Revue de presse : Radeon R9 Fury X, la HBM ne fait pas tout

La Fury fait un foin
Revue de presse : Radeon R9 Fury X, la HBM ne fait pas tout

AMD avait profité de l'E3 pour présenter sa nouvelle gamme de cartes graphiques dont les Fury qui sont les véritables nouveautés. Justement les premiers tests de la Radeon R9 Fury X, qui devient le porte-drapeau de la marque, commencent à fleurir sur la toile.

C'est enfin le grand jour, celui où AMD lance enfin sa première carte qui respire un peu la nouveauté, comme nous avions pu l'évoquer à l'occasion de l'E3. Celle-ci appartient à la génération Fiji et prend le petit nom de Radeon R9 Fury X.

Sur le papier, elle à tout pour plaire, avec notamment l'utilisation de mémoire HBM sur un bus large de 4096 bits, ce qui selon AMD permet d'obtenir une bande passante 60 % supérieure à ce qu'il est possible d'atteindre avec de la GDDR5, le tout avec une meilleure efficacité énergétique. Surtout, cela permet de raccourcir de manière importante la taille du PCB, qui se limite à 19 cm.

Pour ce qui est du GPU en lui-même l'architecture GCN est toujours de la partie avec quelques optimisations. Mais surtout, il est cette fois-ci question de 4096 unités de traitement découpées en 64 blocs, contre 44 blocs et 2816 unités de traitement pour une Radeon R9 290X, ou 390X.  AMD a opté pour un système de watercooling tout en un pour refroidir les 8,9 milliards de transistors qui composent son dernier GPU. 

Radeon Fury X

Manque de chance, ces arguments ne font pas forcément le poids, et les craintes concernant le manque d'évolution de l'architecture semblent se confirmer. Ainsi, dans les tests, la R9 Fury X s'affiche malheureusement souvent en dessous des performances de sa plus proche concurrente dans les tests de nos confrères : la GeForce GTX 980 Ti. Et ce alors qu'AMD avait promis l'inverse à coups de slides marketing et de résultats de benchmarks rassurants.

Pire encore, sur les titres où les cartes d'AMD ne sont pas à leur avantage (comme World of Warcraft ou Project CARS), elle peine parfois à rejoindre les performances d'une vénérable GeForce GTX 780 Ti. Sur le terrain de l'économie d'énergie, si elle fait mieux que la précédente génération, on est pour le moment encore loin de ce qu'à réussi à obtenir NVIDIA avec sa génération Maxwell.

Bref, la carte devrait contenter les adeptes de la marque en recherche d'une offre haut de gamme et n'ayant pas peur d'utiliser du watercooling. Les autres attendront, au mieux, l'arrivée des Fury et Fury Nano pendant l'été. Surtout que côté tarif, il est question de plus de 700 euros pour le moment, que ce soit du côté de Cdiscount, Materiel.net, Rue du Commerce ou Top Achat. Néanmoins, le tarif peut grimper jusqu'à 789,90 euros pour certains modèles ASUS et MSI.

La disponibilité est par contre assez faible selon nos contacts chez les revendeurs qui n'ont parfois que quelques pièces par marques (Sapphire étant comme toujours assez avantagé). Pour rappel, une GeForce GTX 980 Ti sera néanmoins plus chère, puisque l'on trouve ces cartes à partir de 720 euros, contre 550 euros pour une GTX 980.

En français :

En anglais :

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact