La DDR5 en approche, PNY annonce ses premiers modules XLR8 à 4 800 MHz

Le début d'une nouvelle ère
La DDR5 en approche, PNY annonce ses premiers modules XLR8 à 4 800 MHz

La DDR4 accompagne nos PC depuis 2014. Mais elle arrive désormais à ses limites, avec des modules d'une taille maximale de 32 Go, dont la fréquence atteint jusqu’à 5,3 GHz pour les modèles les plus overclockés. Il était donc temps de passer à une solution plus dense, rapide et économe en énergie. La DDR5 est là pour ça.

Avec Alder Lake-S, Intel mettra cet automne sur le marché les premiers processeurs grand public à gérer la DDR5, en complément de la DDR4. De son côté, AMD sautera le pas avec Zen 4 qui gèrera exclusivement cette nouvelle mémoire. Ainsi, les constructeurs commencent à se préparer et vont proposer leurs premiers modules.

DDR5 : débits x2, capacité x4, tension en baisse

Finalisée l'année dernière par le JEDEC, la DDR5 promet un débit de base de 4,8 Gb/s, pouvant atteindre 6,4 Gb/s (hors overclocking), contre 1,6 à 3,2 Gb/s pour la DDR4. Un doublement des débits qui vient principalement de celui des données écrites par cycle (Burst Length) qui passe de 8 à 16 bits (BL16), entre autres petites améliorations (DFE, Bank refresh, etc.). On passe également à deux canaux de 32/40 bits (selon l'ECC) par barrette plutôt qu'un de 64/80 bits.

Micron DDR5Micron DDR5

La quantité maximale (UDIMM) passe de 32 Go à 128 Go, chaque die pouvant atteindre 8 Go contre 2 Go actuellement. La tension de fonctionnement baisse pour sa part, passant de 1,2 V à 1,1 V. Pour cela, la régulation est désormais assurée par un circuit PMIC (Power Management IC) propre à chaque barrette plutôt que via la carte mère.

Le choix de tel ou tel constructeur/modèle sera donc d'autant plus important.

Les constructeurs se tiennent prêts pour la fin de l'année

On reste par contre sur 288 broches, avec un détrompeur différent. Micron avait publié une vidéo de présentation de cette nouvelle technologie et de ses différents apports attendus. SK Hynix a été le premier à annoncer ses modules en octobre dernier. En mai, Kingston évoquait l'intégration de profils XMP pour permettre l'overclocking des siens.

Aujourd'hui, PNY évoque ses prochaines barrettes, qui seront commercialisées au sein de sa gamme pour joueurs XLR8. Elles seront équipées de puces cadencées à 4 800 MHz. Selon des chiffres publiés par Micron, cela devrait permettre de passer d'une bande passante de 16,8 Go/s (DDR4 à 3 200 MHz) à 31,4 Go/s en pratique :

Micron DDR5

DDR4/DDR5 : le début d'une transition

Malheureusement, PNY n'en dit guère plus pour le moment, se contentant d'évoquer les nouveautés apportées par la DDR5. La société précise néanmoins que sa gamme commencera par des barrettes de 16 Go, devant être disponibles pour validation par les fabricants de cartes mères d'ici la fin du 3e trimestre 2021 (en septembre). Elles seront ensuite commercialisées d'ici la fin de l'année, à un tarif non précisé pour le moment.

Il faut bien entendu s'attendre à des tarifs assez élevés, surtout si la tension sur les approvisionnements de composants électroniques perdure. Cela devrait, comme toujours, se tasser avec le temps.

PNY estime que la DDR5 prendra le dessus d'ici 2023. D'où l'intérêt de processeurs à double contrôleur mémoire, pouvant évoluer dans la durée comme Alder Lake-S. Chez AMD, le choix se fera selon le socket et la génération. Zen 3 (AM4, DDR4) et Zen 4 (AM5, DDR5) devraient ainsi cohabiter un bon moment pour assurer une transition en douceur.

  • Introduction
  • DDR5 : débits x2, capacité x4, tension en baisse
  • Les constructeurs se tiennent prêts pour la fin de l'année
  • DDR4/DDR5 : le début d'une transition
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact