Ubiquiti officialise sa Dream Machine Pro SE : SSD de 128 Go, RJ45 à 2,5 Gb/s et 8x PoE

Plus autonome
Ubiquiti officialise sa Dream Machine Pro SE : SSD de 128 Go, RJ45 à 2,5 Gb/s et 8x PoE

La Dream Machine Pro d'Ubiquiti a droit à sa première mise à jour d'ampleur. On y retrouvera des éléments demandés par nombre de clients comme un stockage natif, du PoE et du RJ45 à 2,5 Gb/s. 

Ubiquiti est un concepteur de solutions réseau pas comme les autres. Avec son offre UniFi, il propose depuis quelques années des produits visant à démocratiser l'approche SDN (Software Defined Networking), qui veut découpler les éléments réseau de leur gestion. On passe alors par un « contrôleur » qui peut prendre différentes formes.

UniFi OS Console : des Dream Machine

Chez Ubiquiti, cela peut être une « Cloud key », mais aussi un logiciel installé sur une machine classique, un Raspberry Pi ou même un conteneur Docker. Certains cherchent toutefois des approches tout-en-un, clé en main. Le constructeur leur propose des serveurs « à tout faire », présentées comme des UniFi OS Console.

Il en existe deux. Tout d'abord la Dream Machine qui se présente sous forme de capsule à poser sur un bureau, qui fait office de routeur Wi-Fi à contrôleur intégré. L'année dernière, c'était au tour de la Dream Machine Pro d'être mise sur le marché : un modèle rackable (1U) faisant office de routeur (sans Wi-Fi intégré), de contrôleur avec également un emplacement pour un périphérique de stockage pouvant être utilisé avec des caméras UniFi Protect.

Vendu un peu moins de 400 euros, ce modèle dispose de 8 ports LAN RJ45 à 1 Gb/s, 1 WAN RJ45 à 1 Gb/s et 2 cages SFP+ (LAN + WAN) pouvant atteindre 10 Gb/s. Le tout fonctionne sur la base d'un SoC ARM avec quatre cœurs Cortex-A57 à 1,7 GHz, 4 Go de DDR4 et 16 Go de stockage. L'alimentation peut être redondante.

Un produit intéressant, mais pas sans défauts. En effet, la plupart des périphériques Ubiquiti sont alimentés en PoE, il fallait donc le plus souvent utiliser cette Dream Machine Pro en complément d'un switch PoE. Avec la démocratisation du réseau à 2,5 Gb/s, certains auraient aussi aimé avoir une telle connectique en complément du 10 Gb/s. 

Ubiquiti UniFi Dream Machine Pro

L'UDM-Pro-SE arrive : 2,5 GbE et PoE au programme

C'est là que la Dream Machine Pro Special Edition (SE) entre en scène. Évoquée dans la coulisse depuis quelques temps, elle vient d'être officialisée. Assez logiquement, elle intègre des réponses aux principaux problèmes remontés.

Ses 8 ports RJ45 sont désormais PoE (802.3af, budget total de 130 watts), mais restent à 1 Gb/s. Le port RJ45 WAN passe à 2,5 Gb/s, ce qui lui permettra par exemple d'être utilisée conjointement avec une Freebox Pop sans besoin d'accessoire complémentaire. Mais certains auraient sans doute apprécié que cette montée en débit s'étende jusqu'au switch. Que ceux qui préfèrent le 10 Gb/s n'aient crainte, les deux cages SFP+ sont toujours présentes.

Autre nouveauté intéressante : un SSD de 128 Go est désormais intégré (en plus des 16 Go d'eMMC), en complément de l'emplacement 3,5" pour un HDD. L'ensemble se veut ainsi bien plus autonome pour exploiter les capacités de l'écosystème UniFi. Le SoC est inchangé, il est toujours accompagné de 4 Go de DDR4.

Le tarif de ce produit est de 499 dollars en early access. Il est uniquement proposé sur la boutique américaine d'Ubiquiti pour le moment. Il devrait ensuite arriver en Europe, puis en version finale d'ici la fin de l'année.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact