Toshiba : les puces de 3D NAND TLC de 64 Go arrivent, 128 Go en avril

En attendant la 3D NAND QLC
Toshiba : les puces de 3D NAND TLC de 64 Go arrivent, 128 Go en avrilCrédits : jamesbenet/iStock

Alors que l'expédition des puces de 3D NAND TLC de 64 Go va commencer chez Toshiba, le constructeur se prépare déjà à passer à la vitesse supérieure avec une capacité de 128 Go d'ici deux mois. Cela permettra d'augmenter la capacité des SSD.

Les fabricants de NAND sont sur le pied de guerre depuis quelque temps et multiplient les annonces. Micron a par exemple dévoilé sa feuille de route pour 2017 (voir notre analyse) et c'est aujourd'hui au tour de Toshiba de revenir sur le devant de la scène.

Des puces de 3D NAND TLC de 64 Go...

Alors qu'en juillet de l'année dernière la société annonçait l'expédition des premiers échantillons de puces de 3D NAND TLC à 64 couches d'une capacité totale de 256 Gb (32 Go), il est désormais question de doubler la mise avec 512 Gb (64 Go). Le constructeur indique que les premiers exemplaires seront envoyés chez ses partenaires dans le courant du mois.

Pour rappel, Western Digital se lance également dans la 3D NAND TLC sur 64 couches pour 512 Gb. Début février, le fabricant débutait seulement la production et ne parlait pas (encore) d'expédition. Dans tous les cas, la production de masse des puces de 64 Go est attendue pour la seconde moitié de l'année, aussi bien pour Western Digital que Toshiba.

Elles pourront ensuite être utilisées pour diverses applications, dont la conception de SSD pour le grand public et les professionnels. Ils devraient ainsi offrir des capacités toujours plus importantes, avec des tarifs que l'on espère en baisse.

... et même de 128 Go dès le mois d'avril

Ensuite, Toshiba prévoit de doubler encore la capacité et atteindre 1 Tb (128 Go) avec ses puces de 3D NAND TLC, toujours sur 64 couches. L'expédition des premiers échantillons débuterait en avril de cette année, sans précision sur le calendrier pour le lancement de la production de masse.

Des plans qui pourraient être contrariés par la situation économique de Toshiba. En déroute sur le nucléaire, la société veut céder une frange de sa branche dédiée aux puces NAND afin de faire entrer du cash. Pour le moment rien n'est fait, mais selon le repreneur les plans pourraient être modifiés.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact