Radeon RX480 : une révolution aux allures de « promesses de campagne »

Un avant goût de 2017
Radeon RX480 : une révolution aux allures de « promesses de campagne »

Après des semaines de « teasing », la Radeon RX480 et son architecture Polaris sont enfin là. L'occasion de voir si AMD a proposé une carte à la hauteur des espérances de ses fans, capable de rivaliser avec NVIDIA grâce au passage à une finesse de gravure de 14 nm.

Comme prévu, AMD a dévoilé hier sa nouvelle Radeon RX480. Celle-ci exploite une nouvelle architecture, Polaris, et dispose d'une finesse de gravure en 14 nm. L'occasion de tourner la page après une gamme Fury qui s'attaquait surtout à l'offre haut de gamme ? Pas totalement.

Une puce plus compacte, pensée pour le cœur de gamme

Concrètement, la carte dispose de 2304 « Stream processors », soit un peu moins d'unités que la R9 390 (2560) et un peu moins de la moitié de la R9 Fury X (4096). Le nombre de ROP est aussi revu à la baisse puisqu'il est question de la moitié de celui des cartes de génération précédente : 32 contre 64. L'évolution des unités de texturing est par contre en ligne avec celle des unités de traitement : 144 contre 160 et 256. 

L'interface mémoire est de 256 bits, la GDDR5 ayant été préférée à la HBM, sans doute pour des raisons de coût. 4 ou 8 Go peuvent être utilisés, seul le modèle 8 Go étant disponible pour le moment. C'est d'ailleurs le seul qui a été proposé à la presse lors des tests.

AMD Radeon RX480 Slides RX460 RX470

Tout cela a un avantage certains puisque le GPU se limite à 5,7 milliards de transistors contre 6,2 et 8,9 milliards pour les deux précédentes puces. De son côté, le die passe à 232 mm², contre 438 et 596 mm². Le 14 nm ne semble par contre pas permettre à AMD de faire des folies au niveau des fréquences puisque lorsque NVIDIA affiche plus de 1500 MHz sur ses GTX 1070/1080 gravés en 16 nm, il est ici « seulement » question de 1126 MHz en fréquence de base et 1266 MHz en Turbo.

Un alignement avec la gamme Maxwell

Cela n'est d'ailleurs pas la seule déception face à cette nouvelle finesse de gravure, puisque si la consommation de la carte est moins élevée que la génération précédente, elle est tout de même au niveau d'une GeForce GTX 1070, avec une efficacité énergétique qui est parfois moindre par rapport à la gamme Fury comme le montre notamment Hardware.fr.

Cela s'explique assez simplement : malgré sa consommation, la carte est encore loin de la GTX 1070 en termes de performances. Ainsi, le modèle visé dans la gamme de NVIDIA est plutôt la GeForce GTX 970. On comprend mieux pourquoi AMD a décidé de jouer « la carte du peuple » à coup de vidéo aux accents révolutionnaires, quitte à devoir s'aligner au dernier moment afin de prendre en compte les baisses de tarifs de NVIDIA.

Un premier modèle à 259 euros, en attendant la version 4 Go... et la GeForce GTX 1060

Annoncée à 259 euros, le modèle proposé est donc intéressant, et devrait permettre aux adeptes d'AMD d'avoir enfin droit à un petit vent de nouveauté. L'arrivée du HDMI 2.0, du HDR, ou du H.265 (HEVC) est aussi une bonne chose pour les adeptes de vidéo, qui devraient sans doute attendre les RX470 et RX460 plus compactes et accessibles.

Mais cette RX480 ne fait que s'aligner avec les puces de la génération Maxwell (GTX 900), comme on pouvait le redouter. Ce sera donc à Vega de passer la seconde afin de tenter d'aller sur le terrain de la gamme Pascal (GTX 10x0). L'attente sera néanmoins difficile, NVIDIA ayant déjà prévu de mettre sur le marché sa GeForce GTX 1060 le mois prochain.

AMD devrait néanmoins continuer de se battre côté tarif avec la mise sur le marché du modèle 4 Go qui finira bien par arriver, et qui avait été annoncé à 200 dollars.

AMD Radeon RX480 Slides RX460 RX470AMD Radeon RX480 Slides RX460 RX470

Notez enfin que les nouveaux pilotes Radeon Software Crimson Edition 16.6.2 sont disponibles et intègrent le support de la RX480. Ceux-ci apportent quelques nouveautés comme la possibilité de désactiver entièrement le CrossFire par exemple, ou d'adapter le « scaling » de l'affichage sur un port HDMI.

Mais ils intègrent surtout le nouvel utilitaire d'overclocking Wattman dont le fonctionnement est détaillé par ici. La société a aussi lancé un appel afin de trouver de nouveaux testeurs pour ses bêtas. Si vous êtes intéressés vous pouvez offrir vos services par là.

En français :

En anglais :

  • Introduction
  • Une puce plus compacte, pensée pour le cœur de gamme
  • Un alignement avec la gamme Maxwell
  • Un premier modèle à 259 euros, en attendant la version 4 Go... et la GeForce GTX 1060
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact