Nyth : comment Roccat mise sur la personnalisation et l'impression 3D pour se distinguer

Bientôt la souris vendue en kit chez IKEA
Nyth : comment Roccat mise sur la personnalisation et l'impression 3D pour se distinguer

Lors de cette édition 2015 du Computex, certaines tendances commençaient à émerger. L'une d'entre elles concernait la personnalisation des produits proposés aux consommateurs. Et si beaucoup sont encore frileux dans leur communication, Roccat a déjà indiqué que cela passera aussi par l'impression 3D pour sa prochaine souris : la Nyth.

Comme nous avons pu le voir avec Cooler Master, l'une des tendances de cette année au Computex était à la personnalisation des produits. Et si le constructeur n'était pas allé aussi loin dans ses annonces pour le moment, on commence à sentir un frémissement du côté de la possibilité offerte aux utilisateurs d'exploiter l'impression 3D pour aller plus loin dans cette voie. Roccat a d'ailleurs été l'un de ceux à faire des annonces dans ce sens, avec sa nouvelle souris : la Nyth. 

Roccat annonce quelques nouveautés et une petite bombe

Niché dans une chambre du Hyatt de Taipei, le constructeur présentait en effet ses nouveautés en marge du salon. On avait droit au bataillon classique de la société proposant des accessoires pour joueurs. En juin, on découvrira ainsi le tapis de souris Taito Control avec ses bords cousus, qui « embarque un niveau encore plus élevé de contrôle et de précision » pour un peu moins de 20 euros. Il était aussi question de deux casques : l'imposant Kave XTD 5.1 Analog déjà sur le marché pour un peu moins de 130 euros ainsi que l'Aluma qui sera disponible à la rentrée. Ici, il est question d'un modèle intra-auriculaire bardé de nombreux embouts et accessoires avec un look bleu flashy propre à la marque. Il viendra compléter l'actuel Syva en étant placé un peu plus haut dans la gamme puisqu'il sera tout de même vendu aux alentours de 50 euros.

Nous étions un peu étonnés de voir une société misant sur la tendance « Gaming » se lancer dans de tels accessoires alors que les joueurs préfèrent en général du bon gros casque qui envoie du lourd. Mais selon Roccat, ce modèle est l'une de ses meilleures ventes en volume, notamment sur le marché français. Une manière de permettre à l'adepte des produits maison de compléter son équipement pour un usage plus quotidien, mais aussi à ceux qui veulent un casque au look sympa de trouver un produit issu d'une marque « connue ». Soit. Espérons tout de même que le constructeur ne finisse pas par se lancer dans les accessoires de cuisine bleutés pour renforcer cette tendance.

Roccat Computex 2015

Tant qu'à parler de couleur, il a aussi été question du Ryos MK FX qui reprend le modèle actuel et ses touches Cherry MX (Brown) mais avec une différence fondamentale : Elles sont de type RGB, et peuvent donc afficher les couleurs de votre choix. Tarif de la bête : un peu moins de 190 euros, et une arrivée prévue pour la fin de l'année. Actuellement, un Ryos MK se négocie aux alentours de 99 euros contre 160 euros pour le MK Pro permettant de gérer le rétroéclairage touche par touche. Il dispose aussi d'une connectique audio qui sera proposée sur le modèle FX, mais pas de ports USB qui ne seront malheureusement pas de la partie pour ce nouveau modèle.

Une suite logicielle unifiée et une souris à composer selon ses envies

Mais le principal était ailleurs puisqu'il était finalement question de l'annonce de la Nyth qui est pour le coup une réelle nouveauté et non une simple évolution. Elle avait d'ailleurs été évoquée dès l'année dernière, mais il semblerait que la marque se soit un peu emballée puisqu'elle n'arrivera finalement qu'en août prochain. Elle apporte au passage tout un tas de bonnes nouvelles avec elle. La première est celle de l'arrivée imminente d'un pilote et d'une interface de gestion unifiés : Swarm.

Ainsi, vous n'aurez plus un outil à installer par produit, Swarm reconnaîtra l'ensemble de vos accessoires Roccat et vous permettra de les gérer dans une seule interface à travers plusieurs onglets. AlienFX et TalkFX seront aussi de la partie. C'est d'ailleurs cet outil qui sera au centre de l'utilisation de la Nyth. Car outre les possibilités habituelles et son capteur laser à 12 000 DPI, elle proposera une façade latérale gauche composée d'un maximum de 12 boutons en complément d'une partie droite interchangeable en fonction de l'épaisseur que vous jugez nécessaire.

Roccat Swarm Computex 2015

La disposition de ceux-ci pourra être personnalisée avec un set mis à votre disposition dans le bundle. Il comprendra des touches simples, mais aussi certaines qui occupent deux emplacements. Vous aurez aussi la possibilité d'utiliser des placeholders qui pourront occuper un, deux ou quatre emplacements si vous ne voulez pas qu'une touche soit cliquable.

Dans l'interface de gestion, vous pourrez créer des profils utilisables à la demande ou en fonction du jeu utilisé. Aucun compte ne sera nécessaire pour l'utiliser, sauf si vous voulez profiter d'une centralisation de vos paramètres. Prix de la bête : 129,99 euros tout de même.

L'impression 3D comme outil d'innovation et de différenciation

L'autre élément intéressant concerne l'impression 3D. En effet, Roccat proposera des modèles vous permettant d'imprimer des boutons de rechange si nécessaire. De plus, une plateforme d'échange sera mise à disposition de la communauté afin de lui permettre de partager ses éventuelles modifications avec d'autres. Une manière pour Roccat de rallonger la durée de vie de ses produits tout en leur permettant de se voir améliorés par les plus malins, et surtout de fidéliser les utilisateurs à travers l'aspect communautaire. Le tout, en proposant un réel service qui fait la différence par rapport à la concurrence. Une tendance que l'on voit émerger, mais sur laquelle peu de constructeurs ont encore osé aller de manière forte.

 Roccat Nyth

C'est aussi une manière de s'éviter à avoir à maintenir un catalogue de petits composants complexes à distribuer sur un large territoire et qui sont souvent vendus cher, ce qui au final ne contente personne. Il est ainsi intéressant de voir une application pratique de l'impression 3D et la manière dont elle peut faire évoluer un modèle économique et la stratégie d'une marque. 

Reste maintenant à voir si cette initiative de Roccat ne sera qu'un début, et surtout, si ses concurrents finiront par s'en inspirer. Avec sa gamme MasterCase, Cooler Master s'en approche. Reste à voir si la marque ira elle aussi jusqu'à proposer des éléments à imprimer pour ses produits et à proposer une plateforme d'échange communautaire.

  • Introduction
  • Roccat annonce quelques nouveautés et une petite bombe
  • Une suite logicielle unifiée et une souris à composer selon ses envies
  • L'impression 3D comme outil d'innovation et de différenciation
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact