Synology annonce sa Flash Station FS2500 : AMD Ryzen V1780B, 10 Gb/s, 1U, 12 baies

Le cadeau de Noël idéal ?
Synology annonce sa Flash Station FS2500 : AMD Ryzen V1780B, 10 Gb/s, 1U, 12 baies

Alors que les nouveautés de DSM 7.1 viennent d'être dévoilées, Synology continue d'étendre sa nouvelle gamme avec la mise sur le marché d'une nouvelle Flash Station. Si vous attendiez enfin un modèle avec des emplacements U.2 (PCIe) vous serez déçu. Mais cette FS2500 a néanmoins quelques atouts dans sa manche.

Depuis quelques années, Synology propose à travers la gamme Flash Station des NAS équipés d'emplacement 2,5" pensés pour accueillir des SSD, mais exclusivement à travers une connectique S-ATA. Une solution adaptée aux produits que le constructeur propose en la matière, qui suffit à saturer les liens réseau proposés.

Une Flash Station plus abordable

Dans le cas de la FS2500, on a droit à 12 baies ans un format 1U (555,9 mm de profondeur) avec 2x 10 Gb/s et 2x 1 Gb/s, tous au format RJ45, avec gestion de l'agrégation et du failover. Un connecteur PCIe 3.0 x4 est également présent pour connecter une carte fille pour du réseau à 25/40 Gb/s ou des SSD M.2 PCIe (NVMe) par exemple.

On s'étonne par contre de ne voir aucun port RJ45 pour une gestion distante, comme cela est le cas sur d'autres modèles qui viennent d'être annoncés. Surtout pour un modèle rackable. On a simplement un port console (série).

Synology Flash Station FS2500

Un Ryzen, mais plus véloce qu'à l'accoutumée

La plateforme technique ici utilisée est différente de ce que l'on a l'habitude de voir chez Synology, qui passe à un Ryzen Embedded V1780B. Comme l'habituel V1500B c'est un modèle 4C/8T exploitant une architecture Zen de première génération, mais gérant la DDR4 à 3,2 GHz et disposant d'une fréquence de fonctionnement plus élevée.

En effet, elle passe de 2,2 GHz à 3,35 GHz grâce à un TDP configurable plus élevé : 35-54 W contre 12-25 watts. Le Taiwanais ne précise pas quel est le réglage choisi mais indique une fréquence de fonctionnement Turbo de 3,6 GHz. Il accompagne ce processeur de 1x 8 Go de DDR4 (ECC), extensibles à 2x 16 Go. Le tout est donné pour 80 000 IOPS en écriture 4k aléatoire, contre 137 000 IOPS pour le modèle supérieur (FS3400, Xeon D-1541, 24 baies).

Pour le reste il s'agit d'un modèle assez classique avec deux ports USB 3.2 (5 Gb/s), une alimentation redondante de 350 watts, un niveau de pression acoustique de 57,6 dB(A) et une consommation de 74,83 watts lors d'accès. Les ventilateurs sont échangeables à chaud. La garantie est assurée pendant 5 ans.

Côté tarif, comptez un peu plus de 3 400 euros environ. LDLC indique qu'il sera disponible le 20 décembre. Notez que le constructeur lance au passage ses SSD SAT5210, version légèrement améliorée de ses SAT5200.

2000 - 2022 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact