Intel lance ses Xeon W-3300 (Ice Lake), ASRock et Noctua lui emboitent le pas

En attendant Sapphire Rapids
Intel lance ses Xeon W-3300 (Ice Lake), ASRock et Noctua lui emboitent le pas

Intel profite de la torpeur de l'été pour officialiser son nouveau PC compact Beast Canyon et ses Xeon W-3300. Des modèles qui ne devraient pas marquer les esprits, mais qui permettent au constructeur de proposer une plateforme récente pour stations de travail et serveurs 1P.

Il y a quelques semaines, Intel dévoilait ses processeurs Xeon Scalable de 3e génération (Ice Lake), gravés en 10 nm. Comme le veut la tradition, ils sont désormais déclinés dans une version pour station de travail : les W-3300.

Ice Lake s'adapte aux stations de travail

Ils profitent de la nouvelle architecture, de la meilleure finesse de gravure et autres jeux d'instructions spécialisés. Nous ne reviendrons pas ici sur les évolutions de cette gamme, que nous avons déjà détaillées. Cinq références sont proposées, de 12 à 38 cœurs : les Xeon W-3323, W-3335, W-3345, W-3365 et W-3375.

Les TDP annoncés sont élevés, entre 220 et 270 watts, avec des fréquences qui ne dépassent pas les 4 GHz en Turbo. L'intérêt de cette génération devrait être assez confidentiel face aux Ryzen Threadripper (Pro) d'AMD, qui peuvent atteindre 64 cœurs. Il se fera surtout sentir sur les outils optimisés pour des jeux d'instructions spécifiques.

Intel n'a pas officialisé les tarifs de ses nouveaux produits.

Intel Xeon W-3300 Ice Lake

Une carte mère avec BMC/iKVM chez ASrock

Cela n'empêche pas les partenaires de suivre, ASRock en tête. Le Taïwanais a en effet dévoilé sa carte mère C621A WS « pour serveurs et stations de travail ». Elle propose un socket P+ (LGA4189) avec un chipset C621A, huit emplacements mémoire, un BMC AST2500 pour la gestion distante (port réseau ou VGA).

Inspirée de ce que l'on peut trouver chez ASRock Rack, elle propose deux ports RJ45 à 10 Gb/s (Intel X710-AT2), deux autres à 1 Gb/s (Intel I210). Pas moins de sept ports PCIe 4.0 sont présents, quatre en x16 et trois en x8. Le nombre de ligne réellement exploitables diffère selon l'utilisation qui en est faite. Tout est détaillé dans ce manuel.

ASRock est plus timide sur le stockage S-ATA avec seulement deux ports. On a néanmoins droit à un connecteur Mini-SAS HD qui peut être utilisé pour un maximum de quatre ports S-ATA supplémentaires via un adaptateur vendu une quinzaine d'euros. Deux emplacements M.2 de type 22110 sont également proposés. Ils gèrent tous deux les SSD S-ATA mais aussi PCIe : 3.0 x4 (32 Gb/s) pour le premier, 3.0 x1 (8 Gb/s) pour le second. Tous les détails se trouvent ici.

Quatre ventirads et un kit de montage chez Noctua

De son côté, Noctua a annoncé un nouveau kit de montage NM-i4189 pour le socket LGA4189, pouvant être utilisé avec les Noctua DX-3647 and TR4-SP3. Quatre nouvelles références le gèrent nativement : les NH-U14S DX-4189, NH-U12S DX-4189, NH-U9 DX-4189 et NH-D9 DX-4189 4U. Elles sont annoncées à 110/120 euros.

Noctua LGA4189
  • Introduction
  • Ice Lake s'adapte aux stations de travail
  • Une carte mère avec BMC/iKVM chez ASrock
  • Quatre ventirads et un kit de montage chez Noctua
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact