Ryzen : AMD multiplie les patchs et les billets de blog, sans trop en dire

Et hop, un peu de fumée !
Ryzen : AMD multiplie les patchs et les billets de blog, sans trop en dire

Il y a un mois, AMD lançait ses processeurs Ryzen. S'en est suivi une série de couacs, d'éclaircissements et de promesses que tout allait mieux se passer d'ici début avril. Nous avons donc décidé de faire le point.

Peu après le lancement de ses processeurs Ryzen 7, AMD a pris la parole plusieurs fois afin de répondre aux interrogations autour de ses nouvelles puces : température relevée de manière incohérente, performances parfois étranges dans les jeux ou certaines applications, problème avec le FMA3, tout avait été progressivement évoqué.

L'occasion de rappeler que cette mise sur le marché s'est faite un peu dans l'urgence, ce qui explique sans doute que de nombreux problèmes n'avaient pas été réglés à temps. Mais la société le promettait, tout aller rentrer dans l'ordre sous un mois. L'objectif était ainsi que tout soit prêt pour l'arrivée des Ryzen 5 à quatre et six cœurs prévue pour demain. Soit le même jour que la Creators Update de Microsoft.

Maintenant que le délai est passé, faisons le point sur ce qui a changé et sur les promesses tenues... ou non.

Des optimisations dans plusieurs jeux

Comme précédemment, c'est sous la forme de billets de blogs qu'AMD a décidé de s'exprimer. Si la société ne répond pas toujours de manière complète ou réactive à la presse, elle mise sur une communication plus directe. Une méthode qui a l'avantage de limiter les contradictions dans le message délivré aux clients, tout du moins dans un premier temps.

Comme nous l'avions évoqué la semaine dernière, le constructeur a tout d'abord cherché à rassurer sur le terrain des jeux vidéo. Bien conscient que son architecture restera en retrait face à celle d'Intel pour le moment, il a quand même travaillé à des optimisations avec des studios partenaires afin de grapiller quelques résultats à mettre en avant.

Cela a commencé avec Ashes of the Singularity qui a eu droit à un premier patch (2.11), puis un second, le titre étant désormais disponible en version 2.20. Comme nous avions pu le noter, il y avait bien un gain concret. Mais son fonctionnement et sa « secret sauce » n'étaient pas détaillés.

Des patchs, mais pas d'informations

AMD nous avait évoqué une communication directe par le studio, mais elle n'est pas venue. À la place, nous avons simplement eu droit à un communiqué de presse et une vidéo promotionnelle où le patron d'Oxide/Stardock, Brad Wardell, indique que ses équipes ont optimisé le moteur graphique afin de ne pas le limiter à un certain nombre de cœurs. 

Cette absence de détails se retrouve dans la communication autour des mises à jour d'autres titres comme DOTA 2, qui promettait des gains de 15 % sur le nombre de fps minimum relevés, ou le Bretonnia patch de Total War : Warhammer. On ne peut qu'imaginer qu'il s'agit d'une meilleure prise en compte des spécificités de la nouvelle architecture Zen d'AMD.

Mais en l'état, si la mise à jour était du type « Si processeur Ryzen, rajouter 15 % », le résultat serait le même. On aimerait donc bien une communication plus transparente de la part de la société et de ses partenaires, d'autant qu'elle s'est montrée assez critique par le passé sur les liens étroits qui pouvaient exister entre certaines marques et les développeurs de jeux. Tout comme des patchs opportunistes qui en découlent parfois.

Au final, on reste de toutes façons sur un nombre limité de titres concernés pour le moment, et AMD devra réussir à convaincre avec un catalogue bien plus large de jeux optimisés. Cela prendra surement du temps et ces premières annonces visent surtout à communiquer et montrer une certaine réactivité. De quoi rassurer ceux des joueurs qui sont peu attentifs aux détails, plutôt que de chercher à convaincre sur le fond. 

Un nouveau profil d'alimentation à récupérer... sur le blog d'AMD

Quoi qu'il en soit, la question des jeux n'était pas la seule qui devait être traitée. Il a aussi été question de la gestion de l'énergie de Ryzen. Celle-ci devait être améliorée par un patch distribué via Windows Update. Finalement, il n'est pour l'instant disponible que dans un billet de blog.

Il s'agit d'un fichier .ppkg à lancer, et qui permet d'installer un nouveau profil d'alimentation au sein de Windows pour mieux gérer les P-States et désactiver le Core parking (voir notre précédente analyse). AMD promet des gains de 1 à 9 % de performances selon les cas.

Le timing annoncé a donc été tenu, mais pas la méthode de diffusion. Il faut dire qu'elle coïncide avec l'arrivée de la Creators Update de Microsoft qui a sans doute un peu mieux à faire en ce moment. Espérons tout de même que ce profil sera accessible de manière un peu plus intuitive, notamment à travers l'installation des pilotes.

La société précise dans le même temps que tous les outils de relevé de fréquences ne sont pas encore capables d'indiquer les bonnes informations sur Ryzen. Mais là encore, les mises à jour s'enchaînent et on devrait donc avoir des informations plus fiables sous peu. 

Ryzen Master : quand AMD oublie de parler aux développeurs d'AMD

Cela sera notamment le cas à travers Ryzen Master. Conçu par AMD, cette application a été pensée pour informer l'utilisateur sur l'état de son processeur et lui permettre de l'overclocker simplement. Mais sa mise en ligne avait surtout été l'occasion de constater que même AMD ne savait pas indiquer la bonne température.

En effet, dans certains cas, une valeur d'offset est ajoutée (voir notre analyse), faussant le relevé de 20°C. Finalement, on a appris il y a quelques jours que le souci serait réglé avec la version 1.0.1 de l'outil qui sera diffusée demain. Elle permettra aussi de pouvoir être utilisée sans que le HPET soit activé sur le système.

AMD Ryzen Master

AGESA 1.0.0.4 : mettez vos UEFI à jour

Pour cela, il faudra disposer d'une UEFI à jour avec un AGESA en version 1.0.0.4. Pour rappel, il s'agit là de l'élément qui permet au système de fonctionner de manière basique et d'initialiser le processeur.

Cette nouvelle version apportera de nombreuses améliorations, comme une latence mémoire réduite de 6 ns, la correction du souci sur le FMA3 (sans que l'on connaisse la méthode) ou encore un bug sur la fréquence en retour de veille S3. AMD parle aussi de performances améliorées.

L'AGESA 1.0.0.4 commence à être distribué par les constructeurs pour les cartes mères B350. Miser sur celles-ci en priorité peut donc être intéressant lors d'un prochain achat. Les X370 seront concernées un peu plus tard. Pour ceux qui voudraient connaître la version de leur AGESA, elle est désormais indiquée par HWiNFO 5.50 dans la section relative à la carte mère. Par contre, elle n'apparaîtra pas toujours selon nos premières constatations.

AMD indique aussi travailler à un support renforcé de la mémoire. Nous avons récemment évoqué la possibilité de grimper à 3 GHz avec nos modules Corsair et la Crosshair Heroe VI d'ASUS (UEFI 1002). Nous avons aussi réussi à atteindre 3.2 GHz avec le profil XMP d'un kit GEIL, preuve que les choses évoluent dans le bon sens.

Ryzen approche de son véritable lancement

Un mois après le lancement des premiers processeurs Ryzen, les choses vont donc mieux pour AMD. La Creators Update de Windows 10 est là, ainsi que le profil d'alimentation dédié à Ryzen. Les cartes mères sont enfin disponibles, les UEFI gagnent en maturité et les puces R5 s'apprêtent à dynamiter le cœur de gamme d'Intel.

Reste que tout n'est pas aussi rose que la société aimerait le faire croire. La communication directe à travers des billets de blog ne peut pas non plus masquer totalement la vacuité de certains arguments ou le manque de cohérence de plusieurs comportements.

Ryzen aura montré certaines des limites d'AMD et de son écosystème, qui sont autant de points que le constructeur devra apprendre à travailler dans les mois qui viennent, notamment la transparence dont la société fait preuve de manière plus ou moins marquée selon ce qui l'arrange. Espérons que là aussi, un patch sera appliqué sous peu.

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

45 commentaires
Avatar de revker Abonné
Avatar de revkerrevker- 10/04/17 à 18:25:31

On sent quand même un peu d'amateurisme là-dessous. M'étonne pas qu'Intel ne s'inquiète pas beaucoup. L'architecture semble prometteuse mais est sortie bien trop rapidement. Entre le manque de carte mère et les bugs de toutes parts, ça ne me donne pas envie de quitter le couple Intel/nVidia...

Avatar de Sans intérêt Abonné
Avatar de Sans intérêtSans intérêt- 10/04/17 à 18:31:46

On dirait qu'il est prudent d'attendre avant de passer sur un CPU AMD, en particulier quand on est joueur. Mais cela promet de s'améliorer rapidement. Dommage toutefois que ce départ soit aussi brouillon. En attendant la démonstration concrète et stable du contraire, je continue à penser qu'Intel est un choix pertinent pour un ordinateur de gamer.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 10/04/17 à 18:33:20

Disons que côté stratégie / com' il y a eu qques erreurs, dont même AMD semble conscient. Après disons que c'est toujours compliqué de voir une société communiquer publiquement (ce qui est louable) pour donner parfois des infos détaillées (c'est bien) mais souvent après avoir gardé le silence sur questions précises en amont (pas bien) et en oubliant ce qui l'arrange au passage (pas bien ²).

Mais comme je le disais au départ, avril me semble être une meilleure période pour faire le point et commencer à se décider de si on passe à Ryzen ou pas, notamment avec l'arrivée des R5. Dans tous les cas on sait que c'est une v1 de l'archi et qu'il y aura des évolutions sur le fond avec le temps. L'idéal étant que la stratégie "tarif" soit agressive.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 10/04/17 à 18:34:43

On en reviendra toujours à "vaut-il mieux claquer 100 euros de plus dans le CPU ou le GPU pour un gamer". On est plus souvent limité par le GPU que le CPU dans la pratique sur une machine "classique milieu de gamme", même si parfois les benchs peuvent donner l'impression inverse. (Mais on y reviendra bientôt en détails ;))

Avatar de Sans intérêt Abonné
Avatar de Sans intérêtSans intérêt- 10/04/17 à 18:42:16

Soit, l'argument économique est pertinent. Vivement les détails à venir, donc.

Avatar de revker Abonné
Avatar de revkerrevker- 10/04/17 à 18:44:43

Je préfère investir dans un bon processeur qui va me faire 5-6 ans car de toute façon vu l'optimisation des développeurs sur les AAA, tu es obligé de changer de carte graphique tous les deux ans.

Avatar de domFreedom Abonné
Avatar de domFreedomdomFreedom- 10/04/17 à 18:46:46

Espérons que là aussi, un patch sera appliqué sous peu.

David

Le problème, c'est qu'ils ne savent pas sur quel canal appliquer le dit patch...

Pour répondre aux pro Intel ^^, avec le (petit) mois de recul, AMD a bien fait de lâcher les chevaux du Ryzen :
depuis le temps qu'ils buzzent et qu'il était attendu, il fallait le sortir et enfin montrer le bébé, quitte à essuyer quelques embûches qui, de toute façon, auraient eu lieu quelque soit le moment.
Le produit est bon, voire excellent.
Reste à stabiliser le support DDR4, parce que bon, l'histoire des timing en barrettes Single Sided/Double Sided, en mode x2 ou x4, c'est carrément n'imp !

Avatar de domFreedom Abonné
Avatar de domFreedomdomFreedom- 10/04/17 à 18:57:54

Pour un gamer, pour un tarif proche, un Ryzen 1700 couplé à une GTX 1070 éclatera sans problème un i7 7700k couplé à sa GTX 1060 dans toutes les situations.
Après, évidemment, si on a les moyens de mettre 150 balles de plus, le i7 et la 1070...

Tout est toujours question de budget, d'équilibre et de priorités...

Avatar de revker Abonné
Avatar de revkerrevker- 10/04/17 à 19:08:54

Je tourne toujours sur mon 4770K et ma 1070 et ça déboite :p

Avatar de domFreedom Abonné
Avatar de domFreedomdomFreedom- 10/04/17 à 19:13:11

revker a écrit :

Je tourne toujours sur mon 4770K et ma 1070 et ça déboite :p

J'allais le dire !
Tout pareil : i5 2500 (non k) OC + RX470, ça déboite aussi pour mon 1080p !
Et pour moins de 350€ le tout (5 ans d'écart entre les 2 achats )

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact