ARM présente son GPU Mali-G51 (Bifrost) et sa puce Mali-V61 pour les vidéos 4K HEVC et VP9

Un coup de Mjöllnir pour tout faire rentrer
ARM présente son GPU Mali-G51 (Bifrost) et sa puce Mali-V61 pour les vidéos 4K HEVC et VP9Crédits : Nicolas Loran/iStock

ARM annonce un nouveau GPU de milieu de gamme qui exploite l'architecture Bifrost : le Mali-G51. Le fabricant en profite aussi pour dévoiler une nouvelle puce dédiée aux traitements des vidéos (4K UHD, HEVC, VP9, etc.) : la Mali-V61. 

Au Computex de cette année, ARM dévoilait deux nouveautés : son Cortex-A73 ainsi que son GPU haut de gamme Mali-G71. Pour rappel, ce dernier exploite l'architecture Bifrost (troisième génération après Utgard et Midgard) optimisée pour Vulkan. Aujourd'hui, le fabricant revient avec un autre GPU qui exploite cette même architecture : le Mali-G51. 

Mali-G51 : un nouveau GPU Bifrost, dans les smartphones à partir de 2018

Si le Mali-G71 veut « redéfinir l'expérience de la VR » sur mobile, le Mali-G51 n'est pas en reste puisqu'il permet de profiter « de la VR sur les appareils grand public » affirme le fabricant. Au-delà du côté hype du terme, on attend des exemples concrets d'utilisation... qui ne sont pas détaillés par ARM.

Quoi qu'il en soit, le Mali-G51 vient remplacer les T820 et T830 dans la gamme des puces pensées pour un bon rapport entre performances et consommation d'énergie. Par rapport à la génération précédente (Mali-T830), ARM annonce un gain de 60 % pour l'efficacité énergétique, mais aussi 60 % de performances supplémentaires par mm². Mais attention, cela ne signifie pas que les gains pratiques seront du même acabit puisque la nouvelle puce est 30 % plus petite que sa petite sœur.

Le constructeur explique également que son GPU Mali-G51 dispose d'une configuration particulière avec, d'un côté, un Shader Core « single pixel » (comme ceux que l'on retrouve sur le Mali-G71) et de l'autre des Shader Cores « dual pixel ». Les deux peuvent être utilisés de manière asymétrique afin « d'améliorer la configurabilité et la polyvalence » affirme ARM, sans vraiment donner plus de détails.

Dans tous les cas, il faudra encore être patient puisque les premiers smartphones équipés de ce nouveau GPU n'arriveront probablement qu'en 2018. 

Mali-V61 : compression/décompression HEVC et VP9 sur 10 bits, jusqu'en 4K UHD à 120 ips

ARM en profite également pour présenter sa puce Mali-V61 dédiée au traitement des vidéos. Elle est capable de gérer du 1080p à 60 ips avec un seul cœur, et de grimper jusqu'à du 4K UHD à 120 ips avec huit cœurs. Pour profiter de la 4K, deux cœurs sont nécessaires au minimum.

Du côté des codecs, la compression/décompression HEVC et VP9 est prise en charge, y compris avec une profondeur des couleurs sur 10 bits. Pour rappel, son prédécesseur le Mali-V550 supportait également HEVC sur 10 bits, mais uniquement en décompression et se limitait à VP8. Tous les détails se trouvent par ici.

Chaque fabricant peut décider d'adapter le nombre de cœurs et les fonctionnalités disponibles en fonction de ses besoins (vidéo sur 8 bits seulement, tout ou partie des codecs, définition de l'image, etc.). Cette fois-ci par contre, aucune date n'a été précisée pour l'arrivée des premières machines ou box multimédia équipées de cette puce.

Mali-V61 ARMMali-V61 ARM

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact