En attendant un Mac Pro « repensé », Apple procède à quelques retouches

La société bien forcée de communiquer
Systèmes 5 min
En attendant un Mac Pro « repensé », Apple procède à quelques retouches

Alors qu’on ne l’attendait pas, Apple vient de mettre à jour ses Mac Pro pour la première fois depuis des années. Des changements finalement assez légers, mais la firme a confirmé travailler sur une révision profonde et veut rassurer les professionnels. Des « iMac Pro » sont même prévus.

Le moins que l’on puisse dire est qu’Apple a radicalement changé de stratégie avec les années. La plus grande partie de ses produits destinés au monde professionnel a disparu, notamment les serveurs Xserve. Tout ce qu’il reste d’eux tient en un téléchargement disponible dans le Mac App Store : macOS Server, vendu 19,99 euros, qui apporte des éléments comme le partage de fichiers, la gestion des profils, des sauvegardes Time Machine, des contacts et ainsi de suite.

De « nouveaux » Mac Pro, plus puissants

Or, voilà justement qu’Apple donne un petit coup de fouet à ses Mac Pro, qui n'avaient que très peu changé depuis leur lancement... en décembre 2013. Il ne faut pas s’attendre cependant à des modifications radicales, et encore moins à une baisse des prix. Globalement, les éventuels clients auront des machines plus performantes pour le même tarif.

La version à 3 399 euros passe donc d’un Xeon quatre cœurs à un modèle six cœurs, toujours à 3,5 GHz. De même, les deux cartes graphiques Fire Pro D300 d’AMD deviennent des modèles D500. Le modèle à 4 599 euros (non disponible actuellement) passe, lui, d’un Xeon à six cœurs au modèle huit cœurs à 3 GHz. Les cartes graphiques Fire Pro D500 deviennent des D700.

En clair, une hausse non négligeable de la puissance de calcul, mais ces composants sont les seuls à évoluer. Les deux machines restent ainsi avec un SSD de 256 Go. À l’époque, cette capacité était déjà jugée un peu limite et en regard du tarif demandé. Cette fois, on peut pratiquement parler d’anachronisme. De même, si les 16 Go de mémoire vive fournie peuvent paraître confortable pour des configurations de base, on reste sur de la DDR3 ECC. Par ailleurs, le Thunderbolt reste en version 2, interdisant la connexion de l'écran Ultrafine 5K de LG, poussé par Apple sur sa boutique. 

Apple travaille sur une révision profonde du Mac Pro

Au cours d’une petite conférence de presse à laquelle n’étaient invités que quelques journalistes américains triés sur le volet, Apple a également révélé qu’une nouvelle version du Mac Pro était en travaux. Un type de communication rare à Cupertino.

Phil Schiller, responsable du design à Cupertino, a ainsi indiqué que la machine allait être « repensée ». Elle sera donc conçue différemment, le design plaisant du modèle actuel étant donc abandonné. Le fait est que ce dernier, même s’il est agréable à regarder, ne laisse que peu de place aux composants pour respirer, en dépit de l’effort d’intégration. John Ternus, en charge de l’ingénierie matérielle, a d’ailleurs évoqué une « impasse » sur le refroidissement.

Le mot « modulaire » a été prononcé, alors qu’il n’est d’ordinaire pas vraiment dans le vocabulaire de la société. Schiller complète : « Nous voulons le concevoir de manière à ce qu’il puisse être tenu à jour régulièrement, et nous voulons absolument en faire notre machine de bureau la plus haut de gamme, la plus puissante, conçue pour nos utilisateurs professionnels les plus exigeants ».

mac pro

Moins d'apparence, plus de pratique ?

Il est probable donc que l’on reviendra à un design plus classique, laissant l’accès à certains composants. La configuration devrait revenir à un seul gros GPU, plutôt que deux plus petits, ce type de solution n’ayant que peu été adopté par les développeurs, en dépit de la présence des API idoines dans macOS. Parallèlement, Apple avoue avoir clairement constaté que ses clients préféraient se tourner vers un iMac plus musclé, et qu’un nouvel écran était en développement.

On n’en saura pas davantage pour l’instant, sinon que le Mac Pro nouvelle formule devrait arriver l’année prochaine. Apple a dans tous les cas insisté sur le fait que le Mac représentait « une part importante de son avenir », pour faire taire les critiques sur la prépondérance trop marquée de l’iPhone et plus globalement des appareils mobiles.

Pour John Grubber, de Daring Fireball, cette petite conférence de presse était d’ailleurs essentiellement là pour briser le silence, Apple se doutant bien que les professionnels se sentent actuellement « abandonnés ». Phil Schiller a d’ailleurs indiqué que le Mac Pro actuel ne répondait aux attentes que d’une partie des clients.

Vers un « iMac Pro »

Cela étant, si le nouveau Mac Pro doit prendre en compte les critiques formulées sur le modèle actuelle, il devra toujours faire face à l’iMac, qui s’est révélé finalement un vrai cannibale. Il n’est pas dit que la situation s’améliore, puisque la firme prépare de nouveaux modèles pour cette année.

Apple n’a toutefois donné que très peu d’informations sur ces futures machines, sinon pour indiquer qu’elles seront « géniales », évidemment. Par contre, on apprend que certaines configurations seront clairement dirigées vers les professionnels, sans plus de détails. À voir donc ce qu’Apple entend par là.

Quant au Mac mini, dont certains espèrent tant le renouvellement, Apple n’a annoncé aucune nouveauté. Mais ! La société américaine a indiqué qu’il s’agissait d’un « un produit important » dans son catalogue. Il ne reste finalement plus qu’à voir ce qu’Apple compte en faire, cette machine étant à peine plus renouvelée que le Mac Pro.

2017 ne s’annonce pas, dans tous les cas, comme une année particulièrement intéressante pour le Mac, en particulier pour la catégorie « desktop ». Apple a d’ailleurs indiqué à ce sujet que ces machines représentaient quand même 20 % des ventes de Mac. Les 80 % restants sont, sans surprise, pour les ordinateurs portables. 

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

53 commentaires
Avatar de ScicoPat INpactien
Avatar de ScicoPatScicoPat- 05/04/17 à 11:24:23

Je ne serais pas étonne si, à terme, Apple lâchait définitivement le desktop.

Avatar de jpaul Abonné
Avatar de jpauljpaul- 05/04/17 à 11:28:48

Apple n’a toutefois donné que très peu d’informations sur ces futures machines, sinon pour indiquer qu’elles seront « géniales », évidemment. Par contre, on apprend que certaines configurations seront clairement dirigées vers les professionnels, sans plus de détails. À voir donc ce qu’Apple entend par là. Moi je sais, c'est un message qui m'est directement destiné : Apple voulait juste m'indiquer que je n'aurai pas les moyens de l'acheter.

Édité par jpaul le 05/04/2017 à 11:29
Avatar de Leum Abonné
Avatar de LeumLeum- 05/04/17 à 11:29:15

Faut vraiment qu'Apple se resaissise niveau Mac quand on compare l'évolution des gammes.

Tout dans le look, et de vraies pertes de fonctionnalités avec la gamme actuelle.

Avatar de Gilbert_Gosseyn Abonné
Avatar de Gilbert_GosseynGilbert_Gosseyn- 05/04/17 à 11:29:51

Pas sûr que cela soit une bonne idée. Ils ne sont pas si à l'aise niveau mobile (Androïd leur fait quand même plus que de l'ombre) et se priver d'une source de revenus ...

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 05/04/17 à 11:41:28

Le plus étonnant dans cette interview est qu'ils disent clairement qu'ils ont fait une erreur avec le Mac Pro. Après, personnellement, même si cette machine ne me convient absolument pas, je trouvais qu'elle était intéressante dans sa forme car l'intégration est juste complètement dingue... mais bon, ça n'en fait pas une machine "utile" pour autant.

ScicoPat a écrit :

Je ne serais pas étonne si, à terme, Apple lâchait définitivement le desktop.

Visiblement non... en tout pas, pas dans les 4 ou 5 ans qui viennent...

Avatar de Darkmatou Abonné
Avatar de DarkmatouDarkmatou- 05/04/17 à 11:44:11

Le message est clair:"Professionnels, ne passez pas à la concurrence, gardez vos Macs encore un peu, on va vous proposer de nouvelles machines adaptées à vos besoins (à des tarifs de fous !)". Ça doit être l'hémorragie pour qu'Apple descende de son piédestal supplier les pros de ne pas se barrer ailleurs ! 

A voir maintenant quelles seront ces machines "géniales" et pour quels tarifs. 

Édité par Darkmatou le 05/04/2017 à 11:45
Avatar de tiret Abonné
Avatar de tirettiret- 05/04/17 à 11:44:16

Franchement acheter à ce prix un ordi qu'on ne peut pas faire évoluer me paraît être limite du foutage de g... Alors certes le boîtier fait bien office de poubelle, de cendier ou de rouleau à pâtisserie, mais une machine à ce prix se doit d'être évolutive au moins pour du desktop, or ce n'est pas le cas.

Vous me direz, c'est la même chose pour les autres Mac, mais ça n'empêche que ce n'est pas une justification. Du point de vue environnemental ce genre de politique est tout simplement catastrophique.

Avatar de gallean INpactien
Avatar de galleangallean- 05/04/17 à 11:44:47

KP2 a écrit :

Le plus étonnant dans cette interview est qu'ils disent clairement qu'ils ont fait une erreur avec le Mac Pro. Après, personnellement, même si cette machine ne me convient absolument pas, je trouvais qu'elle était intéressante dans sa forme car l'intégration est juste complètement dingue... mais bon, ça n'en fait pas une machine "utile" pour autant.

Visiblement non... en tout pas, pas dans les 4 ou 5 ans qui viennent...

perso je préférais les boitiers alu tiré des G5 au niveau look après les gouts les couleurs...;)

Avatar de revker Abonné
Avatar de revkerrevker- 05/04/17 à 11:45:38

Voir tous les articles en "abonnés" ne me donne même plus envie de les lire.

Avatar de Calvi VI INpactien
Avatar de Calvi VICalvi VI- 05/04/17 à 11:46:45

Une bonne nouvelle, très vite nuancée par les tarifs auxquels seront proposées ces machines…
Pour moi, Apple tire les bonnes conclusions quant à la stagnation/baisse des ventes des ipod/ipad (je ne parlerai même pas de l'iwatch) : en gros, ils préparent l'avenir en se tournant vers le passé.
RDV en 2018 donc.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact