L'iPod Touch se paye une cure de jouvence, le Nano et le Shuffle stagnent

Des écouteurs sans télécommande... vraiment ?
L'iPod Touch se paye une cure de jouvence, le Nano et le Shuffle stagnent

Les rumeurs de nouveaux iPod ont été confirmées hier soir avec le renouvellement d’une partie de la gamme. C’est le modèle Touch qui bénéficie le plus des attentions d’Apple, et il était temps puisque le baladeur numérique n’avait pas réellement changé depuis près de trois ans.

L’iPod Touch vient de recevoir une importance mise à jour de ses composants. C’est une configuration à la traine qui reçoit ainsi un sérieux coup de fouet, jugez plutôt : le Touch était encore vendu avec une puce A5, qu’on trouvait dans l’iPad 2 et l’iPhone 4S. Conséquence, la configuration fait un bond et passe à l’A8, la puce 64 bits qui équipe les actuels iPhone 6 et 6 Plus.  On retrouve d’ailleurs le même coprocesseur dédié au mouvement (M8), mais Apple fait l’impasse sur la zone tactile Touch ID pour la reconnaissance d’empreintes digitales.

« Il est l'or mon seignor  »

D’autres composants évoluent. Le Bluetooth passe par exemple du 4.0 au 4.1 et le Wi-Fi est désormais à la norme 802.11ac. Plus important, l’appareil photo laisse derrière ses 5 mégapixels pour passer à 8. Il y gagne au passage la capacité de filmer en ralenti, mais il se contentera des 120 images par seconde de l’iPhone 5s, là où les derniers modèles permettent du 240. Le zoom numérique ne change pas (x3), ni la qualité maximale de l’enregistrement vidéo (1080p), ni même la caméra frontale (720p). L'écran reste quant à lui de 4 pouces.

Le nouvel iPod est disponible en six coloris, dont un rose et un bleu revisité, ainsi qu’un modèle couleur or, désormais une constante chez le constructeur. Le prix dépendra comme toujours de la taille du stockage :

  • 16 Go : 239 euros
  • 32 Go : 289 euros
  • 64 Go : 369 euros
  • 128 Go : 489 euros

On remarquera encore une fois qu’Apple insiste sur le modèle 16 Go et qu’il existe un écart tarifaire plus important entre les modèles 16 et 64 Go qu’entre les versions 64 et 128 Go. Et puisque l’on parle d’éléments pouvant chagriner, Apple livre bien ses écouteurs les plus récents avec le nouveau Touch, mais sans micro et surtout… sans télécommande. Une économie de bout de chandelle qui cadre bien mal avec l’orientation multimédia de l’appareil.

Les appareils seront fournis avec iOS 8, qui permet donc d'exploiter les applications et jeux récents, y compris ceux qui utilisent Metal. Les abonnés Apple Music pourront par ailleurs y retrouver leurs titres.

Des iPod Shuffle et Nano qui n'évoluent pas

De leur côté, les iPod Nano et Shuffle ne changent guère puisque seuls les trois nouveaux coloris (bleu, rose et or) sont de la partie. Si le Shuffle garde un tarif de 59 euros pour 2 Go de stockage, le Nano insiste encore sur les 189 euros pour 16 Go. Il n’existe donc qu’un écart de 50 euros entre le Nano et le Touch, ce qui crée un sérieux problème de cohérence dans la gamme d’Apple. L’iPod Nano est en fait beaucoup trop cher pour ce qu’il est, d’autant que sa partie logicielle n’a pas évolué et que les écouteurs fournis sont ceux qui étaient livrés avant l’iPhone 5.

On rappellera que le Nano et le Shuffle ne fonctionnent pas sur iOS et qu'il n'est pas question d'y exploiter un abonnement Apple Music.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact