VMworld 2021 : des évolutions profondes, par-delà les promesses des Cross Cloud Services

Avec une bonne dose d'open source
VMworld 2021 : des évolutions profondes, par-delà les promesses des Cross Cloud Services

En train de prendre son indépendance de Dell EMC, VMware est à un nouveau tournant de son histoire alors que la virtualisation et le cloud sont désormais partout. La société doit donc s'adapter et profiter de son image d'acteur indépendant des grandes plateformes, pour accompagner ses clients dans les transformations à venir.

L'édition 2021 de la conférence VMworld se tenait la semaine dernière. On aurait pu vous dire que VMware, dirigée depuis mai dernier par Raghu Raghuram suite au départ de Pat Gelsinger, se voit comme l'acteur essentiel de l'ère du multi-cloud, facilitant l'exploitation d'infrastructures diverses tout en renforçant le contrôle et la sécurité (Zero Trust).

Pour l'essentiel, c'est ce que clame le communiqué de presse principal publié à l'occasion de cet évènement annuel. Le tout est appuyé (dans la version française) par le témoignage de clients comme Carrefour ou OVHcloud qui se disent ravis de leur partenariat avec l'américain (on les imagine mal dire l'inverse en pareille occasion).

On ne s'empêchera tout de même pas de remarquer le prisme essentiellement américain de l'attention de VMware, qui avait invité les dirigeants d'AWS, Google Cloud, IBM, Microsoft ou Oracle Cloud. L'entreprise cite néanmoins régulièrement Alibaba Cloud qui domine le marché en Chine et s'étend peu à peu, notamment en Europe. Mais nos géants à nous n'ont pas eu droit aux mêmes égards, étant le plus souvent rangés dans la case « clouds souverains » :

VMware VMworld 2021VMware VMworld 2021
Heureusement, certains des acteurs représentés ici sont impliqués dans le Cloud de confiance français

S'arrêter à ces déclarations ne serait que répéter en bonne partie ce qui avait déjà été déclaré l'année dernière par Gelsinger et ses équipes. En la matière, VMware ne fait que suivre l'évolution du marché en cherchant à anticiper les prochains besoins. D'où ses alliances avec des acteurs du monde ARM ou du GPU, son investissement dans Tanzu (Kubernetes), NVMe-oF ou le projet Monterey. Le tout avec un investissement croissant dans les outils open source.

L'occasion pour nous d'un dossier où nous rentrerons dans le détail de ces différents projets et la manière dont ils évoluent, plutôt que de nous arrêter aux grandes lignes dessinées par la nouvelle équipe.

Notre dossier sur VMworld 2021 :

Car comme le veut la tradition, pour développer son approche « Cloud Smart », Raghuram a commencé par procéder à quelques nominations. John Sabino, un ancien de Wespoint, passé par NBC Universal, GE et Splunk est désormais Chief Customer Experience Officer. Comme directeur technique, le nouveau patron a opté pour un talent interne, là depuis près de 20 ans et justement en charge des solutions cloud ces dernières années : Kit Colbert.

Les annonces et sessions de VMworld 2021 se trouvent ici, un compte VMware (gratuit) est nécessaire pour y accéder.

  • VMware VMworld 2021
  • VMware VMworld 2021
  • VMware VMworld 2021
  • VMware VMworld 2021
  • VMware VMworld 2021
  • VMware VMworld 2021
  • VMware VMworld 2021

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact