Carte graphique externe : ASUS retarde son XG Station 2, le Razer Core « différé »

Droit dans le mur
Carte graphique externe : ASUS retarde son XG Station 2, le Razer Core « différé »

Nouveau coup dur pour le marché des modules pour cartes graphiques externes. Après des années d'annonces sans effet, les deux produits phares dévoilés au CES 2016 peinent à se concrétiser. Le Razer Core est ainsi en « livraison différée » alors que le XG Station 2 d'ASUS est attendu pour le premier trimestre.

L'année dernière, ASUS commençait à évoquer son XG Station 2, un module pour carte graphique externe nouvelle génération exploitant la connectique Thunderbolt 3. Une tendance clairement poussée par Intel, qui en a même fait un argument de son mini PC haut de gamme, le NUC Skull Canyon, et suivie par de nombreux constructeurs.

En effet, au Computex de juin nous avions pu rencontrer de nombreuses sociétés qui travaillaient sur de tels produits, de Razer à PowerColor en passant par Acer ou Akasa pour ne citer qu'eux. La plupart était néanmoins d'accord sur un point : tout n'était pas prêt pour une mise en vente à court terme, notamment sur la compatibilité avec de nombreux appareils.

Carte graphique Externe Akasa Computex 2016Carte graphique Externe Acer Computex 2016
Crédits : David Legrand (licence: CC by SA 4.0)

Razer premier sur la carte graphique externe (ou pas)

Ainsi, la première solution a voir le jour a été celle de Razer : le Core. Pensée pour ses ordinateurs portables (et annoncé comme compatible avec le NUC Skull Canyon), il a finalement été mis en vente en France lorsque la société a décidé de s'étendre en Europe à la rentrée.

En effet, les ordinateurs portables maison sont désormais disponibles chez nous, notamment à travers la boutique en ligne de la marque. Une bonne chose pour les joueurs et autres adeptes de machines puissantes alors que les derniers Macbook Pro peinent à convaincre et que des marques comme Alienware semblent avoir un peu de mal à se renouveler.

Pour autant, Razer a joué la carte de l'exclusivité. Ainsi, il est toujours impossible d'acheter le Core séparément. Tout juste peut-on demander à être notifié de sa mise en vente individuelle. Il est ainsi obligatoire de passer par un bundle avec un Blade Stealth ou un Blade. Prix de départ : 1549,98 euros ou 2449,98 euros, tout de même.

Ces tarifs prennent pourtant compte d'une réduction de 150 euros est alors accordée sur le Razer Core vendu sans carte graphique : il passe ainsi de... 599,99 à 449,99 euros. Mais passé les annonces officielles et la campagne de communication qui a accompagné le lancement, on déchante : car même à ce tarif on vous indiquera que sa livraison est « différée »... sans plus de détails.

Nous avons bien entendu interrogé Razer concernant cette indisponibilité, et mettrons cette actualité à jour dès que nous aurons pu avoir confirmation d'une date de mise en vente pour le Core. 

Razer Core ShopRazer Core Shop

ASUS multiplie les annonces, et les retards

ASUS, de son côté, avait à nouveau montré son XG Station 2 à l'occasion du Computex. Celui-ci était partout : lors de son évènement Republic of Gamers, sur son stand, etc. Mais la société était plutôt avare en détails dès que l'on commençait à creuser un peu. Tout juste apprenait-on que le Transformer 3 Pro était un produit avec lequel le boîtier serait compatible.

Concernant le tarif, le précédent de Razer laissait craindre le pire mais nous n'avions pas eu de confirmation. À force d'insister nous avions pu apprendre que la commercialisation était prévue pour le troisième trimestre de l'année. Manque de chance, la deadline est passée, et toujours rien à l'horizon.

Finalement, en amont du CES de Las Vegas, ASUS s'est décidé à communiquer. Elle a en effet annoncé officiellement le ROG XG Station 2 dans un communiqué. La société y précise qu'il sera équipé d'un port PCIe 3.0 x16, de deux connecteurs PCIe 6+2 broches et d'une alimentation certifiée 80 PLUS Or. 

Celle-ci sera capable de fournir jusqu'à 500 watts pour la carte graphique, et 100 watts pour l'alimentation d'un ordinateur portable. La connectique sera bien entendu de type Thunderbolt 3 (40 Gb/s) qui permettra de relier la carte mais aussi un port réseau Gigabit et quatre ports USB 3.0.

Il sera possible de connecter un port USB 3.0 Type-B depuis la machine sur le boîtier afin de fournir un surplus de bande passante, ce qui peut aider à améliorer les performances selon ASUS (10 % dans le meilleur des cas). ASUS annonce la possibilité de synchroniser le fonctionnement des LEDs avec une carte graphique maison via Aura Sync et GPU Tweak II.

ASUS ROG XG Station 2ASUS ROG XG Station 2

Concernant le tarif, il n'y a toujours aucune indication, mais la disponibilité est cette fois attendue pour « début 2017 ». Plusieurs ordinateurs portables sont cette fois annoncés comme compatibles : les ROG G701VI, GL502VM, GL702VM, Transformer Book T303UA et T305CA ainsi que des Zenbook. Mais dans ce dernier cas, rien n'a encore été indiqué de manière précise.

Reste donc à voir sous quelle forme ce produit sera commercialisé exactement. Le  CES de Las Vegas sera sans doute l'occasion d'en savoir un peu plus, ASUS tenant une conférence de presse le 4 janvier. Nous serons sur place pour tenter de grappiller quelques informations complémentaires.

Marché de la carte graphique externe : trop tard, trop cher ?

Dans tous les cas, si le marché de la carte graphique externe semble enfin devenir une réalité, il ne devrait pas vraiment être un succès en l'état actuel des choses. Car outre la disponibilité inexistante des produits pour le moment, la tarification semble être un frein important, même pour des amateurs de performances et autres geekeries.

Sans un acteur qui viendra réellement bousculer le marché et proposer une solution à la fois complète, efficace et accessible, il se pourrait bien que l'on assiste à un nouvel espoir déçu autour de la possibilité de croiser des machines bureautiques et des modules permettant de leur ajouter de la puissance en termes de calcul 3D. Et ce alors que des initiatives de machines dans le « Cloud » à 30 euros par mois comme Shadow commencent à émerger... 

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

25 commentaires
Avatar de neointhematrix INpactien
Avatar de neointhematrixneointhematrix- 16/12/16 à 11:10:46

L'idée est pourtant excellente au départ... Une machine mobile lorsqu'on a besoin de se déplacer ou pour le travail qui se transforme en véritable PC Gaming pour les moments de détente à la maison.

Les principaux problèmes ont été soulevés dans l'article :

  • la disponibilité;

  • le prix élevé;

  • la compatibilité.

    Devoir changer d'ordinateur portable pour le rendre compatible avec une technologie dont l'avenir est encore incertain... Hum, non merci. Et je ne craquerai jamais 1 mois de salaire dans un PC portable... Ni dans un PC tout court d'ailleurs :)

Avatar de ErGo_404 Abonné
Avatar de ErGo_404ErGo_404- 16/12/16 à 11:15:03

Pourquoi avenir incertain ? La techno employée fait partie des specs d'Intel, je les vois mal revenir là dessus. Simplement il faut du Thunderbolt 3 et un processeur récent pour que ça fonctionne, donc c'est clair que c'est tout nouveau et c'est ce qui explique le prix.
Ca finira par baisser et naturellemenet de plus en plus d'ordinateurs auront une prise TB3/USB3.1

Avatar de ErGo_404 Abonné
Avatar de ErGo_404ErGo_404- 16/12/16 à 11:15:45

Le Razer Core a déjà été livré à certaines personnes, quand on lit les forums en ligne on peut voir plusieurs personnes essayer ces solutions (typiquement récemment j'ai vu quelqu'un faire fonctionner le Core avec un macbook pro 2016).

Avatar de t0FF INpactien
Avatar de t0FFt0FF- 16/12/16 à 11:15:50

Et dire que Fujistu avait sorti un modèle (Amilo Sa 3650) avec CG externe il y a des années... 
 
Ce modèle était le concept parfait, mais comme a chaque fois ça a été abandonné avant d'avoir une chance de se standardiser. J'suis prêt a parier que ça sera pareil pour Razer. 


 

Édité par t0FF le 16/12/2016 à 11:17
Avatar de luxian INpactien
Avatar de luxianluxian- 16/12/16 à 11:23:08

Je me pose une questions sur ces systèmes de carte graphique externe.

Ils sont dédiés "par marque" ou bien compatibles entre eux du fait d'un simple branchement sur un port USB-C (Thunderbolt 3 si j'ai bien compris) ?
Exemple > L'add-on ASUS marche que pour les PC asus ?

Ainsi donc, si je ne prend que le "Razer Core" boîtier, je pourrais mettre n'importe quelle carte graphique dedans tant qu'elle rentre ?
A savoir une GTX 970 pour commencer, et une GTX 1080 6 mois plus tards.
Et cerise sur la tarte, ça se branche en USB-C sur mon Lenovo P50 en remplaçant sa poussive Quadro M2000M ?

Quelle est la solution de ACER svp ?
Possibilité de choisir sa carte graphique à l'intérieur ?
Ca marche "un peu mieux" avec les écrans ACER ( XB321HK - g-sync/4K dans mon cas) ?

Édité par luxian le 16/12/2016 à 11:25
Avatar de La Loutre INpactien
Avatar de La LoutreLa Loutre- 16/12/16 à 11:25:25

L'idée est bonne mais le prix calme !!

Avatar de eres Abonné
Avatar de ereseres- 16/12/16 à 11:31:59

Cette architecture modulaire apporte la flexibilité que certains recherchent ou recherchaient (changer de laptop, avoir une base statique avec les connecteurs,...)
Mais quand on voit la puissance de certains GPU mobiles (surtout les derniers de chez NVidia) le gap du prix commence à avoir du mal à se justifier pour ces solutions.
D'autant qu'avec la capacité à utiliser le GPU Intel intégré au die du CPU dans un mode powersave, les autonomies ne s'effondre plus lorsqu'on est en mode mobilité sans gaming.

Avatar de neointhematrix INpactien
Avatar de neointhematrixneointhematrix- 16/12/16 à 11:33:22

Non non, quand je parle d'avenir incertain, je parle bien de celui des cartes graphiques externes hein, pas de celui de TB3.

Avatar de ArchangeBlandin Abonné
Avatar de ArchangeBlandinArchangeBlandin- 16/12/16 à 11:34:02

Donc, le seul système comme ça qui marche c'est celui d'alienware (mais que avec lui-même) ?
Par contre, autant je trouvais que ça avait un intérêt sur les générations précédentes, mais aujourd'hui, avec une 1060-1070 dans le portable, j'ai un peu plus de doutes. Dans mon vieux portable avec une 555m, c'était tentant, dans le prochain, je doute.
Ils n'ont pas poussé jusqu'à n'avoir qu'un proco intel avec la carte graphique dans le boitier externe seulement.

Du coup, c'est cher et ça arrive tard vu ce qu'on intègre dans des portables aujourd'hui.

Avatar de luxian INpactien
Avatar de luxianluxian- 16/12/16 à 11:37:58

Oh, ils ont très bien identifié les vaches à lait.

Les cibles sont les propriétaires de PC portable récents (plus de 6 mois pour ne pas avoir de GTX 1070 sous le capot, moins de 1,5 ans), gonflés à fond les balons, qui ont besoin d'un ordinateur portable pour se déplacer régulièrement sans se casser le tête à synchroniser leurs données avec leur PC fixe ET qui ont malgré tout besoin de la puissance de calcul d'un PC fixe robuste (voir d'un serveur).
De telles machines existent. Ces petites machines coûtent déjà un salaire d'ingénieur ... je ne pense pas que ça apparaisse sous beaucoup de sapins de blondinets boutonneux. Il n'y a qu'un besoin pro pour justifier l'achat de tels PC portables.

Mais leur défaut, c'est que les cartes graphiques disponibles, aussi puissantes soient-elles, ne sont absolument pas en cohérence avec le reste de la machine. On trouve de rares GTX 970 sur un PC MSI, gamer et loin d'être professionnel. Dans le secteur du professionnel, tu tapes sur des Quadro M2000M et les deux seules que j'ai pu rencontrer sont les M3000M et M5000M sur Lenovo P70. La M3000M vaut à peine une GTX 970. La M2000M vaut une AMD Radeon HD6850 de 2006 (bench à l'appui). Si le PC portable a un écran 4K, ou s'il est raccordé en DisplayPort à un écran 4K, c'est vraiment limite pour juste faire du Excel 365 ou avoir seulement une machine virtuelle avec une Ubuntu toute bête !!!!

Donc, je comprends très bien l'idée d'avoir un peu plus de pêche graphique quand on bosse sur son bureau.

Et la famine de performance graphique à ce niveau est tel que les constructeurs n'ont plus qu'à dire leur prix : openbar ...

Édité par luxian le 16/12/2016 à 11:40
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact