Revue de presse : SSD Trion 100 d'OCZ, les performances en écritures pointées du doigt

Pas de Trionphalisme
Revue de presse : SSD Trion 100 d'OCZ, les performances en écritures pointées du doigt

Les nouveaux SSD Trion 100 d'OCZ viennent de passer l'épreuve du feu chez plusieurs de nos confrères, et les résultats ne sont pas spécialement bons. Leur tarif agressif suffira-t-il à compenser cela ? Pas sûr.

Quelques jours avant l'ouverture du Computex à Taipei, OCZ dévoilait ses Trion 100, des SSD qui visent l'entrée de gamme. Pour rappel, ils exploitent des puces de NAND Flash TLC (trois bits par cellule) « A19 » de chez Toshiba avec un contrôleur maison Alishan (ou TC58) dont on ne sait pas grand-chose. Les premiers tests publiés par nos confrères sont l'occasion d'en apprendre un peu plus sur ce dernier, ainsi que sur les performances générales des SSD.

Des performances en berne en écriture

Si en lecture séquentielle les Trion 100 ne s'en sortent pas trop mal dans l'ensemble, la situation est bien différente avec des accès aléatoires. La situation est encore pire sur les tests en écriture, qui sont largement en retrait par rapport aux autres SSD d'entrée de gamme (850 Evo, BX100, Arc 100, Ultra II, etc.). De plus, selon plusieurs de nos confrères américains qui ont testé des versions de 240, 480 et 960 Go, plus la capacité augmente, plus les performances sont en baisse. On notera au passage que la version de 120 Go brille par son absence dans les tests, ce qui ne laisse pas forcément présager de bonnes performances.

Trion 100

Au-delà des débits, il reste toujours la question de la fiabilité, ce qui était longtemps la bête noire d'OCZ. Sur ce point, Toshiba (qui a racheté OCZ il y a plusieurs mois) se veut rassurant auprès d'AnandTech. Selon nos confrères, qui ont récemment visité leur usine de fabrication, « OCZ n'a pas été impliqué dans le développement du Trion 100 », y compris au niveau du firmware. OCZ est simplement intervenu en phase de validation afin d'apporter des « commentaires et des suggestions », rien de plus, annonce Toshiba.

Des prix agressifs, mais la concurrence est rude

Quoi qu'il en soit, les tarifs des Trion 100 sont relativement agressifs puisqu'il est question de 55, 85, 175 et 310 euros pour les versions de 120, 240, 480 et 960 Go respectivement. Des prix qui les mettent en face des BX 100/M500 de Crucial, ainsi que des Ultra II de SanDisk. Ces derniers ont par contre l'avantage de ne pas s'effondrer lors des tests en écriture.

En France, aucun revendeur ne semble les proposer pour le moment, mais ils sont d'ores et déjà en stock sur certaines boutiques outre-Atlantique. Cela ne devrait donc plus tarder. En attendant, voici quelques tests afin de se faire une idée plus précise de leurs performances.

En français :

En anglais :

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

8 commentaires
Avatar de maestro321 INpactien
Avatar de maestro321maestro321- 10/07/15 à 14:07:29

OCZ n'a pas été impliqué dans le développement du Trion 100

Vu les résultats des tests ça n'a rien de rassurant pour Toshiba.

Avatar de zogG Abonné
Avatar de zogGzogG- 10/07/15 à 14:08:54

"OCZ n'a pas été impliqué dans le développement du Trion 100"

Les relations doivent être cordiales entre les différentes équipes

Avatar de Guinnness INpactien
Avatar de GuinnnessGuinnness- 10/07/15 à 14:23:31

Mais du coup si les équipes d'OCZ ne sont absolument pas consultés sur les points techniques mais limite juste là pour décorer des bureaux on peut se demander pourquoi Toshiba a racheté la marque au lieu de se lancer en nom propre ?
J'ai quand même du mal à imaginer que ce soit pour récupérer l'image de marque et la réputation d'OCZ.
Devait bien y avoir une poignée de brevets dans le deal mais vu la qualité et la fiabilité des anciens produits OCZ je ne sais pas trop quelle valeur on pouvait leur accorder.

Avatar de millcaj INpactien
Avatar de millcajmillcaj- 10/07/15 à 14:34:59

"OCZ n'a pas été impliqué dans le développement du Trion 100"
 
 Quand OCZ était maitre chez lui, on sait ce que cela donnait :
 
Fiabilité désastreuse (Wikipedia : "The OCZ brand was used on SSDs that are notable for high failure rates. Two lines from the old OCZ Technology Group, the Petrol and the SATA II versions of the Octane, had return rates of over 40% ..." et voir les statistiques de retour sur hardware.fr par exemple),
 
Informations sur la gestion inexacts et comptabilité douteuse (Wikipedia ethttp://news.softpedia.com/news/SSD-Maker-OCZ-May-Have-Said-Some-Really-Blatant-L..., )

 Le tout combiné avec des performances annoncées fausses : http://seekingalpha.com/instablog/890075-copperfield-research/166874-ocz-the-mas... ethttp://hardforum.com/archive/index.php/t-1602587.html
 

Bon, côté fiabilité, Toshiba semble avoir réglé les problèmes (Wikipedia ethttp://www.kitguru.net/components/ssd-drives/zardon/ocz-challenge-update-all-5-d...,) mais il semble y avoir encore du chemin à faire.
 
Il y a trop de bons SSD à côté pour se soucier de OCZ.
 

Édité par millcaj le 10/07/2015 à 14:39
Avatar de maestro321 INpactien
Avatar de maestro321maestro321- 10/07/15 à 14:35:25

Je pense que c'est en partie pour le circuit commercial de distribution.
OCZ à un bon circuit de distribution de ses SSD, alors que les SSD Toshiba sont quasiment introuvables.

Avatar de MuadJC INpactien
Avatar de MuadJCMuadJC- 10/07/15 à 14:47:39

« OCZ n'a pas été impliqué dans le développement du Trion 100 »
ça c'est de la pub ^^

Avatar de piwi82 INpactien
Avatar de piwi82piwi82- 10/07/15 à 14:47:45

Il n'y avait pas besoin de faire de tests pour savoir que ces SSD sont moisis en écriture. Et au passage on s'en fout du débit d'un SSD, les IOPS sont beaucoup plus parlantes.
Les Trion 100 d'OCZ proposent 25K, 43K, 54K et 64K IOPS là où la concurrence propose presque le double (comme mon Samsung 850 EVO 500Go à 90K IOPS).

Avatar de Commentaire_supprime Abonné
Avatar de Commentaire_supprimeCommentaire_supprime- 10/07/15 à 15:27:38

OCZ et les SSD, une longue histoire d'amour...

Comme dit plus haut, pour le même prix, il y a mieux partout ailleurs. C'est ça leur problème majeur.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact