Quelle réponse d'Intel face à l'arrivée de Ryzen ?

La VR ?
Quelle réponse d'Intel face à l'arrivée de Ryzen ?

Ryzen est presque une réalité. Cette semaine, les premières puces seront mises sur le marché à un tarif qui apparaît comme très attractif. Reste donc une question que tout le monde se pose : que va faire Intel ? Et en l'absence de communication claire, les rumeurs prennent le dessus.

Les Ryzen R7 parviennent à peine à la presse et aux revendeurs que les informations circulent déjà dans tous les sens concernant la potentielle contre-attaque d'Intel. Une chose est sûre, le fondeur va devoir réagir sérieusement s'il ne veut pas se faire voler une bonne partie de ses parts de marché « retail ».

Ryzen : un cauchemar en plusieurs temps pour Intel

Il faut dire qu'AMD a décidé de frapper fort en annonçant des puces à huit cœurs dès 370 euros. Et ce, alors qu'Intel était plutôt un habitué des « taxes » assez élevée pour passer d'un palier à un autre. Actuellement, il faut en effet compter au moins 200 euros pour quatre cœurs, près de 500 euros pour six cœurs (à l'exception de quelques Xeon E5 v3) et près de 1100 euros pour huit cœurs.

Autant dire que la claque s'annonce importante, et que c'est toute une partie de la gamme Core i5/i7 qui pourrait vivre des moments difficiles dans les semaines qui viennent. Heureusement pour Intel, la stratégie mise en place par AMD (sans doute contrainte par la production de ses puces) lui laisse un peu de mou.

AMD Ryzen Teasing Final

En effet, les modèles les plus abordables tels que les APU et Ryzen R3/R5, n'arriveront pas avant plusieurs semaines ou mois. De plus, on dispose pour le moment d'assez peu de cartes mères sur le marché et aucune grosse annonce d'intégration n'a été faite en dehors de quelques partenariats avec certaines marques et revendeurs qui visent les joueurs.

Ryzen ne va donc pas être une vague globale et insurmontable, l'inertie du marché permettant aussi d'adoucir les choses.

Baisse importantes, nouvelles puces : le marché de la rumeur est en hausse

Mais déjà, certains s'affolent et se demandent comment le géant de Santa Clara va répondre. Il y a quelques semaines, on évoquait l'arrivée de puces Kaby Lake-X telles que les Core i5-7640K et i7-7740K (ici ou ). Mais outre le tarif de la plateforme (socket LGA 2066), la présence de quatre cœurs sur de tels produits ne semble pas vraiment à même de constituer une solution efficace.

Ce week-end, certains évoquaient une baisse massive de tarif, allant parfois jusqu'à 40%. Mais à y regarder de plus près, cela ne concerne qu'une boutique, Microcenter, et aucun autre revendeur ne semble faire de même pour l'instant. Il en est de même en France. Interrogés sur le sujet, certains commerçants nous confirment ne pas avoir eu de signe d'Intel ces derniers jours, le fondeur se refusant pour le moment à tout commentaire.

Il faut dire que l'idée d'un rabais global peut paraître séduisante sur le moment, d'autant qu'Intel dispose d'une montagne de cash lui permettant de vivre une telle période sans avoir à s'inquiéter. Mais il faudrait prendre en compte les stocks des revendeurs, ainsi que l'image auprès des clients qui viennent de s'acheter un Core de 7e génération lancé il y a moins de deux mois. Autant dire qu'une telle décision, si elle n'est pas improbable, ne se prendra pas à la légère.

Ce matin, on apprenait que c'est finalement avec du Skylake-X d'au moins 10 cœurs qu'Intel pourrait décider d'apporter une réponse concrète à la nouvelle offre d'AMD. Une rumeur de plus dont il faudra attendre qu'elle se vérifie (ou non).

Intel va devoir communiquer, il sera alors temps d'analyser

Une chose est donc sûre : Intel va devoir réagir, et la décision devra être prise rapidement. Cela n'est néanmoins pas assuré tant la société était confortablement installée dans ses habitudes ces dernières années. Mais on l'imagine mal laisser AMD la dominer de manière importante sur son terrain de prédilection pendant des mois, en attendant d'avoir la capacité de proposer une nouvelle puce réellement innovante. Cela pourrait d'ailleurs lui prendre des mois (des années diront les plus taquins) au regard des roadmaps actuelles...

Et même si, dans une époque où fuites et rumeurs occupent la majeure partie des informations diffusées, il peut être facile de se laisser tenter par l'impatience et les analyses à l'emporte-pièce, il faudra attendre de savoir avec certitude quels sont les plans d'Intel afin de pouvoir en mesurer la pertinence.

En attendant, apprécions de voir le marché des processeurs vivre un tel chamboulement, preuve que la concurrence a son rôle à jouer. Et cela n'avait pas été le cas depuis bien trop longtemps.

Retrouvez notre dossier sur la nouvelle gamme Ryzen d'AMD :

  • Introduction
  • Ryzen : un cauchemar en plusieurs temps pour Intel
  • Baisse importantes, nouvelles puces : le marché de la rumeur est en hausse
  • Intel va devoir communiquer, il sera alors temps d'analyser
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact