NVIDIA publie la branche 470 de ses pilotes, d'importantes nouveautés pour Linux et Studio

DLSS via Proton, Wayland et compagnie
NVIDIA publie la branche 470 de ses pilotes, d'importantes nouveautés pour Linux et Studio

Cette semaine, tous les yeux étaient tournés vers AMD à l'occasion de l'annonce de son FidelityFX Super Resolution. NVIDIA avait néanmoins quelques surprises en réserve, de nouveaux jeux supportant DLSS et le ray tracing. Mais les GeForce ont également droit à des améliorations de taille sous Linux ou via Studio.

La version 471.11 des pilotes de NVIDIA est annoncée comme optimale pour Doom Eternal, LEGO Builder's Journey, Rust, F1 2021 et Escape from Tarkov. La plupart de ces jeux vient en effet d'être mis à jour avec DLSS, ray tracing et/ou Reflex selon les cas. Les notes de version évoquent également le support de Windows 10 Mai 2021 (21H1) et CUDA 11.4.

Studio : plus de performances et d'outils, avec passthrough GPU

C'est une bonne chose, mais les grandes nouveautés et enjeux de cette nouvelle branche 470 sont ailleurs, au-delà du marché des joueurs. On attendait en effet un alignement des pilotes Studio, qui étaient restés coincés à une version 462.x, les 466.x étant sortis depuis. C'est important, car ces dernières apportaient le passthrough GPU.

Les pilotes 471.11 Studio y ont également droit, permettant de profiter des dernières optimisations pour les applications de rendu 3D, de traitement vidéo et de calculs divers lorsque la carte graphique est exploitée au sein d'une machine virtuelle. Nous étions revenus sur le fonctionnement de cette solution à sa mise en place :

Autres fonctionnalités attendues pour ces pilotes : le support de Resizable BAR, l'option de limitation du framerate pour les applications en arrière-plan, le mode de fidélité des couleurs et Dynamic Boost 2.0 pour les PC portables équipés d'une GeForce RTX mobile de série 30. Ces dernières sont d'ailleurs toutes reconnues désormais. Là aussi, Windows 10 Mai 2021 (21H1) et CUDA 11.4 sont gérés, tout comme OpenCL 3.0 ou le ray tracing standard de Vulkan.

Dans un billet de blog dédié, NVIDIA met aussi en avant son application Canvas, désormais accessible à tous. Mais aussi les outils Substance 3D qui viennent d'être annoncés par Adobe, se basant en bonne partie sur des solutions précédentes. Elles profitent des différentes accélérations proposées par les GeForce RTX de NVIDIA. 

Les performances dans des applications comme Blender, V-Ray ou Octane Render sont aussi annoncées à la hausse :

NVIDIA Studio 471.11

Une petite révolution sous Linux

Mais c'est surtout sous Linux que cette branche était attendue, la mise en ligne de la version 470.42.01 Beta apportant le support de DLSS via Vulkan et Proton, mais pas seulement. Un support initial de l'accélération matérielle d'OpenGL et Vulkan est enfin disponible pour le serveur d'affichage Wayland que certaines distributions utilisent par défaut.

Auparavant, tout passait par le CPU, rendant les machines à base de GPU NVIDIA difficilement utilisables. On s'approche peu à peu d'une solution définitive. Les notes de version évoquent de multiples corrections de bug, l'ajout des paramètres de contrôle du ventilateur lorsque la carte graphique le gère, des améliorations pour Optimus (Prime).

La reprojection asynchrone fait également son entrée pour SteamVR avec le support d'une extension Vulkan de VK_EXT_global_priority : VK_QUEUE_GLOBAL_PRIORITY_REALTIME_EXT. D'autres ont également été ajoutées au passage :

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact