AWS prépare ses instances C7g à base de Graviton 3 et réduit les prix de S3

Pendant que le cloud français colère...
AWS prépare ses instances C7g à base de Graviton 3 et réduit les prix de S3

Si une bonne partie de la presse « Tech » est monopolisée à Hawaï par Qualcomm, Amazon Web Services (AWS) a fait de même, mais dans une moindre mesure, pour sa conférence re:Invent qui se tient actuellement à Las Vegas. Au programme de nombreuses annonces, dont les futurs SoC Graviton 3.

Comme on pouvait s'y attendre, les puces ARM de l'entreprise évoluent. L'année dernière, on passait à Graviton 2, en 2022, on aura donc droit à Graviton 3. Des puces annoncées comme bien plus performantes.

Graviton 3 arrive

Leur architecture n'a pas encore été détaillée, cela fera sans doute l'objet d'une session technique d'ici peu. On apprend simplement que les performances sont 25 % supérieures de manière générale, doublée sur des cas précis comme les calculs sur les flottants ou la cryptographie. La gestion de bfloat16 apporte également un avantage certain pour des besoins comme le machine learning avec cette fois des résultats multipliés par trois selon AWS.

La sécurité est renforcée avec une fonctionnalité d'authentification des pointeurs mise en avant, nécessitant une adaptation du code et des compilateurs. Le passage à de la DDR5 semble indiquer un passage à ARMv9, qui n'a pas été mentionné de manière explicite. Les instances C7g qui intégreront ces puces seront proposées dans différentes tailles et en bare metal promet l'entreprise qui évoque une bande passante maximale de 30 Gb/s.

Pour demander un accès anticipé, ça se passe par ici.

S3 moins cher, tiering amélioré, OpenZFS, 5G privée et Trainium

Bien entendu, ce n'est pas la seule nouveauté qu'annonce AWS, toujours très prolifique à re:Invent. Il est ainsi question d'un programme Graviton Ready pour les développeurs et d'instances Graviton 2 (Im4gn/Is4gen) exploitant Nitro.

On note également de gros changements pour S3, avec tout d'abord une réduction des prix allant jusqu'à 31 %, alors que la concurrence s'accentue sur ce terrain. L'offre se veut aussi plus flexible avec une intégration à AWS Backup, un « intelligent-tiering » pour réduire les coûts, la classe Instant retrieval ou  des améliorations de la console.

De manière plus générale, le stockage évolue avec Amazon FSx pour OpenZFS ou pour Lustre (avec gestion de S3) et la gestion des sauvegardes hors-ligne sur bandes pour AWS Snow. Bien entendu, on a également droit à des annonces pour faire les gros titres, comme IoT TwinMaker en préversion, de la 5G privée et les instances Trn1 exploitant jusqu'à 16 puces d'entrainement de seconde génération maison (Trainium) et un réseau jusqu'à 800 Gb/s. Tout est détaillé ici.

2000 - 2022 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact