Elgato dévoile sa Facecam, le Stream Deck MK2 et d'autres accessoires « Wave »

L'USB Type-C à l'honneur
Elgato dévoile sa Facecam, le Stream Deck MK2 et d'autres accessoires « Wave »

Elgato continue de viser le marché des créateurs avec de nouveaux produits qui leur sont dédiés. Cette fois, on a droit à une webcam haut de gamme, un Stream Deck légèrement retouché et un dispositif permettant d'interfacer un micro XLR avec la couche logicielle maison Wave Link, entre autres accessoires.

Si Elgato est connu pour ses solutions de capture vidéo, la société, rachetée par Corsair en 2018, s'est depuis fait une spécialité de proposer des périphériques et accessoires haut de gamme visant les « streamers ». À l'occasion de son évènement « Create better », elle a dévoilé de nouveaux produits, dont sa Facecam.

Une caméra haut de gamme, mais à l'usage ciblé

Comme son nom l'indique, il s'agit d'une caméra pensée pour être placée sur la partie supérieure d'un écran, pour une prise de vue directe de votre visage et d'une partie de la pièce environnante. Son angle de vue est de 82°, son focus fixe (réglable entre 30 et 120 cm). Elle dispose d'une puce de traitement de l'image dédiée et d'un dissipateur.

Sa fiche technique évoque une ouverture de f/2,4 avec une focale de 24 mm (équivalent plein format) et un capteur CMOS Sony STARVIS. Dans la vidéo détaillant les capacités de son produit, Elgato évoque sa volonté de proposer une caméra qui se place dans le haut du panier, mais parce qu'elle est spécifiquement adaptée au marché visé.

Pour le constructeur, cela passe tant par le choix des composants que sa lentille maison en verre à 8 éléments ou le fait de proposer une définition de type 1080p60 sans compression du flux pendant son traitement. Il arrive ainsi brut, du capteur à la machine. La connexion nécessite un câble USB Type-C qui fournit l'alimentation (5V pour 0,9 A). 

L'ensemble reste relativement compact et léger : 79 x 58 x 48 mm pour 63 grammes. Un pied de fixation sur écran orientable est fourni, pouvant être remplacé par un système tiers via une vis de type 1/4". On a également droit à une protection « vie privée » permettant d'empêcher la prise de vue. Aucun micro n'est intégré, la caméra n'est pas compatible avec des dispositifs de sécurité biométriques tels que Windows Hello. 

Un gros travail sur la couche logicielle

Côté tarif, il faudra dépenser 200 euros tout de même. Mais pour séduire les créateurs, Elgato compte sur quelques subtilités, notamment dans la couche logicielle. En effet, le constructeur propose son Camera Hub qui permet de gérer les paramètres de prise de vue : zoom, exposition, balance des blancs, ISO, etc. 

Ils sont présentés d'une manière proche du monde de la photo plutôt que dans des termes habituellement utilisés pour des webcams. Une façon de faciliter la compréhension vis-à-vis des tutoriels en ligne indique le constructeur qui ajoute que cela permettra de passer plus facilement d'une telle solution à des appareils professionnels. 

Autre point appréciable : il est possible de modifier et sauvegarder les paramètres par défaut dans la mémoire interne de la webcam. Ainsi, lorsque l'on utiliser un logiciel tiers pour modifier son fonctionnement, en demandant à retourner aux paramètres par défaut, ce seront ceux fixés par l'utilisateur et non par le constructeur. 

Si vous voulez en savoir plus, TechowerUp! a déjà pu tester cette Facecam.

Stream Deck MK2 : une évolution à minima

Seconde nouveauté : le Stream Deck MK2. Il n'évolue pas au niveau du nombre de touches LCD, toujours au nombre de 15 et organisées en 3 rangées de 5. Les dimensions sont de 118 x 84 x 25 mm sans support, contre 118 x 84 x 21 mm pour le Stream Deck classique. Il est donc légèrement plus épais. Le support a également été retravaillé, la connectique passe par un connecteur Type-C désormais, mais toujours à la norme USB 2.0.

Elgato met en avant une personnalisation de la façade de l'appareil, avec sept modèles proposés pour 10 euros. Il est aussi possible de créer les vôtres précise le constructeur. Le fonctionnement reste inchangé. Le tarif aussi : 150 euros.

Les micros (XLR) à l'honneur

La gamme de produits audio Wave gagne pour sa part trois références. Tout d'abord les Mic Arm (LP), des bras pour micro, dont un plus compact (low profile). Ils sont tous deux annoncés à 100 euros. Mais aussi, le Wave XLR pour connecter n'importe quel micro XLR à un PC et l'utiliser avec la couche logicielle Wave Link d'Elgato. Elle permet pour rappel de gérer jusqu'à 9 canaux, avec des volumes différenciés entre l'écoute locale et la diffusion.

Ce boîtier est relié à la machine via un connecteur USB Type-C mais permet d'écouter le son en direct via une prise jack dédiée. Sa façade peut également être personnalisée, mais cette possibilité ne sera proposée que dans un second temps. Il peut être utilisé conjointement à un produit de la gamme Stream Deck. 

Comme d'autres produits de cette gamme, il a été conçu en partenariat avec Lewitt Audio et dispose d'une molette pouvant être utilisée pour modifier le gain (0-75 dB), le volume de sortie ou le niveau de mélange entre le son du micro et celui du PC. Un bouton (tactile capacitif) « mute » est également présent. Une alimentation fantôme de 48 V (7 mA) peut aussi être activée à tout moment pour les micros électrostatiques. Il gère également Clip Guard.

Ce Wave XLR est vendu 170 euros. Ses caractéristiques complètes se trouvent ici.

  • Introduction
  • Une caméra haut de gamme, mais à l'usage ciblé
  • Un gros travail sur la couche logicielle
  • Stream Deck MK2 : une évolution à minima
  • Les micros (XLR) à l'honneur
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact