CUINFO 1.6 : quelles unités de votre Radeon pouvez-vous tenter de réactiver ?

AMD Fury Road
CUINFO 1.6 : quelles unités de votre Radeon pouvez-vous tenter de réactiver ?
Crédits : Purestock/iStock/ThinkStock

Depuis quelques jours, un outil fait grand bruit : CUINFO. Désormais disponible en version 1.6, il permet de rechercher les unités à réactiver au sein d'une Radeon récente. Mais cela passera par une édition et une mise à jour du BIOS, et ne sera pas sans risque.

Sur les forums d'Overclock.net, un utilisateur (tx12) propose un outil permettant de savoir quelles sont les unités désactivées au sein d'un GPU AMD. Une information peu utile en soi, sauf lorsqu'il s'agit d'être capable de les réactiver.

CUINFO pour dévoiler les secret de votre Radeon

Fonctionnant avec les produits basés sur une architecture Hawaii, Tonga et Fiji, ce petit outil vous produira un résultat sur quatre lignes, vous indiquant d'un point les unités actives, et d'un « x » celles qui sont désactivées matériellement et d'un « o » celles qui le sont de manière logicielle.

Le développeur précise que son outil se base sur une analyse du fonctionnement des cartes AMD au sein du noyau Linux, mais que rien n'assure que les informations fournies soient bonnes à 100%. Bien entendu, la marque n'a pas participé dans l'élaboration de cet outil dont les sources ne sont pas mises à disposition. Concernant ce dernier aspect, tx12 précise qu'il pourra diffuser les sources plus tard.

Autant dire qu'il faut utiliser cela avec prudence, surtout si vous cherchez à transformer votre Fury en Fury X. En effet, les unités désactivées le sont parfois pour de bonnes raisons, sans parler du fait qu'il faut savoir assurer le bon refroidissement de l'ensemble même si le résultat est une réussite. AMD passe de son côté par un système de watercooling pour la Fury X, contre un ventirad plus simple pour sa petite sœur, il faudra donc peut être envisager de renforcer le refroidissement.

Une mise à jour du BIOS pour débloquer des unités : attention aux risques

Le déblocage passera pour sa part à une modification du BIOS et une mise à jour à travers ATOMBIOS, lui aussi distribué sur le forum d'Overclock.net avec un guide détaillé (en anglais). Il est précisé que vous avez plus de chance de réussir à débloquer des unités seulement si vous avez au moins une des deux colonnes les plus à droite complètement remplies avec des « x », ce qui est le cas dans l'exemple donné :

SE1 hw/sw: 00050000 / 00000000 [.............x.x]
SE2 hw/sw: 00030000 / 00000000 [..............xx]
SE3 hw/sw: 00030000 / 00000000 [..............xx]
SE4 hw/sw: 00030000 / 00000000 [..............xx]
56 of 64 CUs are active. HW locks: 8 (R/W) / SW locks: 0 (R/W).
8 CU's are disabled by HW lock, override is possible at your own risk.

Reste que les différentes manipulations ne sont pas à prendre à la légère. Et même si cela semble avoir fonctionné pour certains, vous pouvez vous retrouver avec une carte hors-service, dont la reprise sous garantie sera incertaine. Vous devez donc avoir bien conscience de ce que vous faites avant de vous lancer dans la moindre manipulation.

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

63 commentaires
Avatar de Niktareum INpactien
Avatar de NiktareumNiktareum- 06/08/15 à 09:36:09

Me rappelle de l'epoque ou j'vais flashé ma geforce 4 ti4400 en ti4600, j'avais sué

Avatar de Edtech Abonné
Avatar de EdtechEdtech- 06/08/15 à 09:47:39

Le seul cas que j'avais essayé (et réussi), c'était de passer ma HD 7970 en HD 7970 GHz Edition

Avatar de Lyaume Abonné
Avatar de LyaumeLyaume- 06/08/15 à 09:51:55

Mais en quoi est-ce utile d'avoir des unités désactivées?
C'est un bridage d'AMD? Si c'est le cas, c'est un peu prendre les clients pour des c...! Ca me rappelle les DLC inclus dans le cd du jeux de base.

Enfin si quelqu'un peut éclairer ma lanterne...

Avatar de Edtech Abonné
Avatar de EdtechEdtech- 06/08/15 à 09:54:45

C'est une technique très courante que ce soit pour les CPU ou GPU.

Une puce parfaite aura toutes ses unités activées et sera vendue dans une carte haut de gamme. Une puce avec une ou plusieurs unités défectueuses sera de la gamme inférieure.

Dans bien des cas, les unités sont bonnes mais pour réduire les coûts, on désactive des unités au lieu de faire des puces différentes.

Édité par Edtech le 06/08/2015 à 09:55
Avatar de Taliesin INpactien
Avatar de TaliesinTaliesin- 06/08/15 à 09:55:58

Je n'en suis pas certain, mais il me semble que c'est suite au tri qualité produit fait à la sortie de la chaîne d'assemblage (la gravure des puces n'est pas sure à 100%)
 Si la puce a toutes ses unités qui fonctionnent, ce sera une Fury X.
 Si une des unités semble défectueuse, on la désactive logiciellement et ce sera vendu en tant que Fury.
 
 Grillé par Edtech.

Édité par Taliesin le 06/08/2015 à 09:56
Avatar de papinse INpactien
Avatar de papinsepapinse- 06/08/15 à 09:56:33

Dans certains, cas, il peut y avoir des cores défectueux (ici, ça semble être le cas sur la ligne SE1 puisque ce ne sont pas les 2 derniers cores qui ont été désactivés).
Ensuite, c'est la loi de l'offre et de la demande quand le process est mieux maîtrisé, s'il y a beaucoup de demande pour la version moins puissante mais moins chère, ils désactivent des cores parfaitement fonctionnels pour satisfaire à la demande (c'est aussi l'histoire derrière les triple-cores AMD).

Edit : double-grilled mais tant pis.

Édité par papinse le 06/08/2015 à 09:57
Avatar de Depy1501 INpactien
Avatar de Depy1501Depy1501- 06/08/15 à 09:56:49

Pour créer des gammes de cartes graphiques très simplement. Tu utilises la même puce mais tu baisses les fréquences et retire des unités actives.

Sinon, la désactivation d'unités permet aussi de ne pas forcément jeter des puces qui n'ont pas le nombre requis. Genre une puce avec 4096 unités mais 100 qui ne fonctionnent pas, en désactivant d'autres unités en plus de celles défectueuses, tu peux recycler ta puce pour en faire une puce avec moins d'unités.

C'est ce que je pense en tout cas :)

Edit : Il me semblait bien que j'avais chaud ce matin, vu comment je me suis fais griller :o

Édité par Depy1501 le 06/08/2015 à 09:57
Avatar de Strimy Abonné
Avatar de StrimyStrimy- 06/08/15 à 09:57:46

Parce que le process de fabrication n'est pas parfait. Si tu fabriques une carte avec 20 unités, que une unité est défectueuse, mais que t'as que des modèles avec soit 20, soit 16 unités actives, il te faut bien en désactiver 3 de plus pour correspondre à ton produit.

Il y a aussi le fait que la demande de Fury par rapport au Fury X fait qu'AMD peut faire le choix de passer des puces qui pourraient être de Fury X en tant que Fury.
Ca n'a rien de nouveau, ca a toujours été le cas. Niktareum nous parle des GeForce 4, j'ai aussi souvenir des Radeon 9500 qu'on pouvait passer en 9500 Pro / 9700.

EDIT : C'est plus du grillage là...

Édité par Strimy le 06/08/2015 à 09:58
Avatar de Kernald INpactien
Avatar de KernaldKernald- 06/08/15 à 09:57:55

Regrouper la production en une seule ligne d'assemblage permet de réduire les coûts, parfois assez pour compenser la segmentation (la Fury a le même coût de production que la Fury X, dans ce cas-là, grosso-modo).
 

 Lors des tests de qualité, certains CU sont défectueux : ils sont désactivés, et ça fait une Fury, au lieu de jeter une Fury X dans la colonne des pertes.
 

 C'est une pratique assez répandue, c'était également le cas pour les HD6850/HD6870, par exemple.
 
 Edit : grillage micro-mailles, à ce point.

Édité par Kernald le 06/08/2015 à 10:00
Avatar de Arnaud3013 Abonné
Avatar de Arnaud3013Arnaud3013- 06/08/15 à 09:58:03

Yeah! Un bon outil, faut être prudent, mais c'est pas mal. Des infos sur la réversibilité? Et si on peux choisir les unités à réactiver? Car dans le cas d'élément défectueux, ça serait bien de pouvoir ne réactiver que les autres et de faire des test à talonnement pour en réactiver un maximum.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 7

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact