NAS Synology : FS3017 à plus de 10 000 euros, DS3617xs avec Xeon aux commandes

La gamme x17 se déploie... doucement
NAS Synology : FS3017 à plus de 10 000 euros, DS3617xs avec Xeon aux commandes

Presque coup sur coup, Synology vient de lancer deux nouveaux NAS (très) haut de gamme. Il est tout d'abord question du FlashStation FS3017 pour ceux qui ont de gros besoins (et des moyens en conséquence). Vient ensuite le DS3617xs, le premier de la gamme DiskStation (DS) x17.

La première fois que l'on a entendu parler du FS3017 de Synology, c'était au Computex de Taipei. Le fabricant nous avait alors détaillé sa stratégie et son orientation concernant ce produit : s'attaquer au marché des professionnels, bien plus lucratif que celui des particuliers. Presque six mois plus tard, le premier représentant des FlashStation est enfin disponible.

Synology lance officiellement son FS3017 à 10 999 euros, sans déduplication

Pour rappel, il est animé par deux processeurs Intel Xeon E5-2620 v3 (Haswell) avec 64 Go de mémoire vive, extensibles jusqu'à 512 Go. Il dispose de 24 emplacements de 2,5 pouces en façade pour accueillir des SSD au format SAS ou S-ATA. Rien de nouveau jusqu'à présent, mais ce lancement est surtout l'occasion d'en apprendre un peu plus sur les fonctionnalités logicielles.

Nous avons ainsi demandé au fabricant ce qu'il en est pour la déduplication, qui n'était pas supportée il y a six mois. Rien ne semble avoir changé sur ce point. « Nous n'avons pas de déduplication de bloc pour le stockage des données, cependant, en utilisant un volume BTRFS, il aura de la compression activable par dossiers partagés » nous explique en effet le fabricant.

FS3017 Synology

Concernant l'interface d'administration du FS3017, il s'agit du DSM 6.0.1 « comme pour les autres modèles », avec le même cycle de mise à jour. Pour rappel, Synology est généralement rapide à déployer des correctifs de sécurité. Le fabricant ajoute que « des fonctionnalités spécifiques au FS3017 seront en revanche disponibles, comme le RAID F1 ». Ce service permet de désigner un des SSD qui sera utilisé par le système pour exécuter les plus grosses charges de travail. Il sera ainsi usé avant les autres, mais facilement identifiable : « ce processus laisse le temps aux utilisateurs d'exclure le disque usé, au lieu de risquer des défaillances multiples simultanées ».

Le tarif est évidemment en adéquation avec les prétentions du FS3017, puisqu'il faut compter 10 999 euros, sans les SSD évidemment.

DS3617xs : un Xeon aux commandes, des débits jusqu'à 2,36 Go/s

Dans le même temps, le fabricant présente un deuxième NAS : le DS3617xs. Il s'agit du premier DiskStation (DS) de la série x17, les autres étant des RS (RackStation) et le FS3017 que nous venons de présenter. D'autres devraient suivre rapidement. Comme toujours avec le fabricant, il ne faudra certainement pas en attendre des changements importants (généralement le processeur évolue doucement, contrairement au châssis reconduit d'année en année).

Les amateurs de la marque l'auront compris à la simple évocation de son nom : il s'agit d'une évolution du DS3615xs. On retrouve donc douze emplacements « hot swap » de 3,5 pouces, avec la possibilité d'ajouter deux unités d'extension DX1215 pour passer à 36 baies au total.

À l'intérieur, le Core i3-4130 (deux cœurs, quatre threads à 3,4 GHz) laisse sa place à un Xeon D-1527 (quatre cœurs, huit threads à 2,2 GHz) avec 16 Go de mémoire vive au lieu de 4 Go. Avec une carte réseau 10 Gb/s (en option), le fabricant annonce des débits de 2,36 Go/s en lecture et de 1,96 Go/s en écriture, contre respectivement 2,26 et 1,46 Go/s pour le DS3615xs. Les IOPS sur des fichiers aléatoires de 4 ko grimpent de près de 50 % pour arriver à près de 99 000 en lecture et 39 000 en écriture.

Pour le reste, aucun changement. La connectique est toujours aussi légère pour un modèle de cette catégorie : deux ports USB 3.0 (aucun en façade), quatre ports réseau Gigabit, deux connecteurs pour les unités d'extension et un emplacement PCI Express 3.0 8x pour installer une carte réseau. Un comparatif des deux modèles est disponible ici.

Le prix n'a pas encore été dévoilé. Pour rappel, le DS3615xs se trouve à partir de 2 200 euros environ.

DS3617xs DS3615xs

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

25 commentaires
Avatar de nick_t Abonné
Avatar de nick_tnick_t- 05/12/16 à 14:29:06

Beaux joujoux 

Avatar de Zig76 INpactien
Avatar de Zig76Zig76- 05/12/16 à 14:42:56

10k€ sans les SSD!

Avatar de yannickta Abonné
Avatar de yannicktayannickta- 05/12/16 à 14:58:05

Quand je lit "s'attaquer au marché des professionnels, bien plus lucratif que celui des particuliers", je trouve que le c'est un sacré foutage de gueule quand on voir le prix qu'ils vendent le matos. Pourquoi le fait s'ajouter deux ports sata et 100g de métal et autant de plastique pour passer de 2 à 4 baies coûte 150€ ? Pourquoi un téléphone, qui propose un CPU équivalent, au moins autant de RAM, plus de stockage, une batterie, un écran tactile, un GPU, deux caméras, et j'en passe, coute moins cher d'un NAS pour particulier ?

Avatar de Commentaire_supprime Abonné
Avatar de Commentaire_supprimeCommentaire_supprime- 05/12/16 à 15:00:13

Pour rappel, il est animé par deux processeurs Intel Xeon E5-2620 v3 (Haswell) avec 64 Go de mémoire vive, extensibles jusqu'à 512 Go. Il dispose de 24 emplacements de 2,5 pouces en façade pour accueillir des SSD au format SAS ou S-ATA.

\begin{fanboy Synology lobotomisé}

NEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEDDDDD !!!!

Dommage qu'il n'y ait pas de sortie HDMI pour faire HTPC.

\end{fanboy Synology lobotomisé}

Bon, pour la déduplication, voir HP et ses proliant, et l'OS serveur qui vous plaît. Dommage...

Zig76 a écrit :

10k€ sans les SSD!

Remarque, ça fait une bonne excuse pour le remplir avec des films piochés sur TPB sans (trop) passer pour un radin qui veut pas payer par principe...

Édité par Commentaire_supprime le 05/12/2016 à 15:00
Avatar de thomgamer INpactien
Avatar de thomgamerthomgamer- 05/12/16 à 15:02:52

Parce que tu payes une partie du développement de DSM en fait. Après j'ai toujours trouvé ça cher, mais faut le voir comme un investissement, mon DS211 marche encore très bien.

J'aimerai juste une nouvelle version avec un port HDMI comme Qnap fait, histoire de pouvoir utiliser mon Rpi à autre chose.

Avatar de ael Abonné
Avatar de aelael- 05/12/16 à 15:15:55

Avec le nombre de problèmes de stabilité que j'ai en environnement pro (kernel panic avec NFS, iscsi qui part en vacances, I/O wait qui s'envolent...) je suis dubitatif quant à leur utilité sur des charges importantes (pour le perso par contre c'est merveilleux).

Avatar de domFreedom Abonné
Avatar de domFreedomdomFreedom- 05/12/16 à 15:22:53

Sinon, la gamme grand public x17, c'est les mêmes CPU ARM que les x16, mais avec 100MHz de plus ?

edit : pour 50€ plus cher ?

Édité par domFreedom le 05/12/2016 à 15:24
Avatar de eureux Abonné
Avatar de eureuxeureux- 05/12/16 à 15:24:07

Syno respecte la philosophie Unix, faire une chose et le faire bien. L'HDMI, c'est un vrai lecteur qui le gère, et mieux, par exemple avec un Nvidia Shield qui saura lire des films de vacances de 50Go (ou x265) sans saccader.

Avatar de domFreedom Abonné
Avatar de domFreedomdomFreedom- 05/12/16 à 15:28:55

Ah ouais, quand même ! sympa le aie scuzi qui part en vacances...

Avatar de DoWnR Abonné
Avatar de DoWnRDoWnR- 05/12/16 à 15:41:21

À 10k€, ça me semble cher pour aller concurrencer les fabricants déjà bien implantés chez les pros... pour ce prix là, on peut avoir du FAS25xx chez NetApp, avec double contrôleur et 4 ports 10GbE + autant en 1GbE.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact