Orbi Pro Wi-Fi 6 (SXK80) : quelles performances en pratique ?

Du bon Wi-Fi partout, vraiment ?
Orbi Pro Wi-Fi 6 (SXK80) : quelles performances en pratique ?

Avoir une solution Wi-Fi 6 haut de gamme, gérable à distance et proposant de nombreuses options c'est une chose. Mais est-ce que les débits sont à la hauteur lorsqu'il faut couvrir une grande surface ? 

Ces derniers mois, Netgear a fait évoluer l'ensemble de sa gamme pour l'adapter aux besoins du Wi-Fi 6, qu'il s'agisse de l'offre destinée aux entreprises ou aux particuliers. Comme nous l'avons vu à l'occasion de notre test du kit SXK80, cela a aussi été le cas d'Orbi Pro, qui s'intègre de plus en plus à l'offre de gestion distante Insight

Mais faire évoluer la norme Wi-Fi est une chose, que cela offre de bonnes performances dans la pratique en est une autre. Nous avons donc procédé à quelques tests dans une grande habitation avec plusieurs relevés afin de voir ce qu'une telle solution avait dans le ventre, qu'il s'agisse d'un routeur seul ou accompagné d'un satellite.

Zone de test et procédure

Nous avons repris le protocole de notre analyse des performances de la Freebox Pop et de son répéteur, ce qui nous permettra au passage de comparer les deux solutions. La box est toujours utilisée pour l'accès Internet et pour générer le fichier utilisé pour le test de débit, mais son Wi-Fi interne est coupé. Elle est reliée au routeur à 2,5 Gb/s.

Pour rappel, nous équipons une maison d'une surface d'un peu moins de 200 mètres carrés. La Freebox et le routeur sont placés à une extrémité, au premier étage, là où arrive la ligne téléphonique. Notez qu'il s'agit d'une vieille maison, composée pour une bonne part de murs en pierres assez épais, qui ne sont pas très favorables au Wi-Fi.

Elle se compose de la manière suivante (le plan n'est pas exactement à l'échelle) :

Plan Tests Wi-Fi 2021

Le routeur Orbi était configuré avec son Wi-Fi 6 actif sur des blocs de 160 MHz. Nous effectuons des relevés via un PC portable équipé d'une puce Wi-Fi 6 AX200 d'Intel avec notre commande habituelle :

curl -L http://mafreebox.freebox.fr/gen/1G -o file

Cela revient à télécharger un fichier d'1 Go depuis la Freebox. Nous relevons le débit observé en moyenne lors de plusieurs essais, en mettant de côté les variations extrêmes qui peuvent parfois survenir. 

Résultats avec le routeur seul

Commençons par placer le routeur (SXR80) au niveau de la box afin de voir les performances qu'il affiche. Pour rappel, il s'agit d'un modèle AX6000 (MU-MIMO, 4x4) avec pas moins de 8 antennes internes, gérant trois bandes : 1x 1,2 Gb/s dans les 2,4 GHz et 2x 2,4 Gb/s dans les 5 GHz. Il peut être relié au satellite (backhaul) avec ou sans fil. Dans ce second cas, l'une des bandes 5 GHz est dédiée à ces échanges.

Lorsque nous plaçons notre machine sous la box et le routeur, au rez-de-chaussée, on obtient un débit de 102,4 Mo/s. Nous avons bien tenté de dépasser 1 Gb/s (soit 128 Mo/s), sans y parvenir. À moins de vouloir absolument être capable de dépasser cette limite sur plusieurs clients il peut être préférable de préserver le port à 2,5 Gb/s et de le consacrer à d'autres usages. L'interface d'Orbi permettant de désigner un port WAN à 1 Gb/s.

Dans le reste des emplacements, nos débits ont été assez vite dégressifs, du fait des murs épais :

  • Point de relevé 1 : 25s, soit 41,0 Mo/s
  • Point de relevé 2 : 41s, soit 25,0 Mo/s
  • Point de relevé 3 : 93s, soit 11,0 Mo/s

C'est un peu faible, mais toujours deux fois mieux que la Freebox Pop dans des conditions similaires. Notez d'ailleurs qu'à l'extérieur, sur le terrain, les performances étaient entre le point 2 et 3 : 17,7 Mo/s.

Résultats avec le routeur et un satellite

Contrairement au répéteur de la Freebox Pop, l'ajout du satellite a amélioré la situation. Nous l'avons placé (backhaul Wi-Fi) dans la pièce du point de relevé 3, où nous avons besoin de connecter plusieurs équipements au réseau local, avec ou sans fil. Cela nous a permis d'avoir de meilleurs relevés dans l'ensemble de la maison :

  • Point de relevé 1 : 22s, soit 46,6 Mo/s
  • Point de relevé 2 : 35s, soit 29,3 Mo/s
  • Point de relevé 3 : 26s, soit 39,4 Mo/s

Les gains ne sont pas énormes, sauf à l'endroit qui était le moins bien couvert auparavant. On réduit par plus de trois le temps de transfert, le débit passant de 11 Mo/s à 39,4 Mo/s. Assez logiquement, on gagne également en débit à l'extérieur, puisque l'on passe alors à 26,3 Mo/s, soit un gain de 25 %. 

Dans l'ensemble, la couverture est donc bien améliorée. Ce n'est pas encore du « Gigabit partout », mais cela rend le quotidien bien plus aisé lorsque l'on a de gros transferts de données réguliers à effectuer ou que l'on veut simplement profiter d'une connexion rapide comme de la fibre optique un peu partout dans la maison. 

Cela demande néanmoins un investissement conséquent (800 euros), qui évite certes d'avoir à passer de nombreux câbles, mais que tout le monde ne sera pas prêt à faire. Dans la suite de notre dossier, nous reviendrons donc sur les performances des différents modèles de la gamme Orbi Wi-Fi 6 et d'autres solutions, 

  • Introduction
  • Zone de test et procédure
  • Résultats avec le routeur seul
  • Résultats avec le routeur et un satellite
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact