NVIDIA annonce DLSS 2.3, le SDK Image Scaling open source et son outil de comparaison ICAT

Qui le cherche, le trouve
NVIDIA annonce DLSS 2.3, le SDK Image Scaling open source et son outil de comparaison ICAT

Face à la concurrence qui lui cherche des problèmes autour de son DLSS, NVIDIA réplique. L'entreprise met en avant la version 2.3 de son outil, facilite l'accès à un upscaling basique, ouvert et largement compatible, publiant en parallèle un outil de comparaison de la qualité de captures d'images et de vidéos.

Avec l'architecture Turing lancée en 2018, NVIDIA a lancé une fonctionnalité qui a su conquérir les joueurs et les développeurs (après des débuts difficiles) : le Deep Learning Super Sampling (DLSS). Pour faire simple, il s'agit de calculer une image dans une définition inférieure à celle de l'écran, puis de l'agrandir à l'aide « de l'IA ».

NVIDIA et DLSS : un précurseur, sous pression de la concurrence

Plus concrètement, NVIDIA entraine constamment un réseau de neurones à effectuer cette opération jusqu'à obtenir une image presque parfaite, parfois même meilleure que l'originale (moins de flou, d'effet d'escalier, etc.). C'est le fruit de cet entrainement qui est ensuite utilisé pour être appliqué dans les jeux.

Cette solution, qui n'est activable que si vous disposez d'une GeForce RTX équipée de Tensor Cores, qui n'a pour le moment pas été égalée. AMD a mis trois ans à aboutir à son FSR, une solution d'upscaling efficace et open source mais classique. Elle a l'avantage d'être largement compatible mais offre un rendu moindre en termes de qualité.

Intel, avec ses GPU ARC Alchemist, promet un XeSS reposant sur un dispositif similaire à NVIDIA, là aussi open source. Mais pour le moment, nous n'avons eu droit qu'à des promesses et des vidéos. Il faudra certainement attendre le lancement des premières cartes d'ici février/mars prochain pour avoir enfin droit à du concret.

Avec cette concurrence qui monte en puissance, NVIDIA a compris qu'il fallait passer la seconde. Depuis quelques mois, il a multiplié les partenariats et intégrations de DLSS dans les jeux (130 désormais). Cette solution nécessite en effet une implémentation en profondeur, exploitant des images antérieures à celle calculée pour affiner son résultat. Activable facilement depuis l'Unreal Engine ou Unity, on le trouve dans un nombre croissant de titres.

Aujourd'hui, de nouvelles étapes sont franchies à différents niveaux.

DLSS 2.3DLSS 2.3

DLSS 2.3 est là

La première est l'annonce de la version 2.3 de DLSS qui apporte des améliorations dans le rendu, notamment « les détails des objets en mouvement, la reconstruction des particules, les images fantômes et la stabilité temporelle ». Les performances sont aussi améliorées promet le constructeur. Plusieurs jeux sont déjà concernés :

  • Baldur's Gate 3
  • Bright Memory : Infinite
  • Cyberpunk 2077 (via un patch prévu ce jour)
  • Crysis 2 Remastered
  • Crysis 3 Remastered
  • Deathloop
  • DOOM Eternal
  • Farming Simulator 22 (lancé le 22 novembre)
  • Grand Theft Auto 3 Definitive Edition
  • Grand Theft Auto Vice City Definitive Edition
  • Grand Theft Auto San Andreas - Definitive Edition
  • Jurassic World Evolution 2
  • Marvel's Guardians of the Galaxy
  • Rise of the Tomb Raider
  • Shadow of the Tomb Raider
  • Sword & Fairy 7

D'autres pourront suivre, le SDK DLSS 2.3 étant à disposition des développeurs.

ICAT : un outil pour comparer la qualité d'image (et de vidéo)

NVIDIA faisait face à un problème lors des tests de sa solution : il n'était pas toujours facile de permettre la comparaison d'image par les joueurs, qui ne maitrisent pas toujours GIMP et Photoshop, sans parler des comparaisons sous la forme de vidéos qui sont encore plus complexes à mettre en œuvre.

Son équipe a donc développé un outil dédié : ICAT. NVIDIA indique qu'il « permet de comparer facilement jusqu'à 4 captures d'écran ou vidéos à l'aide de curseurs, d'images côte à côte et de zooms sur les pixels. Alignez les comparaisons dans l'espace et dans le temps, examinez les différences et tirez vos conclusions ».

  • NVIDIA ICAT
  • NVIDIA ICAT
  • NVIDIA ICAT

Interrogé, son développeur nous a indiqué qu'il n'était pas open source mais que rien ne s'opposait à son ouverture prochaine, bien au contraire. Facile à prendre en main, il permet de voir rapidement la différence entre deux réglages et nous permettra de partager des captures brutes, les lecteurs pouvant se faire leur avis par exemple.

Bien entendu, il peut être utilisé sur n'importe quelle machine, quelle que soit sa carte graphique. 

Image Scaling intégré à GFE, avec un SDK open source

Mais pour montrer tout l'intérêt de DLSS, encore fallait-il que NVIDIA propose un Super Sampling classique, à la manière du FSR d'AMD, en complément de DLSS. « C'est déjà le cas avec notre Image Upscaling » nous a indiqué le constructeur, qui admet néanmoins que la fonctionnalité méritait d'être peaufinée et mieux mise en avant.

Avec les pilotes mis en ligne ce jour ce sera le cas. Il bénéficie d'une mise à jour de son algorithme qui « utilise un filtre 6 points avec 4 filtres de mise à l'échelle directionnelle et d'accentuation adaptative pour améliorer les performances. Il accentue et met à l'échelle en un seul passage » précise le constructeur.

NVIDIA Image ScalingNVIDIA Image Scaling

Malheureusement, contrairement à FSR, il ne peut pas (encore ?) être utilisé sous la forme d'une application CLI sur n'importe quelle image. Un SDK open source (licence MIT) est néanmoins proposé aux développeurs pour qu'ils s'en saisissent et l'intègre directement dans les paramètres de leurs jeux en complément de DLSS et/ou de FSR.

Upscaling classique oblige, cette fonctionnalité n'est pas limitée aux GeForce de NVIDIA et pourra donc être utilisée même sur d'autres GPU si elle est activée dans les jeux. Sinon, elle est accessible depuis le panneau de configuration et l'overlay de GeForce Experience, ce qui sera le plus simple en pratique.

  • Introduction
  • NVIDIA et DLSS : un précurseur, sous pression de la concurrence
  • DLSS 2.3 est là
  • ICAT : un outil pour comparer la qualité d'image (et de vidéo)
  • Image Scaling intégré à GFE, avec un SDK open source
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact