Performances de Ryzen : Y a-t-il un bug dans le scheduler de Windows 10 ?

Ryzen, c'est compliqué
Performances de Ryzen : Y a-t-il un bug dans le scheduler de Windows 10 ?

AMD semble ne pas avoir de chance avec le lancement de Ryzen. Outre les soucis rencontrés dans la commercialisation des produits, les rumeurs de bugs en tous genres s'accumulent. Faisons le point.

Lors de la publication des premières analyses sur les performances des processeurs Ryzen d'AMD, les testeurs ont constaté des résultats assez aléatoires. Nos confrères d'Hardware.fr ont eu l'occasion de faire un travail assez poussé et de montrer les limites du sous-système mémoire de ces puces et de leur composition en deux CCX reliés à 22 Go/s par le mystérieux Data Fabric.

La gestion des cœurs Ryzen dans Windows 10 pose question

Mais depuis hier, certains évoquent aussi un autre problème de manière assez affirmative : il y a un bug dans le scheduler de Windows 10, qui expliquerait aussi en partie certains des résultats. Ainsi, l'OS de Microsoft ne serait pas capable de faire la différence entre les cœurs physiques et logiques, ces derniers étant forcément moins efficaces.

Cela impliquerait une baisse de performances lorsque ces derniers sont utilisés en priorité par le scheduler. Microsoft devrait alors travailler à une solution afin de peaufiner sa gestion et les utilisateurs désactiver le Simultaneous Multi Threading (SMT) s'ils utilisent des applications concernées.

Mais voilà, cette affirmation n'est pas totalement nouvelle. En effet, The Stilt, membre du forum d'Anandtech qui porte depuis le début du mois un sujet assez détaillé sur le fonctionnement de Ryzen et de son architecture, l'avait évoqué dans un message publié dès ce week-end. Il trouvait alors de gros écarts dans des titres comme Total War : Warhammer.

Certains se sont alors demandé si ces soucis avaient à voir avec les deux recommandations d'AMD lors de l'envoi des machines aux testeurs, que nous avions évoquées lors de notre première analyse : désactiver HPET et utiliser le mode d'alimentation Performances élevées. Réponse de l'intéressé : non.

Meilleure gestion des P-States ou désactivation du Core Parking ?

De son côté, Hardware.fr avait évoqué l'impact du SMT dans son test, nos confrères ne relevant que cette technologie avait une influence plus forte avec Ryzen que dans les processeurs Intel. Dans certains jeux, dont Total War : Warhammer, un autre élément pouvait jouer de manière importante : la désactivation du Core Parking, et donc la mise en veille (C6) de certains cœurs.

Ils remettent au passage en cause l'explication donnée par AMD concernant la fréquence de mise à jour de l'état du processeur via ses P-States (1 ms en mode Performances élevées contre 30 ms habituellement) et pointent plutôt le fait que le Core Parking ne soit pas désactivé nativement, contrairement à ce que l'on constate avec une puce Intel.

Selon leurs essais, la seule manière de retrouver des performances correctes à quelques exceptions près est de mettre en place le mode d'alimentation Performances élevées, même si la désactivation totale du SMT reste la meilleure solution dans Total War : Warhammer ou Watchdogs 2. Ils recommandent ainsi l'utilisation d'outils comme Park Control (qui existe en Freeware), afin de mettre en place le Core Parking simplement si vous le souhaitez.

Un lancement compliqué, AMD s'est-elle trop précipitée ?

De notre côté, nous avons demandé à AMD des éclaircissements sur ce sujet, qui montre que la société aurait gagné à être bien plus transparente et complète dans sa communication. Une capacité aux « ratages » qui reste encore assez présente, comme l'a montré le bruit autour de la conférence de la GDC où il a surtout été question du nom des prochaines Radeon.

Cela aurait aussi sans doute été intéressant de gérer plus en amont des éléments comme le travail avec les développeurs d'outils comme Sandra Sisoft et AIDA 64 ou Microsoft, pour éviter de tels ratés. Alors que les processeurs ont été mis sur le marché de manière assez chaotique, une semaine ou deux de plus pour prendre le temps de mieux gérer les choses avec les partenaires et la presse n'aurait sans doute pas été de trop.

Reste maintenant à voir ce qu'il en sera sur le long terme et si cela ne risque pas d'entacher la marque Ryzen, ces processeurs continuant d'offrir un très bon rapport performances / prix malgré les ratés. AMD va néanmoins devoir se ressaisir et améliorer les choses dans les mois à venir avec le lancement des R5/R3, des APU puis de Naples

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

93 commentaires
Avatar de Industriality INpactien
Avatar de IndustrialityIndustriality- 09/03/17 à 09:39:01

Bah, c'est pas nouveau, Intel aussi a eu pas mal de souci avec certaine version de ses CPU, les controleurs côté mobo aussi et même les OS, il faut juste attendre un peu les correctifs.

Avatar de DayWalker Abonné
Avatar de DayWalkerDayWalker- 09/03/17 à 09:40:32

On pourrait aussi soulever que le Scheduler de 10 n'est pas forcément optimisé pour des CCX qui regroupent 4 coeurs + SMT, et qu'il vaut mieux que les threads ne se baladent pas d'un CCX à l'autre...

Édité par DayWalker le 09/03/2017 à 09:40
Avatar de ArchangeBlandin Abonné
Avatar de ArchangeBlandinArchangeBlandin- 09/03/17 à 09:47:52

J'attends la version 2 des processeurs et les correctifs de W10...
Ensuite, peut-être ?
Enfin, des processeurs défectueux à leur sortie, ça n'est pas nouveau, je me rappelle le pentium et la division des grands nombres, et à l'époque, ils n'y avait qu'un seul coeur et qu'un seul thread.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 09/03/17 à 09:49:08

On peut critiquer pas mal de choses en l'état, mais parler de processeurs défectueux ne correspond pas vraiment à la réalité... après oui l'archi semble perfectible côté CCX, m'enfin qu'elle archi peut se targuer d'être parfaite sous tous ses aspects ?  ;) 

Avatar de kypd INpactien
Avatar de kypdkypd- 09/03/17 à 09:49:48

Mouais toujours la même chanson chez AMD

  • Bulldozer : c'est pas juste les développeurs n'ont pas encore adapté leurs applications au multithread !

  • GCN : c'est pas juste les API haut-niveau plombe les perfs de notre super architecture !

  • Zen : c'est pas juste les schedulers ne prennent pas en compte la bande passante anémique entre les CCX !

    Je me demande ce qu'il se passerait avec des tests poussés de façon similaire sur d'autres noyaux, BSD, Linux ?

    En attendant on reste sur le haut de gamme de Ryzen, quand on va mettre 400E dans un processeur on doit avoir une idée assez précise de ce qu'on va en faire...

    Sans les R3/R5 on a aucun point de comparaison avec la gamme Mainstream, une gamme sur laquelle l'absence d'iGPU risque aussi d'être beaucoup plus pénalisante !

Avatar de domFreedom Abonné
Avatar de domFreedomdomFreedom- 09/03/17 à 09:51:50

Oui, mais la "balade" des threads sur tous les coeurs disponibles (16 sur Ryzen) a un sens : gérer au mieux la disspation thermique du CPU en répartissant/lissant la charge sur l'ensemble des coeurs.
En procédant de cette manière, le scheduler permet au CPU de fonctionner plus longtemps à sa fréquence "turbo max" (+XFR dans le cas de Ryzen) ce qui maximise les performances globales.

Nul doute que ce sera optimisé dans quelques temps sur les OS et kernels principaux, mais AMD aurait mérité, comme dit dans l'article, d'avoir une meilleure communication avec ses partenaires...

Édité par domFreedom le 09/03/2017 à 09:54
Avatar de Gilbert_Gosseyn Abonné
Avatar de Gilbert_GosseynGilbert_Gosseyn- 09/03/17 à 09:53:24

Aucune. Et ne pas oublier que Intel est confronté sur les SKL à des "morts subites" de CPU (en particulier des i7 6700K).

Pour ma part, je trouve que cette archi a un très gros potentiel et marque une vraie renaissance de AMD. Il y a manifestement des soucis de drivers, normal d'ailleurs, mais AMD bosse très bien la dessus (voir les Crimson par exemple). Donc, on peut avoir confiance. Au passage, que ce soit avec un noyau 4.9.x ou un noyau 4.101, les processeurs Ryzen marche très bien en environnement Linux.

Il faudra donc voir comment Windows 10 va gérer la chose.

Édité par Gilbert_Gosseyn le 09/03/2017 à 09:54
Avatar de ArchangeBlandin Abonné
Avatar de ArchangeBlandinArchangeBlandin- 09/03/17 à 09:53:36

C'est vrai qu'avec une mise à jour de bios pour mettre les bonnes options par défaut et quelques ajustements dans le scheduler de windows, ça devrait aller beaucoup mieux, défectueux, c'était un peu méchant.
Comme on trouve assez peu de cartes mères, les prochaines qui apparaîtront sur le marché auront peut-être reçu une mise à jour de bios qui permettra que tout rentre dans l'ordre ?

Avatar de Obidoub INpactien
Avatar de ObidoubObidoub- 09/03/17 à 09:54:42

Les processeurs ne sont pas défectueux

kypd a écrit :

Je me demande ce qu'il se passerait avec des tests poussés de façon similaire sur d'autres noyaux, BSD, Linux ?

Il y a des benchmark Linux sur Phoronix.
Après c'est assez dur de comparer avec Windows vu que les limitations se trouvent sur les jeux et Winrar...
Dans l'ensemble c'est un très bon CPU pour le prix, et quand les problèmes de scheduler seront corrigés je suis sûr que l'écart avec Intel dans les jeux sera resserré (5-10%), donc imperceptible.

Édité par Obidoub le 09/03/2017 à 09:55
Avatar de Gigatoaster INpactien
Avatar de GigatoasterGigatoaster- 09/03/17 à 09:55:00

Des ratés sur des nouveaux processeurs c'est un pleonasme, non?

C'est bon à savoir et conforte l'idée que rien ne justifie le fait de se jeter sur de nouveaux produits. C'est le propre de l'IT.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 10

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact