SanDisk Z400s : des SSD S-ATA, mSATA et M.2 qui se veulent abordables

Facile à dire sans dévoiler le prix !
SanDisk Z400s : des SSD S-ATA, mSATA et M.2 qui se veulent abordables

SanDisk vient de dévoiler une nouvelle série de SSD : les Z400s. Notamment pensés pour les OEM et les systèmes embarqués, ils se veulent une alternative aux disques durs traditionnels avec des performances supérieures, mais un prix « comparable ». Une belle promesse sur le papier, mais qu'en est-il dans la pratique ?

Alors que le Computex approche à grands pas, les fabricants dévoilent tout ou partie de leurs produits en amont de l'ouverture du salon de Taipei. C'est désormais au tour de SanDisk d'entrer dans la danse avec ses SSD Z400s qui visent très large au niveau de leur utilisation. Le fabricant annonce en effet qu'ils sont à la fois pensés pour les systèmes embarqués qui demandent peu de ressources, ainsi que pour OEM qui souhaiteraient les intégrer dans des machines plus traditionnelles.

Ils sont ainsi disponibles dans trois nombreux formats différents : S-ATA de 2,5 pouces (7 mm de hauteur), mSATA et M.2 (2280). Les capacités ne sont par contre pas très élevées puisqu'il n'est question que de 32 à 256 Go maximum, alors que les modèles de 1 To sont désormais monnaie courante. Le type de mémoire flash utilisé n'est pas précisé. Les performances varient entre 270 et 520 Mo/s en lecture, contre 45 à 330 Mo/s en écriture, pour respectivement 7 000 à 33 000 IOPS ainsi que 8 à 62 000 IOPS. Comme toujours, plus la capacité augmente, plus les taux de transferts sont importants. Des performances qui ne permettent pas aux Z400s de lutter avec les modèles de milieu et de haut de gamme déjà présents, mais ce n'est pas forcément la cible visée par SanDisk. 

Pour SanDisk, le but est de remplacer les disques durs traditionnels : « La série Z400s surpasse de 20 fois les performances d'un HDD, tout en offrant une fiabilité 5 fois plus importante et une baisse de la consommation moyenne de 20 fois ; le tout avec un prix comparable à celui des disques durs ». Une affirmation qu'il est par contre impossible à vérifier pour le moment, car le fabricant ne dévoile pas les prix des SSD Z400s (d'autant plus que les HDD de 256 Go et moins sont loin d'être monnaie courante). Dommage, car c'est justement l'un des principaux éléments qui permettrait de juger leur positionnement. Une chose est sûre, la concurrence sera rude avec les SSD de 256 Go de 2,5 pouces qui se trouvent régulièrement à moins de 100 euros (que ce soit en S-ATA ou en mSATA).

Z400s

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact