Qualcomm lance ses SoC Snapdragon 630 et 660, avec Bluetooth 5 et Quick Charge 4

Six mois seulement après les 626 et 653
Qualcomm  lance ses SoC Snapdragon 630 et 660, avec Bluetooth 5 et Quick Charge 4

Avec les SoC Snapdragon 630 et 660, Qualcomm renouvelle son milieu de gamme en y ajoutant certaines fonctionnalités qui étaient auparavant réservées à la série 800. Les puces sont disponibles ce mois-ci, les annonces des terminaux ne devraient donc plus tarder.

Au début de l'année, Qualcomm présentait son SoC haut de gamme à l'occasion du CES de Las Vegas : le Snapdragon 835. Il était présent, mais de manière relativement discrète, au Mobile World Congress de Barcelone au travers du Xperia XZ Premium de Sony.

Aujourd'hui, la société revient sur le devant de la scène avec deux nouvelles puces de milieu de gamme cette fois-ci qui profitent de certaines fonctionnalités de leur grande sœur, les Snapdragon 630 et 660. Comme leur nom le laisse supposer, il s'agit d'une évolution des Snapdragon 626 et 653 respectivement, qui ont été lancées en octobre dernier.

Des fonctionnalités héritées de la série Snapdragon 800

Toutes les deux partagent plusieurs points en commun, à commencer par leur finesse de gravure de 14 nm (comme les 82x et le 626). Pour le moment, le 10 nm FinFET reste donc la chasse gardée du 835. À l'instar de ce dernier, les 630 et 660 intègrent la nouvelle norme Bluetooth 5, du Wi-Fi 802.11ac Wave 2 (1x1 MIMO jusqu'à 433 Mb/s pour le 630, 2x2 MIMO jusqu'à 867 Mb/s pour le 660), ainsi que la technologie maison Quick Charge 4.

Pour rappel, le fabricant annonce qu'elle permet d'obtenir une autonomie de cinq heures de communication avec cinq minutes de charge seulement, tandis que 15 minutes suffisent à redonner 50 % de capacité à la batterie. Comparé à la version 3.0, le fabricant annonce une charge 20 % plus rapide. 

Modem 4G jusqu'à 600 Mb/s et IP pour la photo

Dans les deux cas, le modem est désormais un Snapdragon X12 LTE (au lieu d'un X9 LTE) capable de grimper jusqu'à 600 Mb/s en téléchargement et 150 Mb/s en upload via l'agrégation de trois et deux porteuses de 20 MHz de large. Bien évidemment, les services VoLTE et VoWi-Fi sont de nouveau de la partie. Pour rappel, le Snapdragon 835 dispose d'un modem X16 LTE capable de monter jusqu'à 1 Gb/s sur quatre bandes de fréquence... ce qui ne sert actuellement pas à grand-chose en France avec les réseaux 4G de nos opérateurs.

Afin d'économiser la batterie, la technologie Qualcomm All-Ways Aware est reconduite avec ces nouvelles puces. Pour rappel, celle-ci n'est pas nouvelle puisqu'on la retrouve déjà sur les SoC Snapdragon 626 et 653 par exemple. Elle prend la forme d'un « hub » qui centralise les informations collectées en continu par les capteurs de mouvements et de localisation afin de les transmettre aux applications qui en ont besoin, même lorsque l'écran est éteint.

Enfin, un ISP Spectra 160 est de la partie pour le traitement des images (24 Mpixels au maximum) sur 14 bits. Il permet également de proposer un autofocus plus rapide et d'un zoom numérique plus fluide. Pour rappel, on le retrouve aussi sur des SoC Snapdragon de la série 800, mais c'est a priori une première sur la série 600.

Qualcomm Snapdragon 630 660Qualcomm Snapdragon 630 660
Snapdragon 630 / 660

Cortex A53 vs Kyro 260 et autres différences

Passons maintenant aux différences. Le Snapdragon 630 exploite quatre cœurs Cortex A53 jusqu'à 2,2 GHz (exactement comme le Snapdragon 626) avec un GPU Adreno 508 (au lieu d'un 506) et de la mémoire vive LPDDR4 à 1 333 MHz (au lieu de 933 MHz). Les performances côté CPU devraient donc être les mêmes, tandis que celles sur le GPU augmenteraient de 30 % de selon le constructeur.

De son côté, le Snapdragon 660 intègre huit cœurs Kryo 260 (quatre jusqu'à 1,8 GHz, quatre autres jusqu'à 2,2 GHz), un GPU Adreno 512 et de la LPDDR4 jusqu'à 1 866 MHz. Par rapport au Snapdragon 653 (quatre Cortex A53, quatre autres Cortex A73 avec GPU Adreno 510), Qualcomm annonce cette fois-ci un gain de 20 % sur le CPU et de 30 % sur le GPU.

Dommage par contre que le constructeur ne donne aucune indication sur la composition de ses cœurs Kryo 260, qui devraient logiquement être moins performants que les Kryo 280 du Snapdragon 835. Mais dans quelle mesure ? Cela n'est pas précisé.

Les différences ne s'arrêtent pas là. Le Snapdragon 630 gère les doubles capteurs arrière avec une définition de 2x 13 Mpixels, contre 2x 16 Mpixels pour le 660. Enfin, premier prend en charge une dalle de 2 048 x 1 536 pixels (QXGA) avec une sortie vidéo 1080p au maximum, contre 2 560 x 1 600 pixels (WQXGA) et 4K UHD pour son grand frère. 

Enfin, le Snapdragon 660 dispose d'un DSP Hexagon 680 avec Vector eXtensions (HVX) qui permettent d'améliorer le traitement des vidéos, comme sur les Snapdragon 820/821 et (le 835 dispose d'une version améliorée, l'Hexagon 682).

Les plateformes disponibles, quid des smartphones ?

Qualcomm évoque une disponibilité immédiate pour sa plateforme Snapdragon 660, tandis que celle pour le Snapdragon 630 sera expédiée d'ici la fin du mois. Dans les deux cas, les nouveautés apportées sont intéressantes, ne serait-ce que pour la connectivité et le traitement des photos/vidéos qui fait un bond en avant.

Il faudra maintenant attendre les annonces des premiers terminaux afin de voir sur quel segment de prix se placeront les smartphones. Comme toujours, Qualcomm ne se prononce pas sur ce point et ne donne pas non plus d'indications sur la disponibilité des premiers modèles.

  • Introduction
  • Des fonctionnalités héritées de la série Snapdragon 800
  • Modem 4G jusqu'à 600 Mb/s et IP pour la photo
  • Cortex A53 vs Kyro 260 et autres différences
  • Les plateformes disponibles, quid des smartphones ?
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact