IDF 2015 : à San Francisco, Intel se cherche un avenir

Dans une maison bleue ?
IDF 2015 : à San Francisco, Intel se cherche un avenir
Crédits : iStock/DNY59

L'IDF est lancé. Intel organisait ainsi ce soir sa conférence d'ouverture, l'occasion pour Brian Krzanich de livrer sa vision de l'avenir du secteur et de la manière dont sa société compte rester au centre de toutes les attentions.

Cette année, l'Intel Developer Forum était organisé bien plus tôt que d'habitude. C'est en effet en plein mois d'août, deux semaines après la mise sur le marché (dans un flou assez complet) de ses premiers processeurs Skylake, que le géant de Santa Clara a décidé d'organiser sa grand-messe annuelle.

Intel toujours en recherche de relais de croissance

La thématique de cette année ? « Developed by You ». Après avoir mis en avant les « makers », c'est de manière plus générale que la société veut mettre en avant la thématique de la personnalisation des usages et des expériences. Et à quel point les développeurs sont au centre de tout cela, comme l'expliquait Brian Krzanich dans un billet de blog publié il y a quelques jours.

Cela passe bien entendu par les objets connectés, qu'Intel voit comme une opportunité supplémentaire de distribuer ses puces, certaines étant spécialisées pour ce besoin, mais aussi de déployer des millions de nouveaux serveurs à base de processeurs Xeon. 

Pour autant, la situation n'a jamais été aussi complexe pour la société. Même si elle reste largement leader dans son secteur, de la gravure aux performances des processeurs qu'elle fabrique, elle reste encore très minoritaire dans tous les nouveaux usages qui misent sur la mobilité extrême, malgré ses efforts. Si la situation est loin d'être désastreuse, le marché informatique se trouve à un tournant qui pourra tout autant finir par renforcer Intel, que l'emporter.

Ne pas rester enfermé et proposer des améliorations qui changent le quotidien

Pour Krzanich, l'avenir passe par trois hypothèses : le besoin de disposer d'outils plus intelligents et connectés, qui deviennent des extensions de nous-mêmes et qui se basent sur nos sens afin de permettre des expériences plus naturelles. On pense bien entendu à Hello de Windows 10 qui permet une connexion sécurisée à travers une reconnaissance faciale en trois dimensions via la technologie RealSense.

Mais cela passe aussi par des besoins plus quotidiens pour le constructeur, qui évoque le DSP audio intégré à Skylake qui permet une fonctionnalité de « wake-on-voice » développée avec Microsoft, et de profiter au mieux d'outils comme Cortana. Avec Google, c'est une solution permettant de réduire la latence audio qui a été conçue. RealSense, aussi présent dans le projet Tango de Google, a été exploité pour effectuer la capture 3D d'une pièce entière. Un kit de développement Android sera ainsi proposé à certains développeurs d'ici la fin de l'année et de très nombreuses plateformes seront supportées.

Cela pourra aussi passer par des interfaces projetées, comme cela a été montré avec une sorte d'écran « flottant » déjà aperçu au CES. Mais il reste à intégrer toutes ces solutions dans nos smartphones et autres tablettes de manière concrète afin de profiter de tels usages, et aller au-delà des simples démonstrations qui se multiplient, mais peinent à se concrétiser.

Les solutions pour la robotique comme axe de développement

On ne peut pas parler d'usages du futur en 2015 sans faire référence à un assistant virtuel. Intel a ainsi évoqué le Relay de Savioke qui permet par exemple de distribuer des produits aux clients d'un hôtel et exploite lui aussi RealSense pour gérer l'évitement d'obstacles. Un produit qui est déjà utilisé par plusieurs enseignes. Un exemplaire est d'ailleurs venu directement sur scène pour délivrer une boisson au PDG d'Intel.

Une manière pour lui de montrer que les usages et les besoins sont bien plus larges que le marché grand public, et les opportunités nombreuses. RealSense sera ainsi supporté par le Robot Operating System (ROS), un ensemble d'outils open source dédiés au monde de la robotique et déjà utilisés par de nombreux produits comme Relay ou Nao. 

Plus flippant, l'arrivée d'une armée de petits robots araignées (à  base de puce Curie ou de Core i7, selon les cas) qui ont effectué une petite chorégraphie en fin de conférence. On imagine bien ces petites bêtes finir par envahir le monde et nous ensevelir lorsque Skynet en aura pris le contrôle. Voyant les modèles présentés de plus en plus gros, on attendait d'ailleurs avec crainte de voir débarquer un T-800 présenté par Brian Krzanich comme son nouveau compagnon de Salsa.

Profiter de la folie des objets connectés et des makers

Un IDF n'est rien sans une bonne vieille démo de shopping. On a donc aussi eu droit à une scène où l'on pouvait voir une personne se faire filmer et la couleur de ses habits changer à l'écran en temps réel via une solution développée par Memomi. Il en était de même pour les distributeurs de boissons et autres chips exploitant la plateforme IoT (Internet of things) maison ainsi que RealSense. De quoi permettre de vous profiler et donc de mieux informer le propriétaire sur qui consomme quoi. Charmant.

C'était ainsi le bon moment pour placer l'annonce d'EPID : Enhanced Privacy IDentification. Adopté par Atmel et Microchip, il s'agit d'une solution permettant aux développeurs de gérer simplement l'authentification, l'accès aux données et les échanges entre des plateformes et des appareils. Compatible avec les standards ISO/IEC et TCG (Trusted Computing Group) elle dispose de fonctionnalités hardware concernant la reconnaissance des empreintes digitales, mais permet aussi de vérifier l'appartenance à un groupe sans diffuser de données personnelles ou d'identifiant précis.

Intel EPID

Plus inhabituel, c'est un bébé qui a ensuite fait le show avec un clip à placer sur la ceinture de son siège dans la voiture afin... de vous éviter de l'oublier à l'intérieur. Une erreur est si vite arrivée aux parents trop pressés. Il vaut en effet mieux disposer d'une sécurité supplémentaire.

On notera aussi la présence d'un BMX équipé d'une puce Curie capable de relever des informations sur les mouvements effectués, à quelle vitesse, etc. Plus classique, une montre connectée signée Fossil sera disponible d'ici la fin de l'année. L'aboutissement du partenariat annoncé en 2014.

L'occasion pour l'équipe de préciser que des kits de développement sont disponibles pour les informations relatives au corps ou aux données sociales. D'autres sont prévus pour la gestion du temps ou des identités et du contrôle des données. Dans ce dernier cas, un exemple a été donné : celui d'un bracelet Bluetooth LE qui pourrait être utilisé pour identifier un utilisateur en stockant un jeton de connexion, qui sera supprimé si le bracelet venait à être ouvert. Un usage que certains visent déjà pour des bagues, en remplacement des actuelles solutions de type U2F (voir notre analyse).

Une compétition télévisée sera organisée en 2016 en partenariat avec Turner Broadcasting System (groupe Time Warner) et produit par United Artists Media Group (MTV Movie Awards, The Voice, The Celebrity apprentice) : America's Greatest Maker. La dotation ? 1 million de dollars. De son côté, Curie sera disponible pour les partenaires d'ici le quatrième trimestre.

Tout le monde aime les Gamers (ce sont de bons clients)

Bien entendu, les marchés plus classiques ne sont pas oubliés pour autant. Intel a annoncé Skylake à la Gamescom et a donc logiquement continué à draguer les « Gamers ». Il n'aura par contre pas été question du processeur ou de ses dérivés. Selon nos informations, les nouveaux chipsets de la série H170/B150 sont attendus pour le 2 septembre, contre la fin septembre pour les modèles d'entrée de gamme. On a néanmoins pu voir une solution de simulation de course exploitant un processeur Core de sixième génération développé par iRacing et VRX.

Mais il a aussi été question de la manière dont RealSense pouvait être utilisé pour extraire l'image d'un joueur afin de l'incruster à son stream Twitch sans avoir besoin d'un fond vert spécifique. Une webcam dédiée à ce genre d'usages sera ainsi proposée par Razer dès le premier trimestre 2016. On devrait donc en apprendre un peu plus à son sujet d'ici là, notamment à l'occasion du prochain CES de Las Vegas. XSplit et OBS sont aussi partenaire d'Intel pour sa technologie de capture 3D.

Et comme les petites attentions passent parfois par de gros billets (surtout dans le monde de l'eSport), Intel a tenu à préciser qu'il était le sponsor principal de la TwitchCon 2015. Pour rappel, elle sera organisée par la société d'Amazon les 25 et 26 septembre prochains.

5G, Thunderbolt 3 et Optane (3D Xpoint) : l'avenir se prépare

Du côté de la connectivité, alors que la 4G et la 4G+ sont à nos portes, c'est bien entendu vers la 5G que regardent les constructeurs, notamment Intel. La société y voit là encore une opportunité, d'autant plus que cette norme est parfaitement adaptée à la multitude d'objets connectés qui va bientôt nous envahir.

Mais cette première journée de l'IDF a aussi été l'occasion d'apprendre que Thunderbolt 3 et la solution de stockage 3D XPoint (sur lesquelles nous auront bientôt l'occasion de revenir) avancent depuis leur officialisation. La première est ainsi certifiée USB 3.1 par l'USB-IF, alors que la seconde sera exploitée au sein de la gamme Optane d'Intel qui vient d'être annoncée.

Des produits sont attendus dès 2016 sous différentes formes : des SSD pour ordinateurs portables, classiques, pour serveurs et même des versions au format DIMM. Opposé à un SSD DC P3700 à près de 80 000 IOPS, un prototype Optane a ainsi été capable de grimper à plus de 400 000 IOPS (Queue depth de 8). Reste à voir ce qu'il en sera avec des produits définitifs et disponibles sur le marché.

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

16 commentaires
Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 18/08/15 à 20:44:54

ils pourraient se lancer dans le processeur pour endosquelette

Avatar de killerbs007 Abonné
Avatar de killerbs007killerbs007- 19/08/15 à 02:59:15

skylake...
 
 les gamers sont de bon clients mais faudrait pas les prendre pour des vaches a lait.
 
 http://semiaccurate.com/2015/08/05/intel-plays-press-skylake-stupidity/

Avatar de Xaelias Abonné
Avatar de XaeliasXaelias- 19/08/15 à 06:35:41

Article intéressant merci.

Avatar de Altair31 Abonné
Avatar de Altair31Altair31- 19/08/15 à 07:38:10

Je crois plus dans l'implant que dans la bague pour l'identification.

Avatar de ForceRouge Abonné
Avatar de ForceRougeForceRouge- 19/08/15 à 08:24:15

Altair31 a écrit :

Je crois plus dans l'implant que dans la bague pour l'identification.

C'est marant car moi implant d'identification, c'est même pas la peine d'y penser. Mais nos enfants, petits enfants... Trouveront sûrement ça normal. Et on sera des vieux :)

Avatar de wanou2 Abonné
Avatar de wanou2wanou2- 19/08/15 à 08:43:49

Alesk a écrit :

C'est marant car moi implant d'identification, c'est même pas la peine d'y penser. Mais nos enfants, petits enfants... Trouveront sûrement ça normal. Et on sera des vieux :)

Y'en a qui préfère se faire mettre une puce dans le gras des fesses plutôt qu'une bague c'est leur choix ;)

Avatar de Baradhur Abonné
Avatar de BaradhurBaradhur- 19/08/15 à 09:01:54

Je me demande bien ce qu'Intel à vraiment apporté au monde du pc sur ces 5 dernieres années.... Aucune innovation majeur!

Avatar de atomusk INpactien
Avatar de atomuskatomusk- 19/08/15 à 09:20:27

Faut dire aussi que :
 - il n'est pas simple de faire une innovation majeure tous les 5 ans  ... quand tu vois le "thunderbolt" qui a été rendu disponible vers 2009 et qui n'est toujours pas disponible sur de très nombreux PC (bon faut dire qu'il se fait un peu voler la vedette par l'USB3 )  - le marché PC leur "appartient", donc la recherche est centrée sur les iOT (comme l'edison), les processeurs mobile/tablette ...
 
C'est ce qu'il se passe quand la concurrence n'est pas au rendez-vous...

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 19/08/15 à 09:26:51

#Blazitude

Avatar de FunnyD INpactien
Avatar de FunnyDFunnyD- 19/08/15 à 09:39:46

ils ont, il me semble, aussi annoncé que le logiciel qui permet à Stphen Hawking de parler, était désormais gratuit et open source si j'ai bien compris l'article (mon anglais étant trés moyen).

http://www.engadget.com/2015/08/18/the-software-stephen-hawking-uses-to-talk-is-...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact