Google OnHub : un nouveau routeur signé ASUS, avec un capteur de proximité

Pour prioriser un terminal d'un geste de la main
Réseau 3 min
Google OnHub : un nouveau routeur signé ASUS, avec un capteur de proximité

Comme prévu, Google étend sa gamme de produits OnHub et annonce un nouveau routeur, en partenariat avec ASUS cette fois-ci. Annoncé à 20 dollars de plus que celui de TP-Link, il reprend quasiment les mêmes fonctionnalités, mais avec un capteur de proximité en plus afin de prioriser un appareil par rapport aux autres.

Mi-août, Google dévoilait son premier routeur Wi-Fi 802.11ac : OnHub. Il se veut élégant, simple et complet, et il est réalisé en partenariat avec TP-Link. Mais le géant du Net avait annoncé que d'autres constructeurs étaient sur la brèche pour proposer des produits OnHub, dont ASUS. Une manière de faire qui n'est pas sans rappeler les terminaux de la gamme Nexus, développés avec divers constructeurs suivant les modèles.

Après TP-Link, au tour d'ASUS de proposer un routeur OnHub

Il aura donc fallu attendre près de deux mois pour que cela se concrétise... sous la forme d'un nouveau routeur au design relativement proche de celui qui existe déjà. Entre les modèles d'ASUS et de TP-Link les similitudes sont en effet très nombreuses, à commencer par le design. Mais ce n'est pas tout et les caractéristiques techniques ne diffèrent que très peu de l'un à l'autre.

Dans les deux cas, on retrouve ainsi un SoC avec deux cœurs à 1,4 GHz, 1 Go de mémoire vive et 4 Go de stockage. Du Wi-Fi 802.11ac jusqu'à 1900 Mb/s (3x3, sur les bandes de 2,4 et 5 GHz) est de la partie, ainsi que du Bluetooth, un port réseau Gigabit et un haut-parleur.  Bien évidemment, le routeur d'ASUS est compatible avec les applications Google OnHub, tout comme celui de TP-Link.

Beaucoup de points communs, mais des différences

Deux différences existent néanmoins. Du côté des finitions tout d'abord, le modèle de TP-Link dispose d'un « anneau de lumière ambiante sur le dessus » composé de six LED, tandis que celui d'ASUS propose un « éclairage subtil sur sa base » avec une seule LED. Plus intéressant, le OnHub de TP-Link « dispose d'un réflecteur d'antenne en façade qui agit comme une antenne parabolique afin d'améliorer la portée du Wi-Fi », mais pas celui d'ASUS.

À la place, ce dernier intègre un capteur de proximité. D'un simple passage de la main au-dessus du routeur, il permet d'indiquer au routeur qu'il doit « prioriser un dispositif afin de s'assurer qu'il dispose de suffisamment de bande passante ». Cela peut par exemple être un Chromecast, une Apple TV ou tout simplement une TV connectée qui pourra ainsi continuer à disposer d'une bonne connexion pour streamer une vidéo par exemple.

OnHubASUS OnHub

La société de Mountain View en profite pour annoncer qu'une mise à jour de ses routeurs OnHub sera déployée dans les semaines qui viennent. Il est question d'améliorations de performance, et d'un « un nouvel algorithme intelligent pour la gestion des antennes ». Google donne un exemple : « Le téléphone dans la cuisine ? L'ordinateur portable dans le salon ? OnHub sélectionnera intelligemment la meilleure combinaison d'antennes pour diffuser le Wi-Fi vers appareils, en fonction de leur emplacement et leur orientation ». De belles paroles qu'il faudra comme toujours vérifier dans la pratique.

Quoi qu'il en soit, le OnHub d'ASUS est annoncé à 219,99 dollars, soit 20 dollars de plus que le modèle de TP-Link. Il faudra attendre de voir ce qu'il en est dans les tests et si le détecteur de mouvement d'ASUS apporte un réel avantage. Rien n'est par contre indiqué concernant le prix et la disponibilité en France. Pour rappel, le modèle de TP-Link n'est toujours pas disponible dans l'Hexagone, hormis via des imports.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact