ORWL : un mini PC sécurisé open source et open hardware

Si vous l'ouvrez, il s'efface
ORWL : un mini PC sécurisé open source et open hardware

Au CES de Las Vegas, on croise parfois des concepts étonnants. C'est notamment le cas du mini-ordinateur ORWL. Pour en déverrouiller l'accès, il faut disposer d'une « clé » et si une personne tente de l'ouvrir, les données sont automatiquement effacées.

Quelques heures avant l'ouverture officielle du CES de Las Vegas, de nombreuses startups étaient présentes au CES Unveiled pour présenter leurs produits. Parmi ses dernières, Design Shift qui exposait son mini PC ORWL, en hommage à Georges Orwell et son célèbre 1984.

Core m, SSD, USB 3.0 Type-C et « clé » de déverrouillage

Il s'agit d'un ordinateur complet qui intègre un Core m de chez Intel, de 2 à 8 Go de mémoire vive ainsi qu'un SSD mSATA de 64 à 512 Go. La connectique comprend deux ports USB 3.0 Type-C ainsi qu'une sortie vidéo micro HDMI. Du Wi-Fi et du Bluetooth sont également de la partie. Il est possible d'y installer n'importe quel système d'exploitation : Windows, Linux, etc.

Sa particularité ? Il est livré avec deux « clés » qui permettent de déverrouiller l'accès à l'ordinateur en complément d'un mot de passe. Si l'une d'entre elles ne se trouve pas à moins de 10 mètres, alors l'ordinateur se met en veille et les ports sont automatiquement coupés. L'ORWL dispose également d'une protection contre toute tentative d'accès physique à la machine grâce à une coque spéciale : 

ORWLORWL
Crédits : Sébastien Gavois (licence: CC by SA 3.0)

Un effacement automatisé en cas de tentative d'accès physique

S'il y a une tentative d'effraction ou une altération du maillage de la coque, le fabricant nous explique qu'une puce va instantanément s'occuper d'effacer toutes les données.  Le constructeur ajoute que sa machine est open source et open hardware, de sorte que tout le monde peut vérifier et contribuer à améliorer la sécurité de la machine si besoin.

ORWL pourrait ainsi intéresser des personnes qui ont besoin d'une solide protection de leurs données, comme des journalistes ou des avocats par exemple. Le concept est intéressant et le CES est visiblement l'occasion pour la société de se donner une seconde chance.

ORWL avait en effet lancé une campagne KickStarter, mais n'avait obtenu que 31 000 dollars sur les 175 000 demandés. L'équipe nous précise que l'aventure continue quoi qu'il en soit et qu'ORWL sera prochainement disponible à partir de 1 400 euros pour la version de base et jusqu'à 2 300 euros pour un modèle haut de gamme.

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

102 commentaires
Avatar de Yrtsinim INpactien
Avatar de YrtsinimYrtsinim- 06/01/16 à 09:37:56

"open hardware" # "Core m de chez Intel" hum Oo

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 06/01/16 à 09:40:32

Le problème est que ça va pas protéger l'OS de ses propres failles logicielles ...
Or, ça fait déjà un bout de temps qu'il est *beaucoup* plus facile d'accéder aux données d'un PC domestique à distance qu'avec une effraction physique.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 06/01/16 à 09:43:14

Il faut protéger de l'un, comme de l'autre :)

Avatar de IhazHedont INpactien
Avatar de IhazHedontIhazHedont- 06/01/16 à 09:45:23

Petite question: qu'est ce qu'ils entendent par "effacer les données" ? Car sous un OS comme windows, les données ne sont pas effacées, juste non visibles, et écrasées par d'autres données par la suite.

Me trompe-je ?

Avatar de PtaH INpactien
Avatar de PtaHPtaH- 06/01/16 à 09:50:16

IhazHedont a écrit :

Petite question: qu'est ce qu'ils entendent par "effacer les données" ? Car sous un OS comme windows, les données ne sont pas effacées, juste non visibles, et écrasées par d'autres données par la suite.

Me trompe-je ?

Je me demande surtout comment le PC ferait pour effacer l'intégralité des données si on le prive de courant avant de toucher à sa structure.
Il embarque une batterie dédiée?

Avatar de wanou2 Abonné
Avatar de wanou2wanou2- 06/01/16 à 09:52:18

IhazHedont a écrit :

Petite question: qu'est ce qu'ils entendent par "effacer les données" ? Car sous un OS comme windows, les données ne sont pas effacées, juste non visibles, et écrasées par d'autres données par la suite.

Me trompe-je ?

 
If there is an attempt to break in or alter this mesh, the microcontroller will instantly erase the key to all the data inside ORWL.

C'est physique et non logiciel.

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 06/01/16 à 09:52:46

IhazHedont a écrit :

Petite question: qu'est ce qu'ils entendent par "effacer les données" ? Car sous un OS comme windows, les données ne sont pas effacées, juste non visibles, et écrasées par d'autres données par la suite.

Me trompe-je ?

Ils reset probablement le stockage. C'est une operation facile a faire d'un point de vue purement hard

Avatar de wanou2 Abonné
Avatar de wanou2wanou2- 06/01/16 à 09:52:47

KP2 a écrit :

Le problème est que ça va pas protéger l'OS de ses propres failles logicielles ...
Or, ça fait déjà un bout de temps qu'il est *beaucoup* plus facile d'accéder aux données d'un PC domestique à distance qu'avec une effraction physique.

Sauf s'il n'est pas branché sur un réseau ouvert :)

Édité par wanou2 le 06/01/2016 à 09:53
Avatar de PtiDidi Abonné
Avatar de PtiDidiPtiDidi- 06/01/16 à 09:54:19

Vous savez pourquoi l'hommage à Orson Welles?
J'aurais plutôt vu une référence à George Orwell moi..

Avatar de valmans Abonné
Avatar de valmansvalmans- 06/01/16 à 09:55:42

Toutafé,  c'est d'ailleurs ce qu'ils disent sur leur site

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 11

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact