NUC6CAYH/S : Intel commence à dévoiler ses NUC à base de Celeron J3455 (Apollo Lake)

Kaby Lake attendra l'année prochaine
Systèmes 4 min
NUC6CAYH/S : Intel commence à dévoiler ses NUC à base de Celeron J3455 (Apollo Lake)

Alors que la fin de l'année approche, et que le CES ouvre ses portes d'ici un petit mois, Intel a décidé de lever discrètement le voile sur de nouveaux mini PC de sa gamme NUC : les NUC6CAYH et NUC6CAYS. Ceux-ci exploitent un Celeron J3455 de la génération Apollo Lake.

Depuis le lancement de son NUC haut de gamme Skull Canyon, Intel n'a pas dévoilé de nouveau modèle de Mini PC. On s'attendait pourtant à voir débarquer des versions à base de processeurs Kaby Lake, les premières références ayant été annoncées à la rentrée. Mais il n'en a rien été.

NUC : Apollo Lake en attendant Kaby Lake

Comme évoqué récemment, c'est prévu pour le début de l'année prochaine. Le CES de Las Vegas pourrait être l'occasion de commencer à découvrir ceux que l'on connait pour le moment uniquement sous le nom de code « Baby Canyon ». En attendant, le géant de Santa Clara a décidé de se focaliser sur l'entrée de gamme avec des modèles exploitant des processeurs de la génération Apollo Lake (architecture Goldmont) : Arches Canyon.

Pour rappel, ces processeurs sont la nouvelle évolution des puces d'entrée de gamme d'Intel, issue de l'extension des Atom aux marques Celeron et Pentium, avec un élément distinctif : un J (bureau) ou un N (portable) dans la référence. Ils prennent la suite de Braswell (architecture Airmont). Pour Apollo Lake, les premiers disposent d'un TDP de 10 watts contre 6 watts pour les seconds. 

HDMI 2.0, Wi-Fi 802.11ac et modèle tout équipé

C'est au début de l'été que l'on a découvert ces modèles à travers une fuite du très bien informé FanlessTech. On apprenait ainsi que deux références seraient dévoilées d'ici la fin de l'année : le NUC6CAYH et le NUC6CAYS. Le modèle exact du processeur n'était alors pas encore connu, mais l'on apprenait déjà de nombreux détails.

Ainsi, la différence entre les deux références tient dans l'équipement du produit : la version H est vendue « nue », sous la forme d'un barebone, alors que le modèle S intègre 32 Go d'eMMC, 2 Go de mémoire et une licence Windows 10 Famille. Une stratégie identique à ce que propose Zotac avec ses modèles « Plus » par exemple, et que l'on retrouvait surtout sur les Compute Stick d'Intel jusqu'à maintenant.

NUC Apollo Lake Intel
Crédits : Fanless Tech

Pour le reste, on fait face à un produit plutôt classique arborant une robe noire et le design des modèles d'entrée de gamme des NUC, d'un format de 115x111x51 mm. Il est ainsi capable d'accueillir un périphérique de stockage de 2,5" (S-ATA 6 Gbps, jusqu'à 9,5 mm).

La connectique est néanmoins intéressante et assez complète avec un port HDMI 2.0 (4K @ 60 Hz), un port VGA, un port réseau Gigabit, quatre ports USB 3.0 (dont un pour la recharge en façade), une prise casque/micro, un jack mini-TOSLINK (optique) et un lecteur de carte SDXC sur le côté. Pour ce qui est de la connectivité, du Wi-Fi 802.11ac et du Bluetooth 4.2 est au programme. On regrettera tout de même l'absence d'USB 3.1 ou d'une connectique réversible Type-C.

Intel officialise son nouveau NUC NUC6CAYH/S, qui a déjà de la concurrence

Désormais, ce produit est officiel. En effet, Intel vient de publier son document de référence qui en détaille les moindres recoins. Les premiers BIOS et drivers sont aussi disponibles ici ou . On apprend ainsi que le processeur retenu est un Celeron J3455, avec un support de la DDR3-L à 1600 ou 1800 MHz. Le modèle NUC6CAYS intègre par défaut 2 Go de DDR3-L à 1600 MHz.

Intel NUC NUC6CAYH/S Apollo LakeIntel NUC NUC6CAYH/S Apollo Lake

La partie audio est assurée par une puce ALC283 de Realtek, le réseau filaire par une Realtek 8111HN et le sans-fil par une puce Intel AC3168 (433 Mbps pour le Wi-Fi 802.11ac). L'ensemble des caractéristiques est ainsi confirmé.

Enfin, le PCB est plutôt sans surprise et reprend les caractéristiques habituelles des NUC. Reste maintenant à découvrir sa date de disponibilité et son tarif. Il sera aussi intéressant de l'opposer à d'autres modèles basés sur d'anciennes générations de CPU mais aussi à ses concurrents directs comme le DX30 de Shuttle annoncé il y a peu.

Intel NUC NUC6CAYH/S Apollo LakeIntel NUC NUC6CAYH/S Apollo Lake

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

52 commentaires
Avatar de Keizo Abonné
Avatar de KeizoKeizo- 05/12/16 à 11:54:35

Oh un port vga ! Oh un vrai port hdmi ! Par contre le displayPort à complètement disparu. =/

Avatar de Alucard63 INpactien
Avatar de Alucard63Alucard63- 05/12/16 à 12:02:25

Ca m'intéresse fortement parce que Appolo lake va permettre de décoder parfaitement (10 bits compris) le h.265 et le VP9 en gros l'avenir des formats de compression.

Vivement que liberelec supporte bien la Gen 9 des GPU intel.

Édité par Alucard63 le 05/12/2016 à 12:02
Avatar de Maicka INpactien
Avatar de MaickaMaicka- 05/12/16 à 12:10:17

Kaby lake ,Apollo lake ,Cannonlake,coffe lake, je m'y perd ^^

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 05/12/16 à 12:13:07

Avec ventilo.
Next

Avatar de v1nce INpactien
Avatar de v1ncev1nce- 05/12/16 à 12:16:56

VGA ? Et seulement 8gb (1 slot?) maxi de ram ?
Bizarre comme truc.
Vu le TDP, il y a encore besoin d'un ventilo ?

Avatar de n1kod INpactien
Avatar de n1kodn1kod- 05/12/16 à 12:24:33

sans gros radiateur ou un système de boitier faisant dissipateur oui

Avatar de Commentaire_supprime Abonné
Avatar de Commentaire_supprimeCommentaire_supprime- 05/12/16 à 12:39:39

Pas mal comme évolution. J'ai un NUC génération 5, et c'est sûrement l'un de mes meilleurs achats en high-tech.

Sinon :

Ainsi, la différence entre les deux références tient dans l'équipement du produit : la version H est vendue « nue », sous la forme d'un barebone, alors que le modèle S intègre 32 Go d'eMMC, 2 Go de mémoire et une licence Windows 10 Famille.

L'intérêt principal de l'engin, la possibilité de l'acheter sans Win, ce que j'ai fait d'ailleurs. Un kamikaze se dévoue pour défendre ici la vente liée ?

Drepanocytose a écrit :

Avec ventilo.
Next

Si ça fait aussi peu de bruit que sur le mien, le ventilo, il faut ouvrir l'engin pour savoir qu'il est en marche en le voyant tourner.

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 05/12/16 à 12:42:32

Commentaire_supprime a écrit :

Si ça fait aussi peu de bruit que sur le mien, le ventilo, il faut ouvrir l'engin pour savoir qu'il est en marche en le voyant tourner.

Jusqu'à ce qu'il s'encrasse ou que la lubrification de l'axe soit moins performante

Avatar de Commentaire_supprime Abonné
Avatar de Commentaire_supprimeCommentaire_supprime- 05/12/16 à 12:44:40

Drepanocytose a écrit :

Jusqu'à ce qu'il s'encrasse ou que la lubrification de l'axe soit moins performante

Encrassement : un coup de bombe à air tous les ans, problème réglé.

Lubrification de l'axe : jamais eu ce problème, y compris avec du matos qui a bientôt dix ans.

Par contre, j'a vu des mobos cramées parce que mises dans des configs full passif mal dimensionnées.

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 05/12/16 à 12:50:02

Commentaire_supprime a écrit :

Encrassement : un coup de bombe à air tous les ans, problème réglé.

Personne ne fait ca ou presque, t'es un mutant.

Ps : je le fais aussi

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact