Avec son NC02U, Shuttle passe à Skylake et abandonne sa carte graphique externe

¯\_('-')_/¯
Avec son NC02U, Shuttle passe à Skylake et abandonne sa carte graphique externeCrédits : David Legrand (licence: CC-BY-SA 3.0)

Pour cette édition 2016 du Computex, il ne fallait pas attendre Shuttle sur des produits haut de gamme ou des solutions innovantes. La société semble en effet avoir décidé de se concentrer sur ses modèles bureautiques et B2B.

L'année dernière, Shuttle annonçait un nouveau format de machines au Computex avec le NC01U. Celui-ci était clairement inspiré des NUC d'Intel, mais avec une possibilité intéressante : celle de connecter des modules complémentaires, dont une carte graphique externe.

Si la machine s'était avérée séduisante dans la pratique (voir notre test), les modules annoncés n'ont malheureusement jamais vu le jour chez nous, aucun revendeur ne permettant de les acheter.

NC02U : back to basics

Cette année, Shuttle revient avec une évolution de son produit, le NC02U. Et la marque semble avoir fait des choix radicaux : outre le passage à une architecture Skylake (Celereon 2855U, Core i3-6100U, i5-6200U ou i7-6500U), on retrouve une machine plus épaisse, avec des plastiques mats, de l'aluminium brossé sur sa façade supérieure, mais surtout sans connecteur sur sa face inférieure.

Shuttle NC02U NS02A Computex 2016Shuttle NC02U NS02A Computex 2016Crédits : David Legrand (licence: CC by SA 3.0)

La marque nous a ainsi indiqué avoir décidé de changer de stratégie, et semblait sous-entendre qu'elle n'a pas trouvé de marché pour une telle solution. Le format M.2 trouve aussi toute sa place au niveau du stockage et du Wi-Fi, il ne faudra par contre pas s'attendre à du Thunderbolt, dommage.

La connectique est néanmoins assez complète avec un duo de sortie DisplayPort / HDMI, un USB 3.0 Type-C et un USB 3.0 en façade, deux USB 2.0, un RS232, un port réseau Gigabit et un lecteur de carte SD. Côté tarif, il devrait être un tout petit peu plus cher que le NC01U, mais cela peut encore évoluer d'ici sa mise sur le marché, prévue d'ici la rentrée. Il sera alors temps de voir si les modifications opérées sont intéressantes ou non.

Une solution sous Android pour le B2B

Autre nouveauté dans la gamme du constructeur : le NS02A. Ici il s'agit d'une évolution du modèle sous Android, qui est ici utilisé en version 5.1.1. Le SoC est une puce Rockchip RK3368, accompagnée d'une sortie vidéo HDMI 2.0 supportant la 4K @ 60 Hz, ainsi que la décompression H.265 (HEVC). 

Shuttle NC02U NS02A Computex 2016
Crédits : David Legrand (licence: CC by SA 3.0)

La connectique est plus limitée que pour le NC02U, mais cela s'explique sans doute par le marché visé par ce produit. Car comme l'a expliqué Shuttle dans son communiqué d'ouverture (voir notre analyse), son but est de viser des marchés B2B avec ses nouvelles gammes de produits. Ici, le NS02A était par exemple utilisé pour gérer l'affichage dans une pharmacie, mais on peut aussi l'imaginer dans des besoins plus multimédias. On regrettera alors l'absence d'Android TV.

Mais rien qu'à voir le stand de la société, on sent que le geek amateur de machines compactes n'est plus forcément sa préoccupation première, et que l'utilisation de plus en plus courante de ce genre PC dans des solutions dédiées aux PME peut apparaître comme un débouché intéressant et sans doute plus lucratif. Un choix que l'on retrouve d'ailleurs chez d'autres marques, comme nous aurons l'occasion de l'évoquer plus en détails.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact