Skylake : Intel annonce son chipset Z170, le Core i5-6600K et le Core i7-6700K

À lancement, lancement et demi
Skylake : Intel annonce son chipset Z170, le Core i5-6600K et le Core i7-6700K

Intel met aujourd'hui sur le marché son chipset Z170 ainsi que deux processeurs de la génération Skylake : les  Core i5-6600K et i7-6700K. Un lancement à l'occasion de la Gamescom qui se fait sans trop en dire, en attendant l'IDF qui ouvre ses portes dans deux semaines.

Intel profite de la Gamescom pour commencer à lever le voile sur sa nouvelle gamme de CPU connue sous le nom de code Skylake. Mais attention, aujourd'hui, il ne sera question que de quelques produits et de seulement très peu de détails.

Pas question de préciser l'architecture ou de donner les caractéristiques complètes de la partie graphique intégrée par exemple. Pour cela, il faudra attendre l'IDF qui se déroulera cette année à la mi-août. Pour le reste de la gamme, ce sera plus tard, mais avant la fin du troisième trimestre :

Intel SkylakeIntel Skylake

Un preview avec disponibilité immédiate plutôt qu'un lancement

Un choix assumé par Intel qui vise ici surtout les joueurs et autres adeptes d'overclocking, et ne veut pas trop les embêter avec des détails techniques. Il faut en effet seulement comprendre que Skylake est bon, qu'il va remplacer l'offre actuelle, mais que cela va se faire petit à petit.

Manque de préparation, pas assez de produits en stock ? Comme pour le précédent lancement de Broadwell-H, Intel se défend de tout problème et invoque une stratégie de communication : « Les versions K s’adressant à un public gamer/enthousiaste, il était intéressant de profiter de la Gamescom pour lancer des « avant-premières » de la famille Skylake pour cette cible en particulier. Cela permet d’ores et déjà en plus de donner un ordre d’idée concernant les performances attendues de la plate-forme » nous précise-t-on.

Intel SkylakeIntel Skylake

En effet, ce sont les modèles haut de gamme « Unlocked » qui sont lancés aujourd'hui : les Core i5-6600K et Core i7-6700K. De nouveaux produits gravés en 14 nm, qui embarquent quatre cœurs et annoncent un TDP de 91 watts. Ils se distinguent l'un de l'autre essentiellement par leur fréquence de fonctionnement et le cache embarqué : 6 Mo contre 8 Mo.

Côté tarif, il est question de 243 dollars et 350 dollars. Du côté des revendeurs français, Il est question de 270 euros et 390 euros environ, même si certains vont un peu plus bas.

Une nouvelle plateforme, avec de la DDR3L ou de la DDR4

Ces processeurs vont de pair avec une nouvelle plateforme. En effet, faut désormais disposer d'un socket LGA-1151 et d'une nouvelle carte mère à base de chipset Z170. Pour le moment, Intel en dit peu sur Skylake au niveau de son architecture, et donc des raisons qui poussent à ce nouveau socket. Elles sont multiples, mais la plus évidente est le changement concernant le régulateur de tension. Intégré au CPU (FIVR) avec la génération Haswell, il retrouve sa place au sein de la carte mère.

Intel SkylakeIntel Skylake

Intel nous précise que « ce choix permet, pour les ordinateurs portables, d’avoir plus de possibilités en termes de dissipation thermique (en gros plus de choix et flexibilité en termes de TDP) afin d’obtenir le meilleur ratio performance/consommation selon le design et le marché ciblé par la machine mobile (2 en 1, machines pour gamers…). L’IVR n’a pas non plus été conservé pour les ordinateurs de bureau car les ressources impliquées ayant été importantes, et compte tenu de la fenêtre de temps disponible pour le développement, Intel n'a pas été en mesure de soutenir deux solutions complètement différentes de livraison de puissance. » Soit.

Certains espèrent surtout voir les possibilités en overclocking se renforcer grâce à cela. Il faudra bien entendu attendre le verdict, aussi bien dans les tests que de manière plus générale une fois les processeurs mis en vente. Mais le constructeur a semble-t-il décidé de soigner ce public un peu délaissé ces dernières années en précisant que les processeurs annoncés aujourd'hui pouvaient disposer d'une fréquence de base (BCLK) complètement paramétrable par pas de 1 MHz plutôt que via des ratios.

Côté mémoire, la DDR3L à 1,35 V (1600 MHz) et la DDR4 (2133 MHz) peuvent être utilisées, un choix qui dépendra de la carte mère. Attention, la DDR3 classique n'est pas officiellement supportée, pour autant cela ne devrait pas forcément poser de problème dans la pratique, ce qu'il faudra vérifier dans les faits une fois différents modèles disponibles sur le marché.

Intel fait le plein de lignes PCIe 3.0 dans son chipset

Le processeur peut gérer jusqu'à 16 lignes PCIe 3.0 au maximum, pas une de plus. Elles peuvent être configurées en 2x8 lignes ou 1x8 + 2x4 si nécessaire. La partie graphique intégrée HD Graphics 530 (GT2 Gen9 avec 24 unités à 1,15 GHz), en plus d'exploiter une nouvelle dénomination dont le sens profond nous échappe, ne dévoilera ses secrets que plus tard. Doit-on comprendre qu'elle est dix fois moins efficace qu'un HD Graphics 5300 ? Sans doute pas.

Seule certitude à ce stade : elle sera toujours capable de gérer jusqu'à trois écrans en simultanée et les scores seront moins bons qu'avec les processeurs Broadwell-H et leur eDRAM.

Intel Skylake

Pour une fois, on appréciera que le chipset apporte quelques nouveautés. Ce Z170 bénéficie ainsi d'un lien DMI 3.0 plus rapide avec le CPU (36 GT/s contre 20 GT/s, soit un passage de 2 à 4 Go/s environ), propose pas moins de 20 lignes PCIe 3.0, 10 ports USB 3.0 et 14 ports USB 2.0.

Côté stockage il est toujours question de six ports S-ATA à 6 Gb/s en plus de la gestion des périphériques connectés en PCIe, ce qui explique sans doute l'augmentation du nombre de lignes fournies et du passage à la norme 3.0. Le Managment Engine (ME) passe pour sa part à la version 11, sans que l'on sache pour le moment ce que cela apporte.

Produit intéressant, lancement décevant

Au final, l'ensemble parait plutôt intéressant, et les résultats sont au rendez-vous. Intel annonce des performances en hausse de 10 % par rapport à une machine vendue l'année dernière, précise que ses partenaires devraient annoncer des machines et des kits de mémoires autour de ces deux nouveaux processeurs, et que ses SSD de la série 750 arrivent dans une version 800 Go pour accompagner l'ensemble.

Au final, on se demandera donc surtout pourquoi Intel a opté pour un tel lancement et comment un constructeur de cette envergure peut décider de mettre sur le marché des processeurs en détaillant si peu leurs nouveautés et ce qu'ils apportent. Il faudra ainsi attendre l'IDF pour en savoir plus, l'annonce des autres produits de la gamme devrait alors suivre.

Reste à voir si l'on peut être aussi silencieux et convaincre tout de même les acheteurs de se précipiter sur de nouveaux produits. Mais peut-être que pour cela, Intel compte sur le renfort de son nouveau packaging coloré : 

Intel Skylake

Si certains ne pourront s'empêcher de foncer tête baissée pour disposer de la dernière nouveauté en date, de notre côté, on ne peut que vous conseiller de faire comme le constructeur et d'attendre sagement que Skylake ait livré tous ses secrets et tous les détails de sa future gamme avant de choisir et de changer votre machine.

En français : 

En anglais :

  • Introduction
  • Un preview avec disponibilité immédiate plutôt qu'un lancement
  • Une nouvelle plateforme, avec de la DDR3L ou de la DDR4
  • Intel fait le plein de lignes PCIe 3.0 dans son chipset
  • Produit intéressant, lancement décevant
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact