive), et la Radeon R9 M290 a perdu son « X ». Quant à la RAM, elle reste sur 8 Go de DDR3. Globalement, des concessions assez lourdes, et on regrettera particulièrement la diminution de puissance sur la carte graphique, déjà légère pour alimenter un tel écran. En contrepartie, le prix de base est de 2 299 euros, contre 2 599 pour le premier modèle.

imac retina

Le Force Touch débarque sur les MacBook Pro 15 pouces

On trouve du neuf également du côté des ordinateurs portables, avec notamment l’arrivée du Force Touch sur les MacBook Pro 15 pouces. Les nouveaux trackpads sont donc en mesure de prendre en charge le degré de pression du doigt pour déclencher diverses actions. Les composants restent globalement identiques, mais la carte graphique du modèle le plus onéreux passe de la GeForce GT 750M à la Radeon R9 M370X avec 2 Go (on notera au passage la gestion calamiteuse des noms de GPU par AMD). Difficile de savoir si elle est réellement plus performante, mais la gestion des écrans externes s’améliore avec la prise en charge du 3 840 x 2 160 pixels.

Côté stockage, les SSD inclus sont présentés comme beaucoup plus rapides, Apple annonçant un débit maximal de 2 Go/s. Enfin, l’autonomie est légèrement revue à la hausse, passant de 8 à 9 heures en moyenne (batterie de 99,5 Wh contre 95 auparavant). Les tarifs des deux modèles n’ont quant à eux pas bougé depuis le mois de mars et restent donc à 2 249 et 2 799 euros.

Globalement, entre petites mises à jour, flambée des tarifs et arrivée d’un modèle d’iMac Retina moins puissant, il n’y a pas spécialement de quoi se réjouir du côté d’Apple. On se demanderait presque pourquoi l’entreprise ne ronge pas légèrement sur ses précieuses marges pour contrebalancer une partie de certaines hausses si conséquentes qu’elles en deviendraient (presque) absurdes.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact