World Backup Day : pensez à sauvegarder vos données avant qu'il ne soit trop tard !

Et pas uniquement aujourd'hui
World Backup Day : pensez à sauvegarder vos données avant qu'il ne soit trop tard !Crédits : laflor/iStock

Vous êtes-vous déjà demandé ce que vous feriez si vous perdiez une partie de vos données ? Il vaut mieux se poser cette question et prendre ses précautions avant qu'il ne soit trop tard. En cette journée mondiale de la sauvegarde, on fait le tour de la question avec vous.

Ce qui n'était au début qu'une idée lancée sur Reddit il y a maintenant plus de 6 ans prend de l'importance au fil des années : le World Backup Day. Notez qu'il s'agit d'une marque déposée par 614a, une société fondée en 2011 par Ismail Jadun.

Dans la langue de Molière, il s'agit donc de la journée mondiale de la sauvegarde, qui a lieu tous les 31 mars depuis 2011. Les initiateurs expliquent qu'il s'agit d'une « référence humoristique » au 1er avril et aux poissons que l'on peut faire durant cette journée.

Perdre des données, cela n'arrive pas qu'aux autres !

Cette journée mondiale se veut indépendante, mais elle n'est pas reconnue par les Nations Unies. C'est néanmoins l'occasion de rappeler quelques principes de base pour éviter de perdre ses documents, photos, vidéos, etc. Le World Backup Day pose une question toute simple : « que feriez-vous si vous perdiez vos données ? » Le mieux étant encore d'éviter de devoir y répondre et de prendre ses précautions.

Problème, les occasions de tout perdre sont nombreuses et cela n'arrive pas qu'aux autres : smartphone et/ou tablette perdus, volés ou cassés, disque dur ou SSD qui tombe panne, NAS inutilisable suite à une surtension, etc. Et encore, c'est sans parler des risques d'inondation, d'incendie et de vol à votre domicile.

Pour éviter cela, il faut donc mettre en place des sauvegardes et les vérifier de temps en temps... ce n'est pas GitLab qui dira le contraire. Problème, de nombreuses études pointent un manque de rigueur sur ce point. Certains ne font que des sauvegardes ponctuelles alors que d'autres n'en font tout simplement pas.

De notre côté, nous profitons de cette journée pour vous donner quelques conseils de base afin d'éviter toute déconvenue le moment venu.

Avantages et inconvénients d'une sauvegarde locale

Première chose à savoir, même si elle peut paraitre triviale : une sauvegarde d'un fichier est une copie de celui-ci sur un autre périphérique de stockage. Elle peut être locale ou distante, les deux présentant avantages et inconvénients.

Dans le cas d'une copie locale, elle peut être effectuée sur différents supports de stockage : clé USB, disque dur externe et NAS sont les plus courants. Ce dernier a souvent l'avantage de proposer généralement plusieurs emplacements pour HDD/SSD afin de les monter en RAID.

Ordinateur fume
Crédits : alphaspirit/iStock

Un NAS avec un RAID peut être une bonne idée

Hormis le RAID 0 et le JBOD, les autres niveaux (1, 5 et 10 sont les plus courants) permettent d'éviter de perdre les données en cas de panne sur l'un des périphériques de stockage. De plus, les NAS peuvent vous avertir (notifications, emails, signal sonore) en cas de problème, vous permettant ainsi d'agir avant qu'il ne soit trop tard.

Avec la sauvegarde locale vous savez exactement où sont vos données et qui peut y accéder, ce qui peut être un point très important pour certains. Les débits sont généralement suffisamment élevés afin d'assurer un transfert des données rapide.

Néanmoins, le problème des sauvegardes locales, aussi nombreuses soient-elles, c'est qu'en cas d'incident comme un incendie ou un vol, vous pouvez tout perdre. Un risque à prendre en considération.

Le chiffrement à la rescousse des sauvegardes en ligne

Avec les sauvegardes en ligne, vous n'avez pas à vous soucier de l'état de santé de vos périphériques de stockage, la société qui vous propose ses services s'en occupe pour vous, du moins en théorie. De manière générale, elles garantissent un très haut niveau de disponibilité. Même en cas de grave problème chez vous, vos données sont toujours au chaud, mais sur des serveurs que vous ne contrôlez pas, une situation rédhibitoire pour certains.

Par contre deux inconvénients sont à noter : vous dépendez de la vitesse de votre connexion à Internet (surtout avec une ligne xDSL qui a généralement un upload de quelques Mb/s) et vous ne savez pas toujours où sont stockés vos données : en France, en Europe, aux États-Unis ? Certains communiquent sur cette question, d'autres non. 

Afin de protéger vos données des regards indiscrets, il existe une solution : chiffrer vos données avant de les envoyer dans le cloud. Vous pouvez le faire vous-même, ou bien passer par des solutions tierces.

Voici un rapide tour d'horizon des offres disponibles (il en existe bien d'autres) :

  • Amazon Drive : 5 Go pour les comptes Amazon Premium, illimité pour 70 euros par an
  • Box.net : entre 100 Go et « illimité » pour 4 à 12 euros par mois
  • Dropbox : 2 Go gratuits ou 1 To pour 9,99 euros
  • Google Drive : 15 Go gratuits, entre 100 Go et 10 To pour 1,99 à 99,99 euros par mois
  • HubiC : 25 Go gratuits, entre 100 Go et 1 To pour 1 à 5 euros par mois
  • OneDrive : 5 Go gratuits, 50 Go pour 2 euros par mois (1 To par utilisateur Office 365)
  • SpiderOak : de 100 Go à 5 To pour 5 à 25 dollars par mois

Mélanger sauvegarde locale et en ligne

Avec les NAS modernes, il est possible de mélanger sauvegarde locale et en ligne. En effet, le NAS centralise tous vos fichiers (documents, vidéos, photos, etc.), puis les synchronise avec une solution de stockage dans le cloud comme il en existe des dizaines (Google Drive, OneDrive, Dropbox, HubiC, etc.). Souvent, une option permet de chiffrer vos données avant de les envoyer. C'est notamment le cas de la Cloud Sync de Synology et du Hybrid Backup Sync de QNAP.

Pour ceux qui ne veulent pas passer par une solution de stockage en ligne, une alternative est de disposer de deux NAS installés à deux endroits géographiques différents et qui se synchronisent entre eux. Un à votre domicile par exemple, l'autre chez un ami ou de la famille. Là encore, ce genre de solution est gérée nativement par des NAS grand public de chez Synology et QNAP pour ne citer qu'eux. Cela nécessite par contre d'acheter des machines et des périphériques de stockage en double.

Sachez qu'il est également possible de louer un NAS Synology en ligne si vous ne voulez pas l'installer chez quelqu'un d'autre. Infomaniak et Ikoula proposent ce genre de service. Vous avez alors entièrement accès à la machine (qui n'est pas partagée entre plusieurs utilisateurs), ce qui vous permet de créer votre propre solution de sauvegarde en ligne et la synchroniser avec un NAS chez vous par exemple.

Ces fonctionnalités ont d'ailleurs tendance à se renforcer au fil du temps chez les fabricants de NAS.

QNAP Hybrid Backup SyncSynology DSM 5.0

Pensez aux applications pour les terminaux mobiles

Dans les cas des terminaux mobiles, il existe déjà de nombreuses applications permettant de sauvegarder vos photos et vidéos soit sur votre NAS, soit sur une solution de stockage en ligne et vous pouvez évidemment les combiner pour assurer une redondance si vous le souhaitez.

Comme toujours, n'hésitez pas à nous faire part de vos solutions de sauvegarde (système mis en place, fréquence, chiffrement, etc.) dans les commentaires afin d'en faire partager le reste de la communauté. Enfin terminons sur une évidence : la question de la sauvegarde ne doit pas être prise en compte que le 31 mars, c'est une occupation de tous les jours (ou presque).

  • Introduction
  • Perdre des données, cela n'arrive pas qu'aux autres !
  • Avantages et inconvénients d'une sauvegarde locale
  • Un NAS avec un RAID peut être une bonne idée
  • Le chiffrement à la rescousse des sauvegardes en ligne
  • Mélanger sauvegarde locale et en ligne
  • Pensez aux applications pour les terminaux mobiles
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact