GeForce Now SuperPod : Ampere et Threadripper Pro dans l'infra prête à l'emploi de NVIDIA

Mettez m'en 5 !
GeForce Now SuperPod : Ampere et Threadripper Pro dans l'infra prête à l'emploi de NVIDIA

NVIDIA est connu pour ses GPU et cartes graphiques, mais il s'est peu à peu étendu dans différents marchés, dont celui des serveurs. Au point de proposer des baies complètes que les clients n'ont plus qu'à brancher dans un datacenter : les SuperPod. La version cloud gaming vient d'être dévoilée.

En mai 2020, NVIDIA dévoilait son SuperPod, un regroupement de serveurs DGX A100 sous la forme de 140 baies comprenant pas moins de 1 120 GPU. Un supercalculateur prêt à l'emploi devant montrer l'état de l'art du déploiement de ses solutions. Il renouvelle aujourd'hui l'opération avec son GeForce Now SuperPod. 

On y retrouve pas moins de 8 960 cœurs CPU, 11 477 760 CUDA Cores et 39 200 TFLOPS. L'architecture utilisée est inhabituelle, puisqu'il s'agit de Threadripper Pro. Des processeurs sans doute retenus plutôt que des EPYC pour leur fréquence plus haute. Le modèle est un 3955WX avec 16 cœurs « seulement ». Un choix plus généreux qu'il n'y parait puisqu'il s'agit pour NVIDIA d'en consacrer 8 (et 16 threads) à chaque machine virtuelle.

Elle se voit également attribuer 28 Go de DDR4-3200, le stockage est de type SSD PCIe 4.0 (NVMe), sans que l'on ait plus de détails. La carte graphique n'est bien entendu pas une GeForce RTX 3080, NVIDIA interdisant l'emploi de tels composants dans des serveurs, d'autant que des gammes sont spécialement pensées pour cela, et la virtualisation.

GeForce Now SuperPodGeForce Now SuperPod

Quel modèle exactement, une A40 ? Cela n'a pas été précisé. En attendant de pouvoir fouiller dans la machine, il nous a simplement été répondu que « nous configurons des GPU pour data center pour offrir aux consommateurs des expériences comparables à celles des GPU de PC de bureau. En fin de compte, c'est l'expérience que les membres reçoivent et ce sur quoi nous voulons nous concentrer, plutôt que le GPU spécifique ».

Ceux qui auront fait des calculs auront déjà pu vérifier qu'un GeForce Now SuperPod comporte 1 120 cartes graphiques, comme le SuperPod DGX A100. Chacune se voit attribuer 10 248 CUDA Cores, sans doute pour compenser des fréquences plus basses que la GeForce RTX 3080 (8 704 CUDA Cores).

Le tarif de ce supercalculateur n'a pas été précisé. Il n'est pour le moment utilisé que dans le cadre de l'offre GeForce Now RTX 3080 qui vient d'être annoncée et qui sera disponible à partir de décembre en France.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact