Pénurie de composants : attendez-vous à galérer encore un an (au moins)

Koh Lanta, pour les geeks
Pénurie de composants : attendez-vous à galérer encore un an (au moins)Crédits : jkitan/iStock

Si le marché informatique se porte bien, il pourrait se porter mieux. C'est en substance ce que tout le monde nous confie çà et là, évoquant la difficulté à trouver des composants et à produire afin de répondre à la demande. Et cela pourrait ne pas s'arranger avant de (très) longs mois.

Il y a plus d'un an, le monde découvrait avec effroi la complexité de la chaîne d'approvisionnement du numérique en général et du secteur informatique en particulier. Comme nous l'évoquions dès mars 2020 les différents acteurs se sont rapidement retrouvés face à une situation de pénurie difficile à compenser. Et depuis ça ne s'est pas arrangé.

L'un des premiers grands « traumatismes » a été le lancement des GeForce RTX de série 30, pour lequel NVIDIA et Samsung ont du faire face à une demande forte, alors que la production ne pouvait pas suivre la cadence. Depuis, tout le monde est touché ou presque. Sur IT Partners, c'est le sujet qui est de tous les échanges.

Rares sont les constructeurs, intégrateurs ou revendeurs à ne pas se plaindre de la difficulté de trouver des composants, telle ou telle pièce, parfois de ne même plus trouver de quoi finaliser certains PCB. Si certains espéraient une amélioration pour la rentrée, notamment avec la baisse des cryptomonnaies nécessitant des GPU ou des SSD pour « miner », ils se sont depuis fait une raison. D'autant que les cours sont élevés, malgré les annonces chinoises.

Lisa Su vient de prendre la parole pour indiquer qu'elle ne voit pas d'embellie avant la seconde moitié de l'année prochaine. Une date qui n'est pas totalement choisie au hasard, puisque c'est à ce moment-là que doivent être mis sur le marché ses processeurs basés sur l'architecture Zen 4. Véritable estimation ou méthode Coué ? Difficile à dire.

Samuel « Doc TB » Demeulemeester, qui travaille désormais chez LDLC, s'est pour sa part fendu d'une série de tweets pour évoquer la situation, notamment les coupures d'électricité en Chine qui vont impacter la production, mais aussi l'explosion du coût des transports et l'évolution des méthodes utilisées par les revendeurs pour s'approvisionner.

« Les stocks se sont vidés et maintenant, les délais sont de plusieurs trimestres sans retour à la normale prévu avant 2023 au mieux. Certaines industries (l'auto) absorbent quasiment la production de composants en flux tendu. Bref, tout le monde s'accordait jusqu'à récemment pour dire que le Black Friday (26 novembre) allait être le début de très longues périodes de pénuries "sévères". On est désormais de plus en plus à penser que ça arrivera finalement avant la fin novembre » indique-t-il, conseillant à ceux qui vont avoir besoin d'un nouveau PC de le faire dès maintenant.

Mais si vous pouvez encore patienter un bon moment, étant donné les évolutions à venir tant dans le domaine des CPU que des GPU ou des plateformes, il est sans doute sage d'attendre encore un peu. 

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact