Roccat Kova : une souris optique ambidextre avec un capteur « 7 000 dpi » à 60 euros

Le diable se cache dans les détails
Roccat Kova : une souris optique ambidextre avec un capteur « 7 000 dpi » à 60 euros

Après la Nyth qui vise le très haut de gamme, Roccat revient dans des sphères un peu moins extravagantes avec sa nouvelle souris Kova équipée d'un capteur optique. De plus, elle a également la bonne idée d'être ambidextre.

Quatre mois après le lancement de la Nyth, une souris qui se démarquait de la masse en offrant la possibilité aux joueurs de changer les boutons présents sur la tranche grâce à d'autres modèles imprimables en 3D, la marque revient aujourd'hui sur le devant de la scène avec un autre modèle aux ambitions plus modestes. 

Un capteur optique avec un mode « overdrive »

Ce modèle répond au nom de Kova et a pour principale particularité d'être équipé d'un capteur Pro Optic R6 avec une résolution maximale de 7 000 dpi, à opposer aux 6 400 dpi de la version R5 utilisée sur la Kone XTD Optical du fabricant. Une amélioration sensible dont il faudra vérifier les avantages en conditions réelles avant de tirer la moindre conclusion. 

Pour parvenir à ce chiffre de 7 000 dpi, Roccat a utilisé une astuce qu'elle a baptisée « mode overdrive ». La marque nous explique qu'en pratique, le capteur de la Kova n'a qu'une résolution native de 3 500 dpi, qu'elle estime suffisante pour le commun des mortels. Une puce ARM intégrée dans la souris traite ensuite « par interpolation » l'image obtenue afin d'en doubler la résolution. Une solution qui permet au constructeur de ne pas investir dans un capteur optique natif à 6 400 dpi comme celui de la Kone XTD Optical, plus coûteux, et donc de viser un prix de vente plus attractif.

Ambidextre et lumineuse

Au-delà de son capteur, la Kova propose 12 boutons programmables répartis sur les deux flancs, puisqu'il s'agit d'un modèle aussi bien adapté aux droitiers qu'aux gauchers. Bien évidemment, la fonction Easy-Shift[+] permettant d'assigner des macros exploitant simultanément les claviers et souris de la marque est également au menu. 

Comme à son habitude Roccat a également implémenté un système d'éclairage à 16,8 millions de couleurs, avec deux zones gérées séparément : la molette et l'arrière de la souris. Toujours  sur le plan esthétique, deux coloris sont proposés : blanc et noir. 

Roccat annonce une disponibilité mi-novembre pour sa Kova, pour un tarif conseillé de 59,90 euros, soit 20 euros de moins que la Kone XTD Optical avec son capteur R5 à 6 400 dpi et autant que la Kone Pure Optical de la marque équipée d'un vieillissant R3 à 4 000 dpi. Chez la concurrence, la Corsair Sabre Optique RGB (6 400 dpi optique) se négocie à 44,99 euros, tandis que la Steelseries Kana v2 (4 000 dpi optique et ambidextre) se trouve autour de 43,50 euros.

Roccat KovaRoccat Kova

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact