U.3, E1.S/L et E3.S/L : dans les serveurs, les SSD changent de format

CXL en embuscade
U.3, E1.S/L et E3.S/L : dans les serveurs, les SSD changent de format

Si le format M.2 a remporté les faveurs du grand public, les SSD pour les « pros » se cherchent encore un format adapté. Ces dernières années, plusieurs initiatives ont vu le jour et commencent à se généraliser sur le marché. Fini le 2,5" à l'ancienne, place aux U.3, E1 et E3, étant même utilisé pour... de la mémoire.

Comme presque tous les composants d'un PC, les périphériques de stockage ont beaucoup évolué ces dernières années. On est passé des HDD aux SSD, du Serial-ATA au PCI Express puis du protocole AHCI au NVMe. Même un produit grand public annonce désormais plusieurs Go/s, des centaines de milliers d'IOPS et une latence en µs.

Du côté des formats, c'est un peu la même chose. Le 3,5" a laissé sa place au 2,5" pour les SSD S-ATA. Mais rapidement, on s'est aperçus qu'ils étaient presque vides. Combinant la compacité du mSATA aux performances d'une carte fille lorsqu'il utilise le PCIe, le M.2 (22 mm de large, jusqu'à 110 mm de long) est alors arrivé sur le marché, réduisant le volume nécessaire dans le boîtier : le SSD est directement connecté à la carte mère. 

Et ce n'est pas fini. En effet, les constructeurs continuent de faire évoluer leurs produits, avec des technologies comme Mach.2 ou l'introduction de graphène pour améliorer la densité des disques durs. Le passage au PCIe 5.0 et l'empilement de toujours plus de couches dans les SSD. Il y a d'ailleurs un secteur où l'on peut avoir dès maintenant un aperçu des révolutions qui nous attendent : celui des serveurs et des datacenters. 

Poussés par l'utilisation croissante des SSD PCIe (NVMe) et leur partage sur le réseau, les constructeurs ont développé de nouveaux connecteurs et formats, dont certains pourraient bien un jour ou l'autre débarquer dans de simples PC. C'est notamment le cas de l'U.3 apparu récemment ou des différentes déclinaisons de l'EDSFF.

L'U.2 laisse sa place à l'U.3 « tri-mode »

  • Introduction
  • L'U.2 laisse sa place à l'U.3 « tri-mode »
  • Les réglettes E1 pour faire exploser la densité
  • E3 : cap sur le PCIe x16, la mémoire et les accélérateurs
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact