AMD Ryzen : processeurs partout, cartes mères nulle part (ou presque)

Un lancement, ça se prépare
AMD Ryzen : processeurs partout, cartes mères nulle part (ou presque)Crédits : jkitan/iStock

Près d'une semaine après le lancement de la nouvelle gamme de processeurs Ryzen d'AMD, peu de cartes mères sont disponibles. On retrouve en effet quelques exemplaires de B350 chez les revendeurs, mais pas de X370. Nouvel écueil pour un lancement qui s'est fait dans la douleur.

Nous l'avons déjà évoqué, le lancement de Ryzen a été plutôt mal géré. On sent qu'AMD et ses partenaires n'étaient pas prêts, mais que la société a préféré maintenir à tout prix la date du 2 mars. Il faut dire qu'une fois que les précommandes étaient lancées publiquement, il était difficile de faire machine arrière.

Un lancement dans le « rush »

Résultat, certains testeurs ont eu à peine quelques jours pour tester leur plateforme (Anandtech ayant par exemple effectué ses tests en plein MWC), alors que les revendeurs français ont reçu leurs premiers stocks de R7 1700(X) peu avant le lancement. Les 1800X, eux, sont arrivés in extremis, LDLC ayant par exemple indiqué que ses stocks étaient là juste avant la fin du NDA officiel.

On compte aussi avec les habituels problèmes de BIOS et de drivers qui sont à peaufiner. AMD recommande par exemple de mettre en place certains réglages pour la gestion de l'énergie (voir notre analyse). Mais il s'agit là d'une pratique un peu plus habituelle pour le lancement d'une nouvelle architecture. Les premiers acheteurs devront néanmoins être attentifs lors de leur installation/configuration.

Vous avez demandé une carte mère ? Ne quittez pas

Pour autant, tous les problèmes n'ont pas été réglés. Car désormais, c'est la pénurie de cartes mères qui guette. Et ici, il ne faut pas voir le résultat d'un succès sans précédent des précommandes, mais bien un manque de stock. Certains nous ont confié ne pas avoir pu commander plus, et n'avoir réussi à obtenir que trois à quatre fois moins de cartes mères B350 que de processeurs R7. 

Des boutiques ont ainsi dû faire face à des clients dont le CPU était arrivé, mais pas la référence de la carte mère qu'ils avaient commandée. Il faut alors leur proposer un échange dans le meilleur des cas, la plupart des modèles n'étant pas là. D'autres n'ont tout simplement pas référencé de produits sur socket AM4, comme Grosbill ou Magic PC par exemple.

Des revendeurs de premier plan comme Amazon, Cdiscount, LDLC, Materiel.net, Rue du Commerce, ou encore Top Achat affichent en général une ou deux références B350 en stock, mais c'est tout. Les autres sont annoncées pour la semaine prochaine dans le meilleur des cas. Un constat qui ne se fait pas qu'en France puisque nos confrères de The Tech Report évoquent aussi cette situation.

Cartes mères AM4 Ryzen DispoCartes mères AM4 Ryzen DispoCartes mères AM4 Ryzen Dispo

Cette absence des modèles X370 est d'ailleurs relativement ironique puisque la presse a dû faire face à l'inverse. Pour le moment, les seuls exemplaires expédiés sont équipés d'une puce X370. De notre côté, nous avons commandé une carte mère B350 et un Ryzen 7 1700 afin de pouvoir faire le point sur une plateforme commerciale.

Intel continue de rester stoïque...

De quoi expliquer l'absence de réponse d'Intel ? Car même après le lancement de Ryzen, les commerciaux de la société semblent être aux abonnés absents. Du côté du service presse, il n'y a toujours pas de commentaire, les différentes rumeurs de réductions importantes ou d'annonces de nouveautés ne s'étant pas encore concrétisées.

Hier, lorsque nous remarquions un mouvement de tarif sur les Core i7 6800K/6900K (qui s'est avéré ne pas être une baisse réelle), certains nous ont confirmé que la tendance observée lors de la phase de précommande de Ryzen ne s'était pas inversée. Ainsi, les stocks s'écoulent, mais à un rythme plutôt léger.

Mais on imagine mal la marque continuer à voir ses puces emblématiques mises à mal par des modèles presque deux fois moins chers. Si le risque n'est pas (encore) au niveau des volumes de vente, une absence de réaction prolongée fera du mal à l'image d'une marque, déjà entachée par des choix stratégiques discutables ces dernières années (voir notre analyse).

... aidée par les erreurs d'AMD

Si certains imaginaient que l'arrivée de Ryzen serait synonyme de panique, on note surtout que la publication des premiers tests n'a pas changé la donne, cela pour deux raisons.

La première est que les puces dévoilées la semaine dernière sont relativement chères. Certes, elles offrent un rapport performances/prix sans précédent, mais il faut tout de même compter entre 370 euros et 560 euros. Ce n'est pas forcément le gros des volumes, surtout chez les adeptes d'AMD.

Ensuite, le modèle Ryzen 7 1700 – sans doute le plus intéressant du lot – a été envoyé tardivement à la presse (la plupart des journalistes n'ayant pas encore reçu leur processeur). On retrouve donc pléthore d'analyses du R7 1800X qui coûte près de 600 euros, mais très peu des modèles inférieurs. De quoi inquiéter certains partenaires d'AMD qui y voient dans ce problème logistique une erreur de communication de la marque.

Résultat, les ventes se comptaient en dizaines de pièces la semaine dernière avec les précommandes. Désormais, on est plutôt dans l'ordre des centaines dans le meilleur des cas. Et ce, alors que les puces plus abordables comme les R3 et R5 n'arriveront pas avant plusieurs semaines ou mois.

Espérons pour AMD que cette arrivée se fera vite, et dans de meilleures conditions. Car en plus de devoir faire leurs preuves, elles vont aussi devoir faire oublier un lancement un peu bâclé et qui aurait sans doute mérité bien mieux au regard des attentes suscitées... et du teasing de ces derniers mois.

Retrouvez notre dossier sur la nouvelle gamme Ryzen d'AMD :

  • Introduction
  • Un lancement dans le « rush »
  • Vous avez demandé une carte mère ? Ne quittez pas
  • Intel continue de rester stoïque...
  • ... aidée par les erreurs d'AMD
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact