Quel processeur choisir ?

Le meilleur !
Guides 11 min
Quel processeur choisir ?

Choisir un processeur adapté à ses besoins n'est pas toujours une chose facile. Alors qu'AMD a fait son grand retour sur le marché et qu'Intel est dans une position plus difficile qu'il y a quelques années, voici notre guide pour y voir plus clair et ne pas vous tromper.

Avant de choisir un processeur, il faut en choisir la marque. Il y a encore deux ou trois ans, c'était assez simple puisqu'Intel était le leader incontesté. Mais avec ses Ryzen, AMD est venu bousculer le géant de Santa Clara en offrant des alternatives bien plus intéressantes à tous les niveaux de prix. 

Nous en sommes désormais à la troisième génération, gravée en 7 nm et proposant jusqu'à 16 cœurs. Sans parler des Threadripper qui pourront bientôt grimper jusqu'à 64. Mais se payer le dernier modèle en date n'est pas toujours le meilleur choix et il y a des critères à côté desquels il ne faut pas passer. 

Voici donc notre sélection pour cette fin d'année !

Entrée de gamme : une lutte qui débute dans les 60 euros

L'année dernière, AMD lançait son Athlon 200GE pour faire face à Intel dans l'entrée de gamme. Une puce très limitée puisqu'elle ne proposait pas d'overclocking, de Turbo et seulement quatre lignes PCIe pour la carte graphique contre seize habituellement. Le tout avec seulement deux cœurs et un ventirad assez basique.

Des choix assez décevants pour une société qui a pour stratégie principale de limiter la segmentation technique de son offre, en proposant plus de cœurs que la concurrence pour un tarif similaire. La lutte était néanmoins facile puisqu'Intel n'avait pas de stock disponible pour ses derniers Celeron et Pentium.

Une situation qui s'est partiellement arrangée depuis. Car si les derniers G5420/G5620 lancés au début de l'année sont bien référencés, ils le sont à des tarifs peu attractifs. Le meilleur choix chez Intel est ainsi le G5400 que l'on peut trouver facilement à un peu plus de 60 euros. Ce modèle est lui aussi de la génération Coffee Lake, pouvant être utilisé sur un socket LGA 1151 avec un chipset de la série 300. Il dispose de deux cœurs (quatre threads) à 3,7 GHz et de 4 Mo de cache. 

Sa seule différence avec les petits nouveaux vient de sa fréquence : 3,7 GHz contre 3,8 GHz pour le G5420. Un gain de 3 % pour un tarif en général 8 à 10 % plus élevé. Le G5620 monte à 4 GHz, mais est presque introuvable et son tarif s'approche des 100 euros. Autant dire qu'il est à éviter.

AMD Athlon 3000G

Le meilleur choix reste donc la dernière puce en date d'AMD : l'Athlon 3000G. La société semble en effet avoir appris de ses erreurs, puisqu'elle a débloqué cette puce pour l'overclocking et doit être livrée avec un meilleur ventilateur. Il s'agit toujours d'un modèle 2C/4T avec une puce graphique Vega 3, sa fréquence grimpant à 3,5 GHz.

Elle a l'avantage d'avoir une partie graphique un peu plus véloce que la concurrence et d'être sur un socket AM4 qui propose une large possibilité d'évolution avec des cartes mères accessibles à très petit prix. Son TDP est de 35 watts. Attention tout de même, bien qu'AMD ne s'en vante pas, le port PCIe de la carte graphique sera toujours limité à du x4. 

Son prix fait basculer la balance en sa faveur, dépassant à peine les 50 euros.

Processeur à quatre cœurs : avec ou sans partie graphique ?

Pour disposer de plus de puissance, il faut passer à des processeurs disposant de quatre cœurs, d'un Turbo et d'un port PCIe x16 permettant d'adapter la fréquence aux différentes situations.

Et ici, c'est Intel qui propose une première puce intéressante, mais dépourvue de partie graphique : le Core i3-9100F. Sur socket LGA 1151, elle est de type 4C/4T, avec 6 Mo de cache et un TDP de 65 watts. Sa fréquence est annoncée pour 3,6 GHz mais peut grimper jusqu'à 4,2 GHz. Il s'agit donc d'un choix intéressant pour un petit PC avec GPU.

Là encore, c'est surtout son prix qui rend cette puce intéressante.

Intel profite ainsi d'un premier « trou dans la raquette » d'AMD, donc les processeurs à quatre cœurs débutent dans les 100 euros. Ici, il existe surtout quatre références : 2200G/3400G et 3200G/3400G. Ne cherchez pas de différences fondamentales entre ces 2e et 3e génération, ce sont presque les mêmes puces

Seule la fréquence évolue à la marge, du fait d'un passage de 14 à 12 nm. Le TDP reste de 65 watts. Le 3400G dispose d'un meilleur ventirad et d'une liaison thermique interne de type « metal », une manière de le rendre plus attractif. La 3e génération d'APU bénéficie également de trois mois d'abonnement Xbox Game Pass dans son bundle.

AMD APU Ryzen 5 3200G 3400G

Il faut compter au moins 105 euros pour un 3200G, contre moins de 95 euros pour son « ancêtre » le 2200G. Ce dernier peut sans doute être proposé à bon prix sur les sites d'occasion. Le choix dépendra donc de vos priorités. Vu la faible différence de prix, on préfère le petit nouveau.

Concernant les Ryzen 5 2400G/3400G, AMD n'a toujours pas changé de stratégie : proposés à plus de 150 euros, ils continuent d'être chers, apportant surtout une partie graphique plus véloce. Si ce point vous intéresse, ce sera un bon choix. Sinon, passez plutôt à des CPU moins chers ou plus performants. 

Six cœurs dès 140 euros

Car avec la baisse des prix progressive des processeurs, on peut désormais disposer de puces à six cœurs à 170 euros ou moins, tant chez AMD que chez Intel. 

Dans les deux cas il s'agit de puces sans partie graphique le Ryzen 5 2600 chez AMD, un modèle 6C/12T dont la fréquence pourra varier entre 3,4 et 3,6 GHz. Il est également livré avec trois mois de Xbox Game Pass. Le tout pour un peu plus de 130 euros seulement. Ce sera le meilleur choix si le prix est votre première priorité.

Là encore, Intel propose une alternative intéressante avec son Core i5-9400F à un peu plus de 160 euros. Mais il se limite à du 6C/6T, ce qui doit être compensé par une fréquence plus élevée : 2,9 à 4,1 GHz. Plus cher, sans bundle spécifique et avec moins de threads gérés, il est moins intéressant que son concurrent, qui pourra être facilement overclocké.

Notez d'ailleurs que le 2600X (3,6 à 4,2 GHz) est aussi proposé dans les 160 euros.

Mais attention pour ce dernier, car il y a peut-être une meilleure affaire à faire.

AMD Ryzen SlidesAMD Ryzen Slides

Plus de 180 euros : huit cœurs, sinon rien

On passe ensuite aux Ryzen 7 et à huit cœurs. Là aussi, la baisse de prix de la 2e génération fait son effet sur le marché, puisque l'on est à 100 euros de moins que l'année dernière.

Ici AMD est presque le seul choix possible, le premier modèle à huit cœurs d'Intel s'affichant à plus de 350 euros. Face aux 2700(X), dont les fréquences varient de 3,2 à 4,1 GHz pour le premier et de 3,7 à 4,3 GHz pour le second, le géant de Santa Clara n'a presque rien à opposer. Surtout avec leurs bundles de jeux offerts. 

Dans cette gamme de prix, Intel n'a que ses Core i5-9400F et i5-9600KF. Si le second est débloqué pour l'overclocking, cela reste un modèle 6C/6T, avec une fréquence de 3,7 à 4,6 GHz contre 2,9 à 4,1 GHz pour son petit frère. Certes la fréquence du second peut être intéressante, pour ceux qui n'ont que faire de plein de cœurs. Mais à près de 220 euros sans bundle spécifique, ce sera cher payé, surtout au regard du reste de ses caractéristiques techniques. 

Moins de 450 euros : du compromis aux débuts de l'excès

Si vous voulez profiter des bienfaits des processeurs Ryzen de 3e génération, gravés en 7 nm et proposant une architecture améliorée (Zen 2), avec support du PCIe 4.0, il faudra passer à la gamme supérieure. Et dans les 200 euros, le texan aussi n'a que des modèles six cœurs (mais douze threads) à proposer. 

Cette gamme n'est donc pas pour ceux qui cherchent un bon rapport performances/prix, mais plutôt les dernières nouveautés en date. Dans cette fourchette tarifaire, il n'y a actuellement pas vraiment de « bon » choix. Il faudra accepter de payer le prix fort pour les gains en performances obtenus.

On peut néanmoins trouver de bons compromis. Actuellement, le Ryzen 7 3700X d'AMD semble le meilleur dans ce domaine. Vendu dans les 360 euros, il est de type 8C/16T, avec une fréquence variant de 3,6 GHz à 4,4 GHz. Il dispose également d'un bundle intéressant avec trois mois de Xbox Game Pass et deux jeux offerts. 

Là encore, Intel a un concurrent à lui opposer, mais sans bundle spécifique et seulement de type 8C/8T : le Core i7-9700F à 360 euros. Son seul avantage : une fréquence qui grimpe à 4,7 GHz. Le seul argument dont peut se prévaloir Intel en ce moment, afin de tenter d'attirer les « gamers » cédant aux sirènes du marketing. Car dans les faits et pour ceux qui veulent une machine haut de gamme, ça n'apporte presque aucun gain dans la pratique. 

Pour ceux qui veulent grappiller encore un peu de performances, cela coûtera bien plus cher, avec les 3800X ou i7-9700K qui s'approchent cette fois des 420 euros.

AMD Zen 2 RyzenIntel Coffee Lake Refresh

Quel processeur pour une station de travail ?

Au-delà de 500 euros, on rentre désormais dans les processeurs pour stations de travail, avec une subtilité chez AMD : les premiers modèles restent sur socket AM4, avec donc de la mémoire sur deux canaux. Ici, le 3900X (12C/24T, de 3,8 à 4,6 GHz) apparaît comme le meilleur choix puisque disponible sans être proposé à un tarif délirant.

En effet, bien qu'annoncé à 750 dollars par AMD, le modèle à 16 cœurs (3950X), de 3,5 à 4,7 GHz) est disponible dans quelques boutiques à 1 000 euros environ du fait de sa faible disponibilité. Mais il a un avantage, il est presque aussi véloce qu'un Threadripper d'ancienne génération comme le 2970WX (24C/48T, de 3,0 à 4,2 GHz).

Ce dernier garde néanmoins la main du côté des performances, mais à un prix plus élevé. Sa plateforme X399 est aussi plus coûteuse, et sans avenir du fait de l'évolution d'AMD vers le socket sTRX4, mais elle a l'avantage de proposer bien plus de ports PCIe et de canaux mémoire que le socket AM4 et ses chipsets de série 300 à 500.

Là encore, le passage à la 3e génération se paie au prix fort, avec des modèles qui débutent à 1 650 euros pour 24 cœurs avec le Ryzen Threadripper 3960X. Les cartes mères sTRX4 sont également très coûteuses : dès 490 euros. Autant dire que cette gamme vise un public pour qui le prix n'est pas un problème. Elle s'étendra d'ailleurs jusqu'à 64 cœurs.

Promesses Core X 2019 IntelAMD Ryzen Threadripper 3e Gen

AMD profite ici du fait qu'Intel n'a pas vraiment de concurrent à opposer à ses produits. Sa nouvelle gamme Core X pourtant annoncée depuis octobre n'est toujours pas en vente. Outre des fréquences plus élevées, elle apporte le passage de Skylake à Cascade Lake et ses instructions Deep Learning Boost.

Elle a néanmoins l'avantage de fonctionner sur des cartes mères X299 dont le tarif débute à moins de 190 euros, avec des processeurs de 10 à 18 cœurs proposant quatre canaux mémoire, dès 689 euros. Ils pourraient donc être intéressants dans certains cas, mais n'étant pas disponibles, il est impossible de les recommander.

Et si je veux me monter un petit serveur ?

Comme nous l'avons vu dans notre guide pour monter un serveur 1U, on peut ici utiliser des processeurs classiques, même avec des cartes mères spécifiques. Mais certains préfèrent opter pour des modèles issus des gammes Avoton ou Xeon D, qui peuvent avoir leur intérêt : nombre de cœurs, multiples ports S-ATA, réseau intégré, etc. 

Malheureusement, on trouve plus facilement ces solutions dans des serveurs dédiés à louer que chez les revendeurs qui proposent rarement des solutions de ce type sur le marché français. Vous pouvez néanmoins vous tourner vers les intégrateurs tels que Dell, Lenovo ou HPE pour des machines clé en main. 

Le marché de l'occasion peut également être une alternative intéressante, si vous arrivez à dénicher la bonne affaire.


16 décembre 2019 :

Mise à jour du guide avec les derniers processeurs en date.

  • Introduction
  • Entrée de gamme : une lutte qui débute dans les 60 euros
  • Processeur à quatre cœurs : avec ou sans partie graphique ?
  • Six cœurs dès 140 euros
  • Plus de 180 euros : huit cœurs, sinon rien
  • Moins de 450 euros : du compromis aux débuts de l'excès
  • Quel processeur pour une station de travail ?
  • Et si je veux me monter un petit serveur ?
S'abonner à partir de 3,75 €
116 commentaires
Avatar de bast73 Abonné
Avatar de bast73bast73- 27/11/18 à 17:35:59
#1

Les i7 sont à ce point dépassé (ou tout du moins inintéressant)?
Je pensais partir sur un i7 9700K ne voyant que cette référence... Je me préparais à lâcher 550€ ... Et là je lis qu'il faudrait que je dépense un peu plus ou alors que je me contente d'un modèle milieu de gamme à 300€.

Comme je veux un bon processeur qui puisse faire tourner les jeu (et le reste) pour les 5-6 années à venir, je pense qu'un i5 (ou équivalent) sera assez vite limite.

Les AMD, ça tient le coup pendant 6 ans ?

 Merci pour tous ces articles !
Mais par contre, j'ai presque plus d’interrogations maintenant qu'avant...

 

Avatar de Gilbert_Gosseyn Abonné
Avatar de Gilbert_GosseynGilbert_Gosseyn- 27/11/18 à 17:45:09
#2

Le rapport qualité/prix est clairement en défaveur d'Intel. Et, quand on rajoute Meltdown (qui ne touche que les CPU Intel), AMD est le choix qui s'impose ...

Édité par Gilbert_Gosseyn le 27/11/2018 à 17:47
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 27/11/18 à 18:09:46
#3

Bah si tu veux moins bien qu'un 2700X là où un CPU est utile, pour 200 euros de plus, tu peux hein :D Après si c'est les 5 fps en 1080p que tu risques de perdre qui t'inquiètes j'ai une bonne nouvelle : tu as 200 euros de plus  dépenser pour ta carte graphique :D

Comme dit dans l'article, le choix d'Intel n'est déjà pas forcément naturel aux tarifs publics. Avec les tarifs délirants de ces dernières semaines, c'est no way (sauf pour ceux qui ne jurent que par Intel).

Édité par David_L le 27/11/2018 à 18:10
Avatar de fry Abonné
Avatar de fryfry- 27/11/18 à 18:33:18
#4

bah je tourne toujours avec un phenom II x4 955 et une radeon 7870, deus ex: manking divided tourne généralement sans souci (sauf si champ de vision trop "ouvert" ou j'ai déjà eu quelques lags) en 1080p avec détails corrects
donc "6ans" oui ça tient toujours, même si on peut plus dire que c'est un foudre de guerre

Avatar de micktrs Abonné
Avatar de micktrsmicktrs- 27/11/18 à 18:34:10
#5

Ayant changer de config très récemment, les ryzen sont franchement performant.
Un R5 2400G permet de jouer tranquillement (du moment que l'on ne soit pas à rechercher les 120 fps en 1080p) tout en étant large en application.
Chapeau AMD pour ce retour qui en avait bien besoin.

Avatar de stratic Abonné
Avatar de straticstratic- 27/11/18 à 18:40:09
#6

Quand tu demandes:

AMD, ça tient le coup pendant 6 ans ?

Je ne peux m'empêcher de sourire.

Bien-sur que ça peut durer AMD un processeur AMD. Je dirais ni plus ni moins qu'un processeur Intel. La qualité de fabrication d'AMD a toujours été à peu près du même niveau que celle d'Intel. Il n'y a aucun problème de ce côté.

Par exemple, j'ai un serveur qui tourne avec des processeurs AMD depuis 7 ans, h24 et sans aucun problème. Je garderai sans doute cette config encore 2 ou 3 ans et je pense que si je dois la renouveler, il y a plus de chance que ce soit parce qu'elle est complètement dépassée plutôt que parce qu'elle sera en panne.

Édité par stratic le 27/11/2018 à 18:41
Avatar de woodcutter Abonné
Avatar de woodcutterwoodcutter- 27/11/18 à 19:01:32
#7

Je pense qu’il veut plus dire : Est-ce que les Ryzen actuel seront toujours capable de faire tourner mes jeux correctement dans 6 ans, comparé à un i7-9700K ?

Je partirai également sur un CPU AMD, les prix des derniers Intel sont fous.

Avatar de Charly32 Abonné
Avatar de Charly32Charly32- 27/11/18 à 19:41:05
#8

Core i5 4670k depuis 2013 ici.
Toujours vaillant, le seul truc qui me pousserai à partir sur une upgrade, c'est les 4 cœurs un peu limites pour le montage vidéo.

Avatar de bast73 Abonné
Avatar de bast73bast73- 27/11/18 à 20:15:15
#9

Ok, merci pour les retours. Le dernier AMD que j'ai eu c'était en 2005... donc j'ai pas trop suivi
Moi je change un i7 3820. Il marche toujours bien, mais plus forcément dans tous les jeux. ça devient vraiment une limite (si ils pouvaient optimiser un peu leur jeux !).

Je vais sans doute me diriger vers les threadripper. Je vais suivre un peu tout ça dès fois qu'une bonne promo tombe un de ces prochains jours

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 27/11/18 à 20:17:22
#10

Sur les anciennes gammes la plupart des promos sont déjà passées, à voir s'il ne reste pas un peu de stock ici ou  là, mais ça devrait au mieux se décanter pendant les soldes :chinois:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Page 1 / 12

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact