Shadow en double écran, sous Windows 11 : comment ça marche ?

Parce que pourquoi pas
Shadow en double écran, sous Windows 11 : comment ça marche ?

Après une période de latence suite à la reprise de Blade par HubiC, les nouveautés de Shadow qui étaient en préparation ces derniers mois ont été diffusées dans la version stable de l'application. C'est notamment le cas du double écran. Nous avons profité de nos essais pour tenter la mise à jour sous Windows 11.

Cela fait des années que Blade se traine des promesses de fonctionnalités qui n'ont jamais vu le jour. Lorsque Jean Baptiste Kempf est arrivé à la direction technique l'année dernière, il avait évoqué avec nous sa volonté d'en finir avec certains sujets et de réorganiser le travail de l'équipe pour boucler le développement de certaines fonctionnalités.

Parmi elles, on trouvait le rendu 4:4:4 et le double écran, attendus de pied ferme par les utilisateurs. Plusieurs phases de test se sont succédé, avec une démonstration en mars dernier. En avril/mai, elles ont été mises en place dans la version Beta du client Shadow. Désormais, elles sont finalisées annonce l'équipe. 

Mais dans la pratique, comment ça fonctionne ? Pour le savoir, nous avons effectué un test, équipé de deux écrans 21:9 (2560 x 1080 pixels). Nous en avons profité pour tenter de passer Shadow sous Windows 11.

Windows 11 sur Shadow : c'est possible (sans tricher)

Pour la mise à jour du client local, vous n'avez rien à faire. La procédure se fait à son démarrage, vous serez notifié des nouveautés, dont la mise en place du double écran et du 4:4:4. Ce dernier n'est pas toujours proposé : « [il] est plus gourmand en ressources CPU pour votre ordinateur. Sur certains PC, vous ne pourrez pas l’utiliser, mais sur les plus récents, on vous offre la possibilité de l’activer dans l’onglet "Streaming" des paramètres du Launcher ».

Notez au passage que l'équipe rencontre actuellement des soucis avec son système de stockage à Amsterdam et Paris, empêchant certains utilisateurs d'accéder au service pour le moment. Tout est détaillé ici.

Ce n'était pas notre cas, nous avons donc pu nous connecter à notre Shadow Boost afin de tenter de le passer sous Windows 11. Ne pouvant pas installer l'ISO de notre choix, nous avons dû passer par l'inscription au programme Insider de Microsoft. Une fois le canal Dev sélectionné, la mise à jour est apparue dans Windows Update.

Shadow Windows 11

La migration vers la build 22000.51 a été assez rapide et s'est passée sans encombre. Si vous tentez de faire de même, pensez tout de même à sauvegarder vos données importantes auparavant. En cas de souci, il faudra en effet passer par une réinitialisation complète de la machine virtuelle, les données seront alors perdues.

Notez que le passage sous Windows 11 avec la préversion ne signifie pas que la procédure sera possible aussi facilement avec la version finale. Il faudra voir quelles seront les exigences techniques pour les services comme Shadow à ce moment-là. Les environnements virtualisés n'auront semble-t-il pas à subir les restrictions imposées par Microsoft, à en croire ce document publié par l'éditeur. Nous verrons d'ici l'automne ce qu'il en sera.

Deux écrans : une activation simple

Passons maintenant au double écran. Ici, l'équipe a fait assez simple puisqu'il suffit d'utiliser le « Menu rapide » qui s'affiche en surimpression à l'appui des touches Windows + ALT + O. Si deux écrans sont connectés à votre machine, il vous sera proposé d'activer le double écran. Vous pourrez demander à ce que cela soit automatique.

« Attention, deux fois plus d'écrans, nécessitent deux fois plus de bande passante. Si votre connexion est limitée à 40 Mb/s, une qualité de 20 Mb/s sera appliquée à chaque écran. Deux fois plus d'écrans, deux fois plus de décodage. Si votre ordinateur a du mal à décoder un flux, il ne pourra pas en décoder deux », précise l'équipe.

Elle conseille ainsi « de commencer par deux écrans full HD 1080p et d'augmenter au fur et à mesure pour tester votre matériel et votre connexion ». Une vidéo de démonstration a été publiée.

Shadow Double écranShadow Double écran

Gare aux configurations exotiques

En pratique, le mode met quelques secondes à s'activer, mais fonctionne sans problème. Une fois les deux écrans activés, ils sont détectés comme tel par Windows qui permet de les gérer normalement. On peut ainsi étendre ou dupliquer le bureau, les orienter/arranger comme bon nous semble, changer la définition de l'un ou de l'autre, etc.

Sur ce dernier point, le menu permet de détecter automatiquement la définition de l'écran, de la sélectionner parmi une liste ou d'en proposer une selon vos besoins. Nous avons néanmoins rencontré un problème, notre second écran n'étant détecté par le client que comme capable de gérer du 1920 x 1080 pixels. Il s'agit sans doute d'une subtilité qui touche la configuration de notre machine et qui sera corrigée dans de prochaines versions. 

Shadow Double écranShadow Double écran

Côté fréquence, 60 et 75 Hz étaient proposés pour se caler aux possibilités de nos écrans. Il sera intéressant de voir si, à terme, les équipes de Shadow arrivent à proposer une adaptation variable, profitant des possibilités de l'HDMI 2.1. Le défi de Shadow dans les mois qui viennent sera d'ailleurs là : continuer de se développer malgré les départs.

C'est pour cela que HubiC a annoncé plusieurs embauches. Sur Twitter, Octave Klaba a indiqué qu'« il reste pas mal de features à stabiliser pour les sortir de POC / ALPHA / BETA vers PROD. La team déchire. On ne focus que sur la qualité. BTW, si vous connaissez des dev Android, DM me .. il faut coder tout ça ».

  • Introduction
  • Windows 11 sur Shadow : c'est possible (sans tricher)
  • Deux écrans : une activation simple
  • Gare aux configurations exotiques
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact