Intel : pas de GPU avant 2022, mais une marque, des noms de code, promesses et... goodies

Photoshop FTW
Intel : pas de GPU avant 2022, mais une marque, des noms de code, promesses et... goodies

Lorsqu'il est arrivé chez Intel en 2017, Raja Koduri promettait un GPU nouvelle génération pour 2020. Finalement, nous n'avons pour le moment eu droit qu'à la version Xe LP. La carte graphique Xe HPG, qui devait sortir cette année, ne verra pas le jour avant 2022. D'ici là, promesses et belles vidéos se multiplient.

Lors de son Architecture Day 2020, Raja Koduri annonçait que le nouveau GPU d'Intel serait pour 2021. Un premier retard puisqu'il avait initialement été annoncé que la société viendrait jouer sur les platebandes d'AMD et NVIDIA dès 2020. Ce sont d'autres projets qui ont été jugés prioritaires, sans doute à raison.

2020/2021 : seul Xe LP est sorti de terre

Ainsi, l'architecture Xe (LP) s'est d'abord déployée au sein des processeurs Tiger Lake pour PC portables, puis Rocket Lake-S pour les PC de bureau. Elle a surtout servi de base à une puce d'entrée de gamme (DG1), n'offrant pas plus de performances mais exploitée en complément avec Iris Xe Max pour le grand public et la carte H3C XG310 pour serveurs.

On attendait donc impatiemment la suite du programme : Xe HPG sous la forme d'une carte graphique pour joueurs avec le GPU DG2, Xe HP pour le calcul dans les serveurs et Xe HPC pour le HPC avec des systèmes comme Ponte Vecchio. Mais tout cela semble en retard sur le programme initial, pour diverses raisons.

Intel GPU Roadmap XeIntel Xe Roadmap Q4 2020
La promesse puis la réalité : fin 2020, seul Xe HPG était annoncé comme « Powered On »

Depuis que Pat Gelsinger est revenu aux manettes, on a droit à des ajustements de calendrier sur les différents projets. Après la feuille de route CPU, vient celle des GPU. Mais sur ce marché, il n'est guère possible de se contenter d'un communiqué laconique ou de quelques slides « d'ici à 2025 ». Intel a donc opté pour un entre-deux.

Raja Koduri et ses équipes se sont ainsi prêtées à un jeu qu'elles maîtrisent parfaitement : multiplier les promesses et autres petites annonces. Même encore un peu creuses, elles permettent aux joueurs de rêver de temps meilleurs.

Intel se lance dans l'ABCD du GPU... dès 2022

Commençons donc par ce qui a été annoncé concrètement : Xe HPG et DG2 ne verront pas le jour avant le premier trimestre 2022. Il faut dire que l'on s'y attendait un peu, Koduri ayant récemment déclaré qu'il « restait encore beaucoup de travail ». Et avec la pénurie actuelle, il paraissait impensable qu'il en soit autrement.

Il s'agit néanmoins du coup d'envoi de l'offensive médiatique d'Intel. On devrait ainsi avoir des nouvelles de ce projet dans les semaines et mois à venir, à l'occasion de la conférence Intel On ou encore au CES de Las Vegas. Les points à détailler sont encore nombreux, la concurrence n'a rien de prévu à court terme, le constructeur ne se privera donc sans doute pas d'une telle fenêtre de tir, même si l'on imagine qu'AMD et NVIDIA veillent au grain.

La gamme de processeurs graphiques grand public d'Intel a également droit à un nom et un logo : Xe HPG devient Arc, qui fera face aux GeForce et Radeon. DG2 a droit au passage à un nouveau nom de code : Alchemist. Il sera suivi d'autres produits sur lesquels nous ne savons rien pour le moment : Battlemage, Celestial et Druid (A, B, C, D).

Un DLSS maison en préparation

Cette puce sera, comme prévu, compatible avec DirectX 12 Ultimate et gèrera donc le ray tracing. Intel promet également une solution équivalente au DLSS de NVIDIA. Contrairement au FSR d'AMD, il s'agira d'un super sampling boosté à l'IA. Rien n'a été précisé concernant la difficulté d'implémentation, les moteurs et jeux compatibles ou la présence d'éventuels accélérateurs intégrés au GPU. Une présentation séparée semble prévue cette semaine.

Pour rappel, Intel accélère déjà l'IA en inférence ses CPU à travers des fonctionnalités telles que Deep Learning Boost (DL Boost), il pourrait donc faire de même sur Alchemist et proposer une approche agnostique, pouvant fonctionner même avec d'autres de GPU, l'accélération pouvant se faire sur CPU ou GPU via sa fameuse OneAPI.

Intel ArcIntel Arc

L'important sera aussi du côté du suivi des développeurs. Ils doivent faire face à trois constructeurs qui proposent chacun une approche et sans doute une implémentation différente... sans aucun standard pour unifier les pratiques. On imagine mal que les trois solutions seront systématiquement intégrées, au risque de décevoir le joueur qui pourra ou non bénéficier de telles solutions seulement sur certains jeux selon son GPU.

Autant dire que l'on espère que le trio finira rapidement par s'entendre autour d'une solution commune.

Arc fait le plein de vidéos et de démos (avec peu de concret)

Intel dit viser les joueurs et les créateurs avec cette première génération, qui sera proposée dans des formats pour PC de bureau mais aussi au sein de PC portables, sans doute pour accompagner les Core de 12e génération mobiles (Alder Lake-P), eux aussi attendus pour le début de l'année prochaine.

Le joueur aimant bien les vidéos qui bougent et les couleurs flashy et autres petites attentions, le géant de Santa Clara a mis son équipe marketing sur le coup. Ainsi, on a droit à une page dédiée aux tons bleu et mauve, ainsi qu'à une collection de goodies sur sa boutique en ligne. Un t-shirt Arc vous y est proposé entre 15 et 54 dollars.

Intel ArcIntel Arc

La vidéo de lancement ne nous apprend rien, revenant surtout sur les évolutions des solutions graphiques Intel ces dernières années. Un peu comme un bilan d'étape que l'équipe présenterait à son nouveau PDG. Mais on retrouve au passage une tête connue : Damien Triolet, ancien journaliste chez HFR, chez Intel depuis 2018.

Pour le moment les seules démonstrations faites n'évoquent pas le niveau de performances ou de qualité graphique à laquelle on peut s'attendre, la vidéo consacrée à ces éléments se terminant par une scène assez complexe, mais qui tient plus de la cinématique que du rendu en jeu à 60/120 ips. 

Finalement, c'est sans doute la dernière image qui résume le mieux cette annonce : l'essentiel reste à venir.

Intel Arc
  • Introduction
  • 2020/2021 : seul Xe LP est sorti de terre
  • Intel se lance dans l'ABCD du GPU... dès 2022
  • Un DLSS maison en préparation
  • Arc fait le plein de vidéos et de démos (avec peu de concret)
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact